Bilan culturel – février 2021

Romans (et assimilés)

  • Evie Wyld, The Bass Rock – 3/5
  • Rick Bass, The travelling feast – 4/5
  • Shun Medoruma, Les pleurs du vent – 3/5

Non-fiction

  • Stéphanie Crohin Kishigami, Sento. L’art des bains japonais – 4/5
  • Bart Van Loo, De Bourgondiërs – 5/5
  • Anjum Anand, Anjum’s new Indian – 4/5
  • America n°4 – 4/5

Séries tv

  • Undercover, saison 2 – 3/5

Films

  • The Professionals, Richard Brooks (1966) – 3/5
  • Little Women, Greta Gerwig (2019) – 4/5

Documentaires

  • A house through time, saison 3 – 4/5
  • Revolutie in Indonesië – 4/5

Sorties

  • une ballade de16km au départ de Perk

Couture

  • « A field of blueberries dress », une robe Tamzin de By Hand London, un peu raccourcie par rapport au patron
  • « The green woods skirt », une jupe au patron maison

Bilan culturel – janvier 2021

Romans (et assimilés)

  • Amitav Ghosh, Le fleuve de fumée – 2/5
  • Kem Nunn, Surf City – 5/5
  • Eléonore Fernaye, L’insoumise d’Aquitaine – 4/5
  • Ocean Vuong, On earth we’re briefly gorgeous – abandonné

Non-fiction

  • America n°3 – 4/5
  • Austin Bush, The food of Northern Thailand – 5/5
  • Kembrew McLeod, Downtown New York Underground 1958/1976: Activistes pop, cinéma indé, freaks gays & punk rockers – 3/5

BD

  • Yaro Abe, La cantine de minuit 4 – 5/5

Séries tv

  • I may destroy you – 3/5
  • Undercover, saison 1 – 4/5

Films

  • Nevada Smith, Henry Hathaway (1966) – 3/5
  • Les musiciens de Gion, Kenji Mizoguchi (1953) – 4/5
  • Duel at Diablo, Ralph Nelson (1966) – 3/5
  • Far from the madding crowd, Thomas Vinterberg (2015) – 4/5

Documentaires

  • Country Music, Ken Burns (2019) – la version longue en huit épisodes de deux heures (ou plus) – 5/5
  • A house through time, saison 2 – 5/5
  • White Riot, Rubika Shah (2019) – 3/5

A year of culture – 2020

Ou un résumé de mon année culturelle.

J’ai lu 72 livres, j’en avais prévu 60, et même en nombre de pages, je suis bien au-delà du montant de l’année passée. Je suis restée bien plus à la maison, et même si j’ai fait quelques blocages de lecture au début des deux confinements, j’ai eu plus de temps à consacrer à cette activité. Les livres restent un refuge et mes intérêts sont toujours aussi variés. Au mois de septembre, je me suis rendue compte que j’avais bien avancé dans l’élimination des livres anciens sur ma PAL et je me suis lancée le défi de vider les rayons fiction d’avant 2019. J’y suis arrivée début décembre, et ça fait un bien fou de faire de la place. Pour la non-fiction, c’est différent, je lis en fonction de mes intérêts du moment et certains livres risquent tout doucement de prendre la poussière jusqu’au moment où j’aurai à nouveau envie de les lire.

Mes romans favoris:

  • Katherena Vermette, The Break
  • Jing-Jing Lee, How we disappeared 
  • Aïko Solovkine, Rodéo
  • T.E. Grau, Je suis le fleuve
  • Hernán Díaz, In the distance
  • Tan Twan Eng, The gift of rain 
  • Alex Taylor, Le sang ne suffit pas
  • Hannah Kohler, The outside lands

Et en non-fiction:

  • Iris Brey, Le regard féminin 
  • David Van Reybrouck, Congo. Une histoire
  • Caroline Eden, Black Seadispatches and recipes, through darkness and light

J’ai regardé beaucoup moins de séries tv, par manque de nouveautés intéressantes surtout. J’ai revu l’intégrale de Breaking Bad et j’ai toujours autant aimé.

