Bilan culturel – juin 2022

Romans

  • Britt Bennett, L’autre moitié de soi – 4/5
  • Emily St. John Mandel, Sea of Tranquility – 5/5
  • Lance Weller, Wilderness – 4/5
  • Cho Nam-joo, Kim Jiyoung, née en 1982 – 3/5
  • Yoshida Atsuhiro, Bonne nuit Tôkyô – 3/5
  • Elizabeth Strout, Olive Kitteridge – 3/5
  • Craig Johnson, A vol d’oiseau – 4/5

Non-fiction

  • Naomi Duguid, Taste of Persia: A Cook’s Travels Through Armenia, Azerbaijan, Georgia, Iran, and Kurdistan – 4/5
  • America n°12 – 4/5

Films

  • Tarzan and his Mate (Cedric Gibbons, 1934) – 2/5
  • Dracula (Francis Ford Coppola, 1992) – 3/5
  • Twentieth Century (Howard Hawks, 1934) – 1/5
  • The Black Cat (Edgar G. Ulmer, 1934) – 3/5
  • The Thin Man (W.S. Van Dyke, 1934) – 3/5
  • Chisum (Andrew V. McLaglen, 1970) – 4/5
  • Midnight Special (Jeff Nichols, 2016) – 2/5
  • Of Human Bondage (John Cromwell, 1934) – 3/5
  • Mothering Sunday (Eva Husson, 2021) – 3/5
  • Cleopatra (Cecil B. DeMille, 1934) – 3/5
  • Into the Wild (Sean Penn, 2007) – 2/5
  • The Last Bus (Gillies MacKinnon, Royaume-Uni, 2021) – 2/5 (sortie au cinéma le 06/07 en Belgique)
  • Everything Everywhere All at Once (Daniel Kwan & Daniel Scheinert, 2022) – 3/5 (sortie au cinéma le 20/07 en Belgique)

Documentaires

  • Fire of Love (Sara Dosa, 2022) – 5/5 (sortie au cinéma le 06/07 en Belgique)
  • Maurice et Katia Krafft – Au rythme de la terre (Maryse Bergonzat, France, 1995) – 3/5
  • Regarder le feu en face (Isy Morgensztern, France, 1995) – 3/5

Couture

  • « The Stylish Aloha dress » (d’après le nom du tissu Sevenberry), une robe Butterick B5032 que j’avais déjà cousue plusieurs fois (c’étaient mes robes préférées) mais que j’ai dû agrandir.

Bilan culturel – mai 2022

Romans

  • The Book of Jakarta – 4/5
  • Stephen Markley, Ohio – (je mettrai ma cote plus tard, c’est une lecture commune)
  • Abir Mukherjee, L’attaque du Calcutta Darjeeling – 4/5

Non-fiction

  • Alicia Malone, Girls on Film: The Complete History of the Women Who Broke Barriers and Redefined Roles – 4/5
  • Joan Didion, Slouching towards Bethlehem – 4/5

Films

  • Tell Them Willie Boy Is Here (Abraham Polonsky, 1969) – 3/5
  • Footlight Parade (Lloyd Bacon, 1933) – 2/5
  • Gold Diggers of 1933 (Mervyn LeRoy, 1933) – 3/5
  • I’m No Angel (Wesley Ruggles, 1933) – 3/5
  • La rivière noire (Masaki Kobayashi, Japon, 1957) – 4/5
  • Little Women (George, Cukor, 1933) – 1/5
  • Morning Glory (Lowell Sherman, 1933) – 2/5
  • She Done Him Wrong (Lowell Sherman, 1933) – 3/5
  • Mama (Li Dongmei, Chine, 2020) – 4/5
  • The Bitter Tea of General Yen (Frank Capra, 1933)
  • One Second (Zhang Yimou, Chine, 2020) – 3/5
  • The Lost Patrol (John Ford, 1934) – 2/5
  • Mustang (Deniz Gamze Ergüven, Turquie, 2015) – 5/5
  • The Ballad of Cable Hogue (Sam Peckinpah, 1970) – 2/5
  • The Legend of Tarzan (David Yates, 2016) – 2/5
  • It Happened One Night (Frank Capra, 1934) – 3/5
  • Bill & Ted’s Bogus Journey (Pete Hewitt, 1991) – 2/5
  • Viva Villa ! (Jack Conway, 1934) – 2/5

Documentaires

  • Shut up Sona (Deepti Gupta, Inde, 2019) – 4/5

Couture

  • Une robe Hazel de Colette Patterns qui est en fait une modification de The August Dress de 2016. Le haut était devenu trop petit, mais il me restait assez de tissu pour en coudre un nouveau plus grand. J’ai donc démonté la robe et gardé la jupe (et les bretelles).

