Shopping afternoon in Ghent

J’ai de la chance: une de mes amies habite Gand et de temps en temps je vais la rejoindre pour une après-midi promenade et shopping. Elle vient me chercher à la gare de Gand Saint-Pierre, assez éloignée du centre. Nous pourrions prendre le tram mais quasi à chaque fois, nous faisons la marche vers le centre à pied vu que c’est l’occasion pour nous de beaucoup parler et de raconter les dernières nouvelles. Pour une fois, samedi passé, nous n’avons pas eu de pluie (enfin si, mais nous étions en train de manger).

Comme dans toutes les villes, il y a les magasins habituels mais aussi quelques jolies boutiques qui se trouvent un peu à l’écart des grandes artères commerciales. Voici une sélection de celles que nous avons visitées samedi.

Mieke, Baudelostraat 23, 9000 Gent: un joli magasin de reproductions rétro assez chères, vêtements et chaussures

Zsa-Zsa rouge, Serpentstraat 22, 9000 Gent: plein de jolis petits objets kitsch en tous genre, y compris des flamants roses de jardin et une petite sélection de vêtements King Louie, le tout dans une des plus anciennes rues de Gand.

Zoot, Serpentstraat 8, 9000 Gent: une boutique de vêtements de marques assez diverses, relativement chères, mais assez originales.

Au bout de la rue, tourner à droite et ne pas rater la petite allée aux graffitis (avec encore un flamant rose) pour rejoindre la rue suivante, Hoogpoort.

Zoot- shoe-boutique, Hoogpoort 46a, 9000 Gent: plein de jolies chaussures comme du Miss L Fire, Sweedish Hasbeens et autres marques un peu décalées.

Et puis tout près de là, il y a un très joli café (de voyageurs), le Mosquito Coast où il fait bon de s’installer dans les fauteuils aux coussins moelleux.

Parfois, de là, nous allons au Stoffenkamer pour acheter des tissus, toujours à pied, même si c’est un peu éloigné ou comme cette fois-ci, nous avons rejoint la gare en passant par le Vooruit.

Je n’ai sans doute pas écrit beaucoup mais je me dis que ça peut donner des idées pour une visite à Gand !

Advertisements

One afternoon in Antwerp

Quand Ingrid m’a proposé il y a quelques semaines d’aller à Anvers, j’ai tout de suite dit oui ! J’avais quelques adresses de magasins que je voulais visiter depuis des mois, voire des années et elle voulait absolument aller chez Shu Uemara. Quand j’ai rassemblé tout ça sur un plan, j’ai constaté avec joie que tout était situé dans le même périmètre.

L’arrivée a été quelque peu laborieuse: 45 minutes juste pour entrer dans la ville et trouver un parking – nous ne le savions pas encore, mais Saint-Nicolas avait eu la même idée que nous. Il faisait sa grande entrée le même jour à Anvers. Bref, il y avait foule, ce qui n’était pas particulièrement agréable pour beaucoup flâner.

Premier arrêt: le MOMU, ou Musée de la Mode où se tenait une mini-exposition sur les costumes de Nudie Cohn ayant appartenu à Bobbejaan Schoepen. J’avais prévenu Ingrid que ce serait très kitsch mais elle a bien voulu me suivre ! Quelques tableaux explicatifs avec photos et documents d’époque et une très grande vitrine montrait différents vêtements de style cowboy et avec plein de broderies et paillettes assez voyantes. J’aime beaucoup ce côté décalé ! Un détour par la librairie où j’ai embarqué le catalogue de l’expo qui rejoindra dans ma bibliothèque un premier livre sur le couturier.