  • Midnight stories – Tokyo diner, saison 2
  • Sex Education, saison 2
  • Better call Saul, saison 5 
  • Normal People, saison 1
  • Unorthodox
  • Little fires everywhere
  • Betty, saison 1
  • The Queen’s Gambit

Le temps libéré par les séries a été rempli par des films, et une proposition au boulot m’a permis de voir des films récents au cinéma (pendant les quelques mois où ils étaient ouverts). Voici ma liste, mélangeant films anciens et nouveaux (trois films de Ozu quand même !).

  • Printemps tardif, Yasujiro Ozu (1949) 
  • Le goût du riz au thé vert, Yasujiro Ozu (1952)
  • Rocks, Sarah Gavron (2019) 
  • Le repas, Mikio Naruse (1951) 
  • Gold, Thomas Arslan (2013) 
  • We need to talk about Kevin, Lynne Ramsey (2011)
  • Barbara, Christian Petzold (2012)
  • Martha Marcy May Marlene, Sean Durkin (2011) 
  • Voyage à Tokyo, Yasujiro Ozu (1953)

Et les documentaires:

  • Hedy Lamarr, from Extase to wifi, Alexandra Dean (2017) 
  • Ramen heads, Koki Shigeno (2017) 
  • Desolation Center, Stuart Swezey (2018)
  • Overseas, Sung-A Yoon (2019)
  • Kusama infinity, Heather Lenz (2018)
  • Lamunan oi ! A punk daydream, Jimmy Hendrickx et Kristian Van der Heyden (2019)

Pas de voyages cette année: au moment où je commençais à réfléchir à un long weekend quelque part, j’ai été happée par des affaires de famille. De même, mes visites au restaurant ont été très limitées. Par contre, lors du premier confinement, j’ai beaucoup travaillé dans le jardin, changeant totalement l’agencement du fond où se trouve maintenant un beau point d’eau en acier corten. Lors du second confinement, j’ai commencé à faire une activité qui me tentait depuis longtemps mais que je n’avais jamais réussi à organiser (il me manquait un petit coup de pouce extérieur). Des randonnées donc, dans la nature environnante. J’ai découvert tout le réseau des « wandelknooppunten » qui permettent de créer des circuits partout en Flandre. Pour le moment, je n’ai jamais été plus loin que 15-20km de la maison, mais j’ai marché dans de très beaux endroits. Ceci a ravivé mes activités photographiques – les deux se combinent très bien.

Enfin, en couture, ma production a été plus réduite, avec huit projets seulement: j’ai longtemps traîné sur plusieurs nouveaux patrons, et comme je travaillais à la maison la plupart du temps, je n’ai pas toujours eu envie de mettre mes jolies robes, préférant des choses plus confortable. J’ai eu aussi un long moment de doute: je voulais coudre d’autres modèles mais je ne trouvais rien à mon goût (le hasard m’a porté vers un nouveau patron à la mi-décembre – la couture de celui-ci sera pour l’année prochaine).

Bilan culturel – décembre 2020

(Je publierai mon bilan annuel demain !)

Romans (et assimilés)

  • Hannah Kohler, The outside lands – 4/5
  • Cédric Gras, Alpinistes de Staline – 4/5
  • Maylis Adhémar, Bénie soit Sixtine – 3/5
  • Ottessa Moshfegh, My year of rest and relaxation – 4/5

Non-fiction

  • Tadao Sato, Le cinéma japonais, tome I – 4/5
  • Eleanor Ford, Fire islands. Recipes from Indonesia – 4/5
  • Jordy Meow, Les villages du Japon – 4/5
  • America n°2 – 4/5
  • Tadao Sato, Le cinéma japonais, tome II – 4/5
  • Tim Anderson, Cuisine japonaise ultra-facile – 4/5
  • Vanja Van Der Leeden, Indorock. Indonesische smaken in een nieuw jasje – 3/5

Séries tv

  • The Queen’s Gambit – 5/5
  • Call the Midwife, l’épisode de Noël

Films

  • Frances Ha, Noah Baumbach (2012) – 3/5
  • The lunchbox, Ritesh Batra (2013) – 4/5
  • Major Dundee, Sam Peckinpah (1965) – 3/5
  • August: Osage County, John Wells (2013) – 3/5
  • Voyage à Tokyo, Yasujiro Ozu (1953) – 5/5
  • The Captive, Atom Egoyan (2014) – 4/5