Bilan culturel – avril 2022

Romans

  • Pierre Lemaitre, Le grand monde – 3/5
  • Ron Rash, Chemistry and other stories – 4/5
  • Joyce Carol Oates, Solstice – 4/5
  • Anthony Veasna So, Afterparties – 4/5
  • Shun Medoruma, L’âme de Kôtarô contemplait la mer – 5/5

Non-fiction

  • Jon Lewin, The Locals Cookbook: Sri Lanka – 4/5
  • Gérard Siary, Histoire du Japon. Des origines à nos jours – 2/5
  • Audrey Millet, Les dessous du maillot de bain. Une autre histoire du corps – 4/5
  • Chihiro Masui, Minh-Tâm Trân, Margot Zhang, Nouilles d’Asie – 3/5

Séries tv

Films

  • The Private Life of Henry VIII (Alexander Korda, UK, 1933) – 1/5
  • The Lighthouse (Robert Eggers, 2019) – 3/5
  • The Undefeated (Andrew V. McLaglen, 1969) – 2/5
  • Lady for a Day (Frank Capra, 1933) – 3/5
  • King Kong (Merian C. Cooper & Ernest B. Shoedsack, 1933) – 4/5
  • Design for Living (Ernst Lubitsch, 1933) – 4/5
  • De zaak Alzheimer (Erik Van Looy, Belgique, 2003) – 4/5
  • Hungry Hearts (Saverio Costanzo, 2014) – 2/5
  • Das Testament der Dr. Mabuse (Fritz Lang, Allemagne, 1933) – 3/5
  • Zéro de conduite (Jean Vigo, France, 1933) – 3/5
  • The Northman (Dave Eggers, 2022) – 3/5
  • The Invisible Man (James Whale, 1933) – 2/5
  • Queen Christina (Rouben Mamoulian, 1933) – 4/5
  • Bombshell (Victor Fleming, 1933) – 4/5
  • Memory (Martin Campbell, 2022) – 1/5
  • While We’re Young (Noah Baumbach, 2014) – 4/5
  • Au gré du courant (Mikio Naruse, Japon, 1956) – 3/5
  • Downton Abbey (Michael Engler, 2019) – 3/5
  • Cavalcade (Frank Lloyd, 1933) – 2/5
  • My Own Private Idaho (Gus Van Sant, 1991) – 5/5
  • Printemps précoce (Yasujiro Ozu, Japon, 1956) – 3/5
  • Downton Abbey: A New Era (Simon Curtis, 2022) – 3/5
  • Ecstasy (Gustav Machaty, Tchécoslovaquie, 1933) – 4/5
  • Dinner at Eight (George Cukor, 1933) – 3/5
  • Star Wars: Episode VII – The Force Awakens (J.J. Abrams, 2015) – 3/5

Couture

  • The « Spring in Kobe » dress, sur le modèle de la « Day & Night Dress » de Gretchen Hirsch, mais fortement modifiée et remise à ma taille (à la taille justement). Le nom vient du fait que j’ai acheté le tissu à Kobé (même s’il est américain).

Bilan culturel – Mars 2022

Romans

  • Hiro Arikawa, Les mémoires d’un chat – 4/5
  • Lee Maracle, Le chant de Celia – 4/5
  • Park Yeon-Son, Eté, quelque part, des cadavres – 3/5
  • Julia Kelly, The Last Garden in England – 3/5
  • Aki Shimazaki, Azami (L’ombre du chardon #1) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Hôzuki (L’ombre du chardon #2) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Suisen (L’ombre du chardon #3) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Fuki-no-tô (L’ombre du chardon #4) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Maïmaï (L’ombre du chardon #5) – 3/5

Non-fiction

  • Alicia Malone, Backwards and in Heels: The Past, Present and Future of Women Working in Film – 3/5
  • Maneet Chauhan & Jody Eddy, Chaat: Recipes from the Kitchens, Markets, and Railways of India: A Cookbook – 3/5

Séries tv

  • Kodoku no gurume, saison 5 – 4/5

Films

  • Nr.10 (Alex van Warmerdam, Pays-Bas, 2021) – 2/5
  • Senses (Ryusuke Hamaguchi, Japon, 2015) – 3/5
  • Tarzan the Ape Man (W.S. Van Dyke, 1932) – 1/5
  • La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa, 1956) – 4/5
  • Trouble in Paradise (