Deuxièmes arrêts sur le thème beauté: trop de monde chez MAC, de jolies choses mais rien que je n’aie déjà. Personne chez Shu Uemara, mais des prix fort élevés et sans doute la possibilité de trouver les produits moins chers à Bangkok, des vernis Muppets chez Cosmeticary mais je n’arrivais pas à choisir une couleur sur les quatre ou cinq que j’aimais et pas de miniatures en vue, donc pas d’achats. Un peu plus loin, des vendeurs très entreprenants pour vendre des produits pour les mains et le corps, avec tests et tout. Je ne me suis pas laissée tenter. Ingrid oui !

Troisième arrêt chez Kings & Queens, magasins de vêtements néo-rétro. Vu les dépenses faites à Copenhague dans le même genre de magasin, je me suis abstenue.

Quatrièmes arrêts sur le thème sac à main: d’abord chez Annelies Timmermans qui avait de très jolis sacs mais pas assez pratiques pour moi (pas de tirettes, pas de poches internes), puis chez Alex Schrijvers, un créateur belge dont j’avais adoré un des sacs il y a deux ans. Il l’avait encore mais uniquement en blanc et noir. Il était magnifique, mais un peu trop petit et le blanc, ce n’est pas pratique. Je demande quels sont les prix; le vendeur me répond entre 250 et 400 euros. J’essaie plusieurs sacs pour finalement me décider sur le modèle “Brussels”, un sac qui me semble pratique pour la vie de tous les jours. J’ai cependant un peu peur du prix. 195€ me dit le vendeur… J’ai juste hésité un moment sur la couleur – rouge ou noir ? – pour finalement l’acheter en noir. J’ai enfin trouvé un sac à main en cuir qui remplacer mon sac Hedgren en tissu bien pratique mais un peu moche !

Entretemps, la nuit était tombée – retour maison avec tous nos achats et un repas pour raconter nos aventures à diane. Une bien belle après-midi !

Shopping in Brussels: books

A côté des chaussures, ce sont les livres que j’achète le plus ! Et il a de très belles librairies à Bruxelles.

Centre (de la rue Neuve au quartier Dansaert)
Tropismes: située dans un cadre magnifique, elle fait partie d’une des plus belles librairies du monde ! Le choix est très très étendu et il est difficile de sortir de là sans un livre en main. Il y a toujours un vendeur prêt à donner des conseils judicieux. Un classique ! Carte de fidélité.
Galerie des Princes 11, 1000 Bruxelles, 02/512.88.52, site

Brüsel: spécialiste en BD mais aussi galerie d’art (des illustrateurs essentiellement). Quelques peluches et de figurines diverses. Et un très bon service. Carte de fidélité.
Bd Anspach 100, 1000 Bruxelles, 02/211.08.09 (un deuxième magasin existe à Flagey: place Flagey 29, 1050 Bruxelles, 02/649.02.11), ouvert le dimanche, site

Darakan: minuscule magasin souvent un peu enfumé, spécialisé en cinéma, musique rock, photo, livres érotiques, polars et romans gays, lesbiens et queer. Quelques dvd aussi, du cinéma japonais et homo tout particulièrement. Il faut fouiller, ne pas hésiter à demander (surtout si on est beau garçon !). Encore un magasin dont je sors rarement les mains vides.
Rue du Midi 9, 1000 Bruxelles, 02/512.20.76, site FERME

Malpertuis: encore un minuscule magasin, spécialisé en science-fiction, fantastique et ésotérisme, y compris en seconde main. Le patron connaît son sujet et a lu une grande partie des livres présents. Carte de fidélité.
Rue des Eperonniers 18, 1000 Bruxelles, 02/512.83.00 FERME

Waterstones: pour les livres en anglais, je préfère Waterstones à Sterling Books. Plus de choix et des livres plus récents. Rayon de récits de voyage à tomber par terre et belle collection de livres de cuisine. Grand choix de magazines. Carte de fidélité.
Bd Adolphe Max 71-75, 1000 Bruxelles, 02/219.27.08, ouvert le dimanche, site