Documentaires

  • Lamunan oi ! A punk daydream, Jimmy Hendrickx et Kristian Van der Heyden (2019) – 4/5
  • Petite fille, Sébastien Lifshitz (2020) – 4/5

Expos

  • « The light house » et « Alep, un voyage au coeur de 5.000 ans d’histoire » à la Fondation Bhogossian

Promenades et randonnées

  • autour de Nederokkerzeel: Laar- en Listwandeling (avec un chemin très boueux)
  • autour d’Huldenberg (à refaire en sens inverse)

Couture

  • The « Fireworks at the fiesta » dress, une robe avec des bouts de patrons de Gretchen Hirsch – un haut Night & Day, une jupe de l’Ultimate Dress Book

Bilan culturel – novembre 2020

Romans, récits de voyage

  • Lee Martin, The bright forever – 3/5
  • Sujata Massey, The sleeping dictionnary – 4/5
  • Richard Russo, Retour à Martha’s Vineyard – 3/5

Histoire, cocktails…

  • David Grann, Killers of the flower moon: the Osage murders and the birth of the FBI – 4/5
  • William Darymple, The anarchy: the relentless rise of the East India Company – 4/5
  • Bryan Koh, Bekwoh: Stories & recipes from Peninsula Malaysia’s East Coast – 3/5
  • America n°1 – 4/5

Séries tv

  • The Crown – 4/5

Films

  • Another Happy Day, Sam Levinson (2011) – 3/5
  • Martha Marcy May Marlene, Sean Durkin (2011) – 4/5
  • The Dallas Buyers Club, Jean-Marc Vallée (2013) – 3/5
  • Cheyenne Autumn, John Ford (1964) – 3/5
  • Barbara, Christian Petzold (2012) – 4/5
  • Contes de la lune vague après la pluie, Kenji Mizoguchi (1953) – 3/5

Documentaires

  • Kusama infinity, Heather Lenz (2018) – 5/5

Promenades et randonnées

  • Warandewandeling à Tervuren
  • balades à Wezembeek-Oppem
  • Bertemboswandeling à Bertem
  • Brabants leemplateau à Leefdaal
  • Serristenwandeling à Duisburg et Overijse

Bilan culturel – octobre 2020

Romans, récits de voyage

  • Joe Flanagan, Un moindre mal – 3/5
  • Neal Stephenson & Nicole Galland, The rise and fall of D.O.D.O. – 3/5
  • Alex Kerr, Lost Japan – 4/5

Histoire, cocktails…

  • Martin Winckler, C’est mon corps. Toutes les questions que se posent les femmes – 5/5

Films

  • Yalda, la nuit du pardon, Massoud Bakhshi (2019) – 2/5
  • Murder on the Orient Express, Kenneth Branagh (2017) – 3/5
  • Rio Conchos, Gordon Douglas (1964) – 3/5
  • The descendants, Alexander Payne (2011) – 3/5
  • Meek’s cutoff, Kelly Reichardt (2010) – 3/5
  • Death on the Nile, John Guillermin (1978) – 3/5
  • We need to talk about Kevin, Lynne Ramsey (2011) – 4/5
  • Jane Eyre, Cary Joji Fukunaga (2011) – 4/5
  • Inside Llewyn Davis, Joel & Ethan Coen (2013) – 3/5
  • Gold, Thomas Arslan (2013) – 4/5

Documentaires

  • Ku Klux Klan, une histoire américaine (sur Arte) – 4/5
  • Black Panthers (sur Arte) – 4/5

Couture

  • une robe d’après un patron de Femmes d’Aujourd’hui de 1954

Bilan culturel – septembre 2020

Romans, récits de voyage

  • Alex Taylor, Le sang ne suffit pas – 4/5
  • Jenni Ferrari-Adler, Alone in the Kitchen with an Eggplant : Confessions of Cooking for One and Dining Alone – 2/5
  • Tan Twan Eng, The gift of rain – 5/5

Bandes-dessinées

  • Yaro Abe, La cantine de minuit 3 – 5/5

Séries tv

  • Betty – saison 1 – 5/5

Films

  • Rocks, Sarah Gavron (2019) – 4/5
  • Bande de filles, Céline Sciamma (2014) – 3/5
  • Le repas, Mikio Naruse (1951) – 4/5
  • La porte de l’enfer, Teinosuke Kinugasa (1953) – 3/5

