A year in culture – 2016

Mon année culturelle, ou le bilan des bilans mensuels, avec mes coups de cœur des 12 derniers mois.

J’ai lu 41 romans cette année, une nette amélioration par rapport à l’année passée (29) ainsi que 36 livres de non-fiction (15 l’année passée). Même si beaucoup parmi ces derniers étaient des livres de cocktail avec peu de texte, cela fait une belle pile. Mes romans préférés sont (avec un duo gagnant):

Quant à la non-fiction, je recommande en duo gagnant deux livres totalement différents, le second ayant eu beaucoup d’impact sur ma vie personnelle, le premier m’ayant fortement touchée:

J’ai vu 38 saisons de séries. Pour certaines, j’ai commencé à la saison 1 et rattrapé tout mon retard (The 100, The Americans, Black Sails…), pour d’autres, j’ai continué mon visionnage avec la nouvelle saison. Mon top 6, avec mes deux préférées:

  • Black Sails
  • The 100
  • This is England
  • Indian Summers
  • Halt and Catch Fire
  • Masters of Sex

J’ai eu l’occasion de voir 15 documentaires, la plupart musicaux mais j’inclus ici aussi Anthony Bourdain Parts Unknown dont j’ai enfin vu tous les épisodes.

  • Pulp: A film about life, death and supermarkets – Florian Habicht, 2014: Pulp à Sheffield
  • Salad days: A Decade of Punk in Washington, DC (1980-90) – Scott Crawford, 2014: un documentaire passionnant sur le monde du hardcore
  • Don’t think I’ve forgotten: Cambodia’s lost rock & roll – John Pirozzi, 2014: la pop cambodgienne d’avant les Khmers Rouges
  • Jakarta Jakarta ! – Vincent Moon, 2016: un voyage sonore à Jakarta
  • My Buddha is punk – Andreas Hartmann, 2015: la scène punk en Birmanie

Et enfin, j’ai vu 25 films, des westerns (aucun n’a rejoint cette liste) mais aussi quelques films contemporains, dont plusieurs asiatiques. Mes favoris:

  • The diary of a teenage girl – Marielle Heller
  • The Assassin – Hou Hsiao-Hsien
  • Notre petite soeur – Hirokazu Kore-eda
  • Carol – Todd Haynes
  • An – Les délices de Tokyo – Naomi Kawase

En musique, j’ai complètement décroché en cours d’année, notant de moins en moins souvent quels étaient mes disques favoris, arrêtant même complètement dès octobre. Je comptais sur 2016 pour écouter plus de musique mais cela ne m’a pas vraiment réussi. Peut-être que je dois arrêter de faire des efforts et juste apprécier les disques qui me passent par les mains. Voici cependant une petite sélection:

  • Daughter, Not to disappear: une fille qui chante sur un fond de guitares et qui fait penser à The XX
  • Hongthong Dao-Udon, Bump lam phloen, essential Hongthong Dao-Udon: morlam et lukthung des années 70 et 80 en Thaïlande
  • Indian talking machine: – ou l’Inde en 78 tours. Un livre magnifique, une musique d’un autre temps
  • Ryuichi Sakamoto & Alva Noto, The revenant: sombre et très prenant
  • Carter Burwell, Carol: un petit air de Downton Abbey mais en mieux
  • Soul sok sega. Séga sounds from Mauritius 1973-79: des disques oubliés aux rythmes très rock et funk
  • Marissa Nadler, Strangers
  • Bear McCreary, Black Sails
  • Jambinai, A Hermitage
  • Khwanta Fasawang, Lam phaen motorsai tham saeb – morlam thaï
  • Phairin Phonhibun, Lam klom thung: essential Phairin Phonphibun – morlam thaï
  • Space echo: the cosmic sound of Cabo Verde 1977-1985

Des restaurants et découvertes culinaires:

  • Seino (Ixelles): cuisine fusion très réussie aux accents franco-japonais
  • Maru (Ixelles), cuisine coréenne
  • des légumes, association entre plats et cocktails de Matthieu Chaumont et Nicolas Decloedt – un essai chez Hortense encore situé à l’époque au Sablon. L’expérience continue rue de Vergnies à Ixelles.
  • le menu gastronomique de Culinaria Autumn

Et pour le reste, j’ai cousu 15 vêtements (dont une série n’a pas encore été montrée ici) et j’installé un bassin et une petite cascade dans le jardin (je n’ai jamais écrit de billet sur le sujet mais bien posté quelques photos sur Instagram).