Gare Centrale – Mont des Arts – Sablon
Bozar Shop: magnifique librairie pour livres d’art et beau rayon de cd et dvd. Choix très varié, dont beaucoup de livres sur l’art contemporain.
Rue Ravenstein 15, 1000 Bruxelles, 02/514.15.05, ouvert le dimanche, site FERME

Täschen: comment ne pas craquer devant les éditions peu chères de cette maison d’édition ? En plus, les sujets sont variés, hétéroclites mêmes, allant de l’art “classique” à la culture tiki. Juste l’endroit déjà vaut la peine !
Rue Lebeau 16-18, 1000 Bruxelles, 02/513.80.23, ouvert le dimanche, site

Quartier Bailli-Châtelain
Peinture Fraîche: une librairie de livres d’art où le risque de trouvailles est élevé ! Peinture, graphisme, photo, design…
Rue du Tabellion 10, 1050 Bruxelles, 02/537.11.05, attention: ouvert du jeudi au samedi uniquement

Arts-Loi
Filigranes: la grande librairie de Bruxelles, avec un choix immense. Les avantages: ouvert tous les jours et tard le soir (20h en semaine), un back-catalogue assez important (je me souviens avoir cherché dans tout Bruxelles un livre de fantasy, seul Filigranes l’avait en rayon), pleins de styles différents, de la BD aux livres de philo, en passant par l’art, la cuisine et les romans érotiques… Beau choix de magazines en plusieurs langues. Le rayon anglais par contre est plutôt tristounet au sous-sol. Avec un bar et petite restauration. Et carte de fidélité sur demande.
Av. des Arts 39-40, 1040 Bruxelles, 02/511.90.15, site

De la Porte de Namur à l’avenue Louise
Libris: librairie avec de tout, que je n’apprécie pas plus que ça (tout est fort serré) mais très bon rayon de récits de voyages. Pratique quand on est à Louise et qu’on ne veut pas aller à la Fnac toute proche.
Espace Louise, Av. de la Toison d’Or 40-4, 1050 Bruxelles, 02/511.64.00, site

Woluwe
Cook and Book: libraire à visiter juste pour son design et son aménagement: les livres sont rangés par catégorie dans des pièces au look différent: la cuisine, la bibliothèque à l’anglaise, la serre… et chaque espace est aussi un endroit où manger. Connu pour son brunch du dimanche mais aussi pour sa délicieuse cuisine de brasserie et italienne (edit: ça n’a plus tout à fait l’air vrai – à vérifier !). Au point de vue choix de livres, la partie “art” est la mieux fournie; pour les romans, c’est un peu trop généraliste à mon goût, mais je ressors toujours avec quelque chose en mains, si pas plus ! Carte de fidélité.
Place du Temps Libre 1, 1200 Woluwe-Saint-Lambert, 02/761.26.00, ouvert tous les jours, aussi en soirée, site

voir aussi l’article d’Armalite

Shopping in Brussels: shoes

Premier article de ce qui deviendra (je l’espère) une série, suite aux demandes de diverses personnes venant d’ailleurs (ou pas) et désireuses de découvrir de bonnes adresses à Bruxelles (j’ai créé une nouvelle catégorie pour la facilité: “shopping in Brussels”). Je rajouterai probablement des adresses d’autres villes ou de webshops. Je commence par les chaussures parce que je suis une vraie shoe-addict ! (Avec des photos, ce serait mieux, mais je n’en ai pas sous la main; pour des photos des chaussures, cliquez sur la catégorie clothes/shoes)

Centre (de la rue Neuve au quartier Dansaert)
La Boutique de Mademoiselle François: le top du top pour des chaussures originales en style rétro, de sa propre marque ou d’autres. Chaussures de qualité, de fabrication italienne ou espagnole. Ambiance boudoir aux couleurs poudrées, rose et vert pâle. Le magasin propose aussi les vêtements rétro de Madame 7. Prix des chaussures: 150-250€
Rue des Teinturiers 4, 1000 Bruxelles, 02/512.17.40, facebook, site FERME