Documentaires

  • Prohibition – une série en cinq épisodes sur arte.tv – 4/5
  • Sing me a song, Thomas Balmès (2019) – 3/5
  • Overseas, Sung-A Yoon (2019) – 4/5

Bilan culturel – août 2020

Romans, récits de voyage

  • Liane Moriarty, Un peu, beaucoup, à la folie – 3/5
  • Amitav Ghosh, Un océan de pavots – 4/5
  • Cédric Gras, Saisons du voyage – 4/5

Histoire et non-fiction

  • Yaro Abe & Nami Iijima, Le livre de cuisine de la cantine de minuit – 5/5
  • David Van Reybrouck, Congo. Une histoire – 5/5
  • Muriel Gilbert, Au bonheur des fautes: confession d’une dompteuse de mots – 4/5
  • Caroline Eden, Black Sea: dispatches and recipes, through darkness and light – 4/5

Bandes-dessinées

  • Yaro Abe, La cantine de minuit 1 – 5/5
  • Yaro Abe, La cantine de minuit 2 – 5/5

Séries tv

  • Little fires everywhere – 4/5

Films

  • Vivre, Akira Kurosawa (1952) – 2/5
  • La vie d’O Haru femme galante, Kenji Mizoguchi (1952) – 4/5
  • A distant trumpet, Raoul Walsh (1964) – 3/5
  • Le goût du riz au thé vert, Yasujiro Ozu (1952) – 4/5

Documentaires

Concerts

  • Napoli-Mechelen, Clint Van Der Linde & Les Muffatti

Couture

  • une robe noire, cousue pendant la canicule, pour l’enterrement de mon papa – patron Butterick B5032

Bilan culturel – juillet 2020

Romans, récits de voyage

  • Amulya Malladi, Serving crazy with curry – 3/5
  • Hernán Díaz, In the distance – 4/5
  • Anuradha Roy, Sous les lunes de Jupiter – 2/5

Histoire et non-fiction

  • David Lebovitz, Drinking French – 4/5
  • Chloe Frechette, Easy tiki – 4/5

Séries tv

  • Kodoku no gurume – saison 1 – 4/5
  • Babylon Berlin – saison 3 – 2/5

Films

  • Eté précoce, Yasujiro Ozu (1951) – 4/5
  • Family Romance, LCC, Werner Herzog (2019) – 3/5

Documentaires

  • Desolation Center, Stuart Swezey (2018) – 5/5
  • Inside Burma: land of fear, John Pilger (1996) – 4/5
  • Nuit debout, Bob Nelson Makengo (2019) – 4/5

Couture

  • The garden dress, une robe ample de plein été sur un patron du Knipmode (modèle 110 du supplément de mai 2013)

Bilan culturel – Juin 2020

Romans, récits de voyage

  • Craig Johnson, Molosses – 4/5
  • Marlen Haushofer, Le mur invisible – 4/5
  • T.E. Grau, Je suis le fleuve – 4/5
  • Elspeth Beard, Lone Rider: The First British Woman to Motorcycle Around the World – 4/5

Histoire et non-fiction

  • Thant Myint-U, Where China Meets India: Burma and the New Crossroads of Asia – 3/5
  • Iris Brey, Le regard féminin – 5/5
  • Sylvie Steinberg, Une histoire des sexualités – 4/4

Séries tv

  • Normal People (saison 1) – 4/5
  • Breaking Bad (saison 5) – 4/5

Films

  • Ride the High Country, Sam Peckinpah (1962) – 3/5
  • How the West was won, Henry Hathaway, John Ford et George Marshall (1962) – 2/5
  • The man who shot Liberty Valence, John Ford (1962) – 2/5
  • El camino, Vince Gilligan (2019) – 4/5

Documentaires

  • Un amour rêvé, Arthur Gillet (2018) – 2/5
  • 13th, Ava DuVernay (2016) – 5/5

Couture

  • The « Spring in Kamakura » dress, une robe combinant le « surplice bodice » de l’Ultimate Dress Book de Gretchen Hirsch et une simple jupe froncée