Advertisements

Bilan culturel – octobre 2016

Romans:

  • Simon Liberati, California girls
  • Ogawa Ito, Le restaurant de l’amour retrouvé

Livres documentaires:

  • George Duby & Michelle Perrot, Histoire des femmes en Occident: I. L’Antiquité
  • Susan Cain, Quiet. The power of introverts in world that can’t stop talking

Séries tv:

  • The Americans – saisons 3 et 4 (7/10)
  • Halt and Catch Fire – saison 3 (8,5/10)

Films:

  • Canyon Passage – Jacques Tourneur, 1946
  • My darling Clementine – John Ford, 1946
  • Fury at Furnace Creek – H. Bruce Humberstone, 1948
  • Unconquered – Cecil B. DeMille, 1947

Films documentaires:

  • Don’t think I’ve forgotten: Cambodia’s lost rock & roll – John Pirozzi, 2014
  • Jakarta Jakarta ! – Vincent Moon, 2016
  • My Buddha is punk – Andreas Hartmann, 2015

Concerts (où je bats tous mes records à cause du Womex – World Music Expo – même si je n’ai pas vu tous les concerts en entier):

  • Tulegur (Chine): musique moderne nomade de Mongolie Intérieure. Percussions et guitares pour un répertoire entre traditions et rock mais qui pourrait être plus original.
  • Black String (Corée du Sud): groupe coréen combinant cithare geomungo, percussions, guitare électrique et flûte daegum dans un esprit très jazz ou rock progressif. J’ai horreur de la flûte traversière. Plutôt décevant.
  • Les Tireux d’Roches (Québec): traditions québécoises interprétées de manière très (trop ?) festive. Je vous ai déjà dit que j’ai horreur de la flûte traversière ? Et un pantalon de clown ne m’aidera pas.
  • New York Gypsy All Stars (Macédoine/Turquie/Grèce/USA): pas mal, surtout la clarinette mais rien de très original.
  • Faada Freddy (Sénégal/France): ce chanteur sénégalais a réuni autour de lui d’autres chanteurs pour un projet a cappella combinant voix, rap, hip hop, beatbox et percussions corporelles. Très décevant.
  • MHD (France): le phénomène du rap français. Mais qu’est-ce que ça fait au Womex ?
  • Nakany Kanté (Guinée/Espagne): l’afro pop dans toute sa splendeur et toute son énergie. Dansant à l’extrême.
  • Dudu Tassa & The Kuwaitis (Israel): originaire de Tel-Aviv, Dudu Tassa est une figure importante de la scène rock locale. Pour ce projet, il s’est penché sur ses origines juives irakiennes et la musique de son grand-père et grand-oncle connus sous le nom des Frères Al-Kuwaiti. Fusion de musique arabe avec du rock, très bien construite et combinant à merveille les instruments traditionnels (kanun, violon, violoncelle) aux guitares électriques. Une réussite.
  • Mehdi Nassouli (Maroc): inspiré par les musiques gnawa marocaines et les musiques du monde. Ne m’a laissé que peu de souvenirs.
  • Throes + The Shine (Angola/Portugal): de bons beats entre rock et kuduro angolais. A suivre.
  • Derek Gripper (Afrique du Sud): guitariste sud-africain qui appréhende la guitare comme une kora malienne. Très virtuose et une musique qui plaît. Je suis de mon côté moins emballée.
  • Vassvik (Norvège): un excellent chanteur sami/lapon, interprétant le joik, accompagné d’un violon et d’un violoncelle. Très beau et prenant, amenant la transe.
  • Gulzoda (Ouzbékistan): interprète ouzbèke chantant le répertoire classique du shashmaqam de manière traditionnelle. Une voix exceptionnelle qui porte.
  • Noura Mint Seymali (Mauritanie): de la chanson mauritanienne traditionnelle très bien interprétée, avec guitare, basse et batterie funky.
  • Radio Cos (Espagne): groupe galicien folk, avec percussions et accordéon, qui aurait été mieux à sa place sur une place de village.
  • Adnan Joubran (Palestine/France): juste vu la fin de ce concert mélangeant les sonorités de l’oud à celles du jazz (tablas, violoncelle, percussions, flûte).
  • United Vibrations (UK): le nom du groupe pouvait sous-entendre le pire mais c’est le mieux qui en est sorti. Spiritual jazz inspiré par Sun Ra et l’Afrique.
  • Kondi Band (Sierra Leone): rencontre entre le kondi, un piano à pouces du Sierra Leone et de l’électronique. Fort plaisant.
  • Bargou 08 (Tunisie/Belgique): projet belgo-tunisien mélangeant les traditions de la petite ville de Bargou située au nord de la Tunisie et de l’électronique. Musique assez répétitive mais prenante.
  • Calypso Rose (Trinidad): la reine du calypso de Trinidad est toujours bien active et militante à 77 ans. Showcase très dansant et énergique accompagné de musiciens du groupe Kobo Town. Excellent (malgré la chanson produite par Manu Chao).

