Short diary of the week (129)

Lundi: c’est le printemps les oiseaux gazouillent, un bon rythme de travail, Bruxelles deviendra bientôt un gigantesque piétonnier vide s’il n’y a plus d’accès possible en voiture, mon armoire est remplie de tissus mais aucun uni, aucun tissu contrastant ne me plait, pas d’Alicia cette semaine !, X-Files – le retour – c’est un peu laborieux, Call the Midwife

Mardi: sans énergie après une nuit agitée, à la recherche du tissu contrastant (je m’étais pourtant dit que je n’achèterais pas de tissus pendant les soldes), recevoir de mon chef un bic à loupiote pour aller aux toilettes (sans lumière suite à un court-circuit suite à une fuite dans le toit), sauver le reste des épinards avant leur fin, The Leftovers, Anthony Bourdain Parts Unknown à Shanghai

Mercredi: pluie et vent – mon parapluie résistera-t-il ?, de nouveaux livres et le dernier objet pour le swap, une quiche de chez Färm trop salée, me faire draguer par un inconnu qui a réussi à rester agréable – il était juste déçu que je ne veuille pas parler plus, The X-FilesAnthony Bourdain Parts Unknown dans le Bronx

Jeudi: rencontrer tous les matins Johnny Depp qui fait la pub pour “Sauvage” de Dior, penser tous les matins à mon papa qui mettait “Eau Sauvage” de Dior, une morne réunion, une virée au Luxembourg en mars ? mettre en contact des personnes pour un GN, un gros coup de pompe, jeudi prochain est le jour, scampis et avocat – un classique, The Leftovers, Anthony Bourdain Parts Unknown au Paraguay, si fatiguée que je me suis endormie avant la fin

Vendredi: hop c’est parti pour un chouette projet !, quels sont les liens entre straight edge et hare krishna ? (où mes lectures me font découvrir de nouvelles choses), éternuements et frissons, un cocktail La Louisiane pour soigner ça, The Leftovers, Anthony Bourdain Parts Unknown à Hué au Vietnam et des souvenirs qui refluent

Samedi: lessive de tous ces nouveaux tissus, pluie et tempête, une après-midi et soirée de maintenance d’ordinateurs

Dimanche: prendre mon courage à deux mains et aller à la zumba, et en effet ça m’a fait du bien, après couture d’une toile les adaptations sont très minimes – ce qui me rassure: le patron n’était pas à ma taille, et donc il fallait mariner la pintade pendant 24 heures – une heure devra suffire…, le souci c’est quand toute la maison sent l’ail, Nirvana Montage of Heck – ou un mauvais et ennuyeux documentaire

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s