Short diary of the week (108)

Lundi: retour au boulot et vagues nausées, un tissu aux petits Mont Fuji et un autre aux antilopes africaines, j’ai l’accord de mon chef – maintenant il n’y a plus qu’à, mais pourquoi je n’y arrive pas ?, ces chaussures Camper sont maintenant presque usées et pourtant elles me blessent toujours au talon, le duo du lundi: True Detective et Masters of Sex

Mardi: un rêve qui ne résout absolument pas mes préoccupations du moment, un sommeil agité, une première grosse angoisse: il a déjà beaucoup d’hôtels complets au Japon – ce qui m’oblige à prendre une décision bien plus vite que prévu, tenter de me calmer devant Hannibal puis Halt and Catch Fire avec un gin tonic

Mercredi: crier parce qu’un collègue m’a touchée par surprise à la taille (j’ai horreur de ça et je lui ai dit), faire une liste des choses à faire et les barrer une à une, clic !, ce sentiment bizarre d’avoir cliqué – quelque peu irréel, clic et reclic pour des réservations d’hôtel, Hannibal, Halt and Catch Fire

Jeudi: encore l’automne, une tâche un peu ingrate qui ne demande qu’à être distraite à tout moment, clic – un hôtel de plus réservé, deux jolis verres à cocktail anciens, une salade chez Exqui, une soirée “Laugh and learn” chez Mig’s World Wines: 3 nouvelles combinaisons de gin tonic et 3 cocktails tiki à réaliser en équipe

Vendredi: un tram fantôme, toutes ces petites choses à terminer du vendredi, une fin d’après-midi où je me laisse entraîner dans la procrastination et qui me laisse un sentiment d’inutilité – on va dire que c’était la fatigue, un cocktail à la tequila, Hannibal, deux épisodes de Halt and Catch Fire

Samedi: soleil !, couture, ménage, courses, lavage de vitres, un store enfin blanc à nouveau, lecture, difficile de me concentrer sur un livre, même avec des demies doses le Tropical Itch est fort !, Hannibal, Halt and Catch Fire – une des meilleures séries du moment

Dimanche: me réveiller tôt, plein de choses sur ma to-do list, est-ce que deux challenges Instagram ce n’est pas trop ?, la fin de la couture de la robe, le reste des vitres sont lavées, mini séance de jardinage, attaquée par des bestioles dans mon dos, lecture au jardin, cocktail et barbecue, profiter de la nuit qui tombe (sans le Tomorrowland au loin, ça aurait été mieux)

6 thoughts on “Short diary of the week (108)

  1. Les challenges (instagram ou blog), je n’arrive jamais au bout, ça me désole… Ah, j’ai hâte de lire tes récits de voyage !

    1. Je me rends compte à chaque fois que ce que j’écris ne correspond finalement pas à ce que j’ai vécu. En effet, je n’ai pas le souvenir d’une semaine maussade mais plutôt une semaine remplie d’angoisses et de la frénésie des décisions à prendre. Et d’un excellent w-e très actif.

      1. Je suppose que ça dépend aussi de la manière dont on te lit et du point de vue que l’on prend: j’y vois pas mal de choses angoissantes et plusieurs choses accomplies. Transposées dans ma vie, je l’aurais traduit par “maussade” cette semaine. Mais en relisant ton billet, je me dis qu’on peut en faire une toute autre lecture en fait.

      2. Tu mets le doigt sur quelque chose d’important: chacun lit selon sa propre humeur et son propre ressenti, et sans doute en fonction du ton général du blog. Je sais que je n’ai pas toujours été la plus joyeuse ici et qu’il faut un temps pour s’habituer au fait que je suis bien plus positive qu’avant😉

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s