Taratata: de belles chaussures de marque Camper, Jihay, Biviel ou Harlot par exemple. Prix: 100-200€
Rue du Marché au Charbon 62, 1000 Bruxelles (et rue d’Argile, 1150 Bruxelles), 02/503.22.72, ouvert aussi le dimanche après-midi

Sacha: deux adresses pour des chaussures pas chères de styles divers mais souvent très hype, et parfois rétro. Qualité en baisse ces dernières années avec de moins en moins de chaussures en cuir.
Rue des Fripiers 27/31, 1000 Bruxelles, 02/218.79.65, ouvert aussi le dimanche après-midi et
Rue Neuve 123, 1000 Bruxelles, 02/218.12.67, site

Camper: le magasin de la marque, avec une sélection différente des autres magasins. J’aime surtout les sandales, pratiques et confortables. Par contre, les soldes sont plutôt limitées.
Rue des Fripiers 37, 1000 Bruxelles, 02/203.73.76, site

 

Quartier Bailli-Châtelain
Les Anonymes Boccaci: magasin design et chic pour addicts entre autres de Chie Mihara ou Camper. Belles soldes ! Prix: 100-300€
Rue du Bailli 74-76, 1050 Ixelles, 02/647.16.03

Degriff: grand, très grand dépôt pour fin de séries, avec styles divers. Il faut fouiller et revenir souvent mais il y a des affaires à faire !
Rue Simonis 49, 1050 Bruxelles, 02/537.53.04, site

 

De la Porte de Namur à l’avenue Louise
Kusje: vêtements et chaussures de marques streetwear ou plus chic, mais toujours originales, entre autres (pour les chaussures): Miz Mooz et Camper (j’ai l’impression de faire une fixation sur Camper mais cela date d’une époque où la marque était difficile à trouver).
Rue de la Paix 12, 1050 Ixelles, 02/514.71.56

 

Quelques marques à acheter sur le net
Seychelles: très belles chaussures en style rétro ou pas, peu distribuées en Europe (quelques modèles chez Asos), que j’achète quand elles sont soldées à -50% chez Nordstrom, ce qui, avec les frais d’envoi, donne une fourchette de prix de 80-90€. La pointure 39 correspond au 8,5 américain.
site

Miss L Fire: jolies chaussures de style rétro mais pas encore testées. Le site vient de commencer la vente en ligne. Environ 120-150€
site, facebook

Shellys: quelques beaux modèles il y a quelques années, moins bien actuellement mais à suivre. En vente chez Asos et sur leur site.
site

Hush Puppies: au vu des collections sur les sites anglais, on penserait trouver de jolies choses dans le magasin bruxellois, mais non, c’est toujours aussi vieux jeu et moche. Acheter plutôt sur amazon.co.uk où il y a souvent de belles promos. Chaussures de bonne qualité et confortables à petit prix.

Et vous, quelles sont vos adresses favorites ?