Restaurants et bars:

  • le menu gastronomique de Culinaria Autumn
  • divers lieux à Saint-Jacques de Compostelle

Bilan culturel – septembre 2016

Livres:

  • Joyce Carol Oates, Night-side
  • Eléonore Fernaye, Aventureuse Constance
  • Jean-Pierre Bours, Indulgences

Livres documentaires:

  • David Cordingly, Under the black flag

Séries tv:

  • UnReal – saison 2 (6,5/10)
  • Mr. Robot – saison 2 (6,5/10)

Documentaires:

  • Anthony Bourdain Parts Unknown – saison 7

Films:

  • The Desperadoes – Charles Vidor (1943)
  • They died with their boots on – Raoul Walsh (1941)
  • On Western Union – Fritz Lang (1941)
  • The Outlaw – Howard Hugues (1943)
  • The Ox-Bow incident – William A. Wellman (1943)

(je me refais un cycle “western” – je pense que c’est assez clair !)

Musique:

  • Nick Cave & The Bas Seeds, Skeleton Tree

(je n’ai pas noté plus, même s’il y a bien eu un ou deux autres cd intéressants)

Concerts, spectacles:

  • Beyond Bollywood (Cirque Royal)
  • Giannis Sarris, bouzouki et rebetiko (PointCulture)

Restos, bars:

  • Essence of Thailand à Stockel
  • et trois repas chez Yi Chan, ainsi qu’un cocktail chez LIB, déjà cités au mois d’août

Bilan culturel – août 2016

Romans

  • Tom Vater, The Cambodian book of the dead
  • Kathleen Winter, Annabel
  • E.L. Doctorow, World’s fair (commencé puis abandonné: j’ai acheté ce roman pour son thème, l’expo universelle de New York en 1939. En fait, le livre en parle pendant 3 pages et le reste de l’histoire – le “coming of age” d’un jeune garçon – m’a vite ennuyée).
  • Eleonore Fernaye, Scandaleuse Elisabeth
  • Connie Willis, Bellwether
  • Eleonore Fernaye, Audacieuse Sarah

Livres documentaires (les critiques des livres de cocktail seront publiées sur The Lady from Canton)

  • Ravi DeRossi, Jane Danger & Alla Lapushchik, Cuban cocktails
  • Sean Muldoon, Jack McGarry & Ben Shaffer, The dead rabbit drinks manual
  • Mary Russell, The blessings of a good thick skirt. Women travellers and their world
  • Hannah Van Ongevalle, Come take a sip with me. Cocktails, chefs & bartenders
  • Experimental Cocktail Club
  • Nicole Weston and Robert Sharp, Tiki drinks
  • Eric G.E. Zuelow, A history of modern tourism
  • Gérard Piouffre, First class. Legendary ocean liner voyages around the world
  • Lynn Calvo & James O. Fraioli, Tiki with a twist. 75 fresh, cool, and wild tropical cocktails

Séries tv

  • UnReal, saison 1 (6/10)
  • Black Sails, saison 3 (8,5/10)

Films

  • Santa Fe trail – Michael Curtiz (1940)

Musique

  • Space echo: the cosmic sound of Cabo Verde 1977-1985 (Analog Africa) (8,5/10)

Concerts

  • Feeërieën (Parc Royal, Bruxelles): Sons of Kesmet & Imarhan

Restaurants et bars

  • Let’s dim sum (Ixelles-Bascule): de délicieux dim sum maison, à partager sans modération
  • Life is Beautiful (rue Antoine Dansaert): un bar aux délicieux cocktails

Bilan culturel – juin 2016

Romans

  • Natsuko Kirino, Disparitions
  • Wladimir Kaminer, Russendisko
  • Celeste Ng, Everything I never told you

Livres documentaires

  • Svetlana Alixievitch, La supplication
  • Jerrold Northrop Moore, Sound revolutions (j’ai lu la partie qui m’intéressait, pour le reste, peut-être un jour ?)

Séries tv

  • Ennemi Public (7/10)
  • 30° in February (7/10)
  • Trapped (7/10)
  • The Americans – saison 1 (6,5/10)

Films

  • The Revenant, Alejandro Gonzalez Inarritu (5,5/10)
  • Carol, Todd Haynes (8/10)
  • An – Les délices de Tokyo, Naomi Kawase (8,5/10)
  • Spotlight, Tom McCarthy (7/10)

Musique

  • Marissa Nadler, Strangers (7,5/10)
  • Freakwater, Scheherazade (8/10)
  • Bear McCreary, Black Sails (9/10)
  • Joe Cuba, Merengue loco (7/10)
  • Fay Hield, Old Adam (7/10)
  • Awalom Gebremariam, Desdes (7/10)
  • Atticus Ross, Claudia Sarne & Leopold Ross, Triple 9 (7/10)
  • Paul Hepker & Mark Kilian, Eye in the Sky (7/10)
  • Jambinai, A Hermitage (8/10)