A Saturday in the city

Samedi, promenade en ville… à la recherche de chaises et d’une tenue pour diane pour la soirée de mardi à l’Archiduc. Dépôt Design n’avait plus les chaises que je voulais, ni les luminaires qui iraient si bien dans notre salon (pour les lampes, ce n’est que partie remise). Nous avons alors remonté la rue Antoine Dansaert pour la suite de nos emplettes. Premier arrêt, Idiz Bogam, où diane trouve une chemise blanche de cowboy vintage, parfaitement adaptée à sa taille. Moi, je lorgne sur un magnifique sac à main en croco mais 260€, c’est un peu beaucoup pour la fille qui a dépensé un peu trop d’argent au mois de juin (pas que en chaussures, je vous rassure – l’installation d’un robinet extérieur pour arroser le jardin et l’achat de nombreuses plantes ont quelque peu vidé mon compte). Chez Gabrielle, rien ne me tente, diane voit un beau chapeau mais le laisse là, pensant trouver mieux ailleurs… chez Lucien Cravate par contre, je déniche un petit sac en serpent noir à 10€ ! Détour par Darakan, Ramon et Valli puis les Belles Chaussures (dont j’ai appris la fermeture prochaine pour non renouvellement de bail – j’en suis bien triste – heureusement, Melle François continuera à vendre ses chaussures via le net) pour terminer chez Brüsel que nous avions délibérément évité un peu plus tôt pour ne pas succomber à la tentation. Résultat: Wilson de Daniel Clowes pour moi et le nouveau volume de Walking Dead pour diane. Pour rester dans l’esprit western, diane veut aller jeter un coup d’oeil au magasin à côté de Waterstones mais rien ne nous tente. Entretemps, mes pieds me font souffrir le martyre et je ralentis le rythme. Je trouve néanmoins un petit cardigan à lignes rouges et blanches et un chemisier blanc à motifs de petits nœuds noirs chez H&M (ainsi que deux foulards léopard pour un projet de photos). diane, regrettant son non-achat de chapeau chez Gabrielle, y retourne dare-dare, juste avant la fermeture. Ce qui conclut le look Trader’s Vic de diane ! De mon côté par contre, c’est encore la grande question, surtout que malgré mon achat compulsif de chaussures, j’en ai bien peu qui ne me font pas mal aux pieds…

It’s cocktail time ! L’Archiduc est quasi vide à cette heure-ci mais c’est d’autant mieux ! Nous profitons dans le calme d’un Old Fashioned et d’un Pisco Sour. Mes petons meurtris vont un peu mieux mais c’est à notre aise que nous nous promenons vers La Manufacture, rue Notre-Dame du Sommeil où diane m’invite pour mon anniversaire. Cette ancienne usine a été joliment transformée en restaurant et j’en avais entendu beaucoup de bien dans le passé. Un article récent et très positif de Zone 02 m’a donné envie d’y aller. On n’est qu’à 5 minutes de l’activité de la Bourse et pourtant tout est beaucoup plus calme par ici. En entrée, je prends une soupe glacée d’asperges accompagnée d’un verrine avec mousse de hareng, crevettes grises et caviar tandis que diane déguste des scampis enroulés dans un sorte de pâte à fins filaments orientale. Mon plat est vraiment délicieux, très frais pour l’été et j’entends des soupirs de satisfaction de l’autre côté de la table. Pour le plat, j’ai choisi du canard aux épices orientales, accompagné d’une salade fraîche aux noix de cajou et d’un petite sauce sucrée aux fruits, très bon aussi mais un peu trop copieux pour moi. diane mange un filet de porc avec petits légumes qui reçoit également son approbation. Soupe de fraises avec espuma au gingembre pour moi, café et digestif pour diane… voilà la conclusion d’un très bon repas et d’une belle journée…

Shopping in Paris

Dans un peu plus de deux semaines, j’accompagne Armalite à Paris pour une journée de shopping. Je suis sûre qu’elle va me concocter un très joli (et efficace) parcours parmi ses magasins préférés mais si vous avez des adresses à ne pas rater, c’est le moment de les laisser dans les commentaires. Sont recherchés: de jolis magasins de chaussures, une petite dose de vintage, des magasins qui vendraient des robes genre pin-up (mais neuves – mon corps n’est absolument pas adapté aux tailles anciennes – j’ai pourtant quelques jolies robes d’époque de ma  maman mais elles serrent de partout et tout particulièrement au niveau des emmanchures – et voilà que j’écris quasiment un nouveau billet dans un autre), de beaux sacs à main, des librairies intéressantes, des expositions (même si là, le temps sera très très limité – est-ce quelqu’un a vu celle sur les Maisons Closes ? – rien que le livre me tente déjà), un bar tiki ou tout autre endroit intéressant…