Restaurants et bars

  • des cocktails au Dominican
  • Maru, cuisine coréenne
  • des légumes, association entre plats et cocktails de Matthieu Chaumont et Nicolas Decloedt

 

Bilan culturel – mai 2016

Romans:

  • Lize Spit, Het smelt
  • Cédric Gras, L’hiver aux trousses
  • élimination de la PAL après survol ou lecture du début: Gustav Temple & Vic Darkwood, Le manifeste chap (acheté à la grande période du burlesque, s’adressant plus à un public masculin, avec de l’humour anglais en trop grande quantité pour moi); Clive Barker, Coldheart canyon (pas aimé le style ni envie de passer 700 pages sur un livre dont les débuts ne me plaisent pas plus que ça)

Livres documentaires:

  • Isabel Boons & Tom Neijens, Rum. De complete gids
  • Alexandre Vingtier, 120 rhums
  • Pauline Guéna & Guillaume Binet, L’Amérique des écrivains
  • Isabel Boons & Ilse Duponcheel, Vermout. De complete gids

Séries:

  • Better Call Saul, saison 2: pas mal mais toujours cette impression que les scénaristes ne savent pas trop quoi raconter
  • The Good Wife, saison 7: une fin décevante pour une série fantastique (surtout les saisons 3-6)
  • The 100, saison 3, au suspense insoutenable
  • The Leftovers, saison 2: cette série n’est définitivement pas pour moi
  • Ennemi Public, saison 1: pas mal pour une série RTBF

Films: aucun ce mois-ci – il suffit de voir le nombre de séries que j’ai vues !

Documentaires:

  • Hawaï et sa vague pop (sur Arte)

Musique (j’en ai sans doute oublié, ne les notant pas de suite):

  • Ceu, Tropix (7/10)
  • Konono N°1 vs Batida (7,5/10)
  • Wayfaring strangers: cosmic American music (6,5/10)
  • Khun Narin’s Electric Phin Band, II (7,5/10)
  • Oki Dub Ainu Band, Utarhythm (6,5/10)
  • Marissa Nadler, Strangers (8/10)
  • Yo-Yo Ma & Silk Road Ensemble, Sing me home (7,5/10)

Expos, spectacles & concerts:

  • Jambinai, AB: excellent concert, entre post rock et metal

Cafés et restaurants: 

  • De Haus qui sert toujours de délicieux gin tonic
  • Dolma, très bonne nourriture végétarienne mais le mélange des genres (Inde – Méditerranée) m’a un peu dérangée
  • ainsi que Rêves d’Asie et Lune de miel, des classiques thaï-viet du centre-ville

Bilan culturel – avril 2016

Romans:

  • James Lee Burke, Jolie Blon’s Bounce (un mois entier donc pour lire un roman… ça ne m’arrive que rarement)

Livres documentaires:

  • Colleen E. Carney & Rachel Manber, Goodnight mind
  • Svetlana Alixievitch, La fin de l’homme rouge

Séries:

  • The 100, saison 2: excellent !
  • Vinyl, saison 1: mitigée par rapport à l’histoire mais j’ai adoré les références musicales
  • Vikings, saison 4: un peu mitigée aussi, mais cela reste une bonne série
  • Black Sails, saison 1: un peu lent mais il paraît que cela devient de mieux en mieux

Films:

  • Notre petite soeur – Hirokazu Kore-eda (2015) (8,5/10)
  • Vers l’autre rive – Kiyoshi Kurosawa (2015) (4/10)

Documentaires:

  • Year Zero: the silent death of Cambodia – John Pilger (1979)
  • Inside the mind of favela funk – Fleur Beemster & Elise Roodenburg (2015)
  • The decline of Western civilization II: The metal years – Penelope Spheeris (1988)

Musique:

  • Khun Narin, II (7/10)
  • Loretta Lynn, Full circle: excellente country (8/10)
  • Utz, Todo mundo é feio: musique brésilienne aux accents bossa nova (6,5/10)
  • Shanti, Shanti: album de 1971 mêlant musiques rock psyché et musiques traditionnelles indiennes (6/10)
  • Parquet Courts, Human performance: pas mal sur certaines plages, beaucoup moins sur d’autres (6/10)
  • El Yunque, Baskenland: guitares agressives, construction quelque peu expérimentale mais très réussi (8/10)
  • PJ Harvey, The hope six demolition project (à réécouter encore quelques fois)

Cafés et restaurants:

  • Hortense, bar à cocktails au Sablon. J’y avais déjà été pour des événements mais là j’ai pu goûter les cocktails maison. Pas mal mais je ne suis pas emballée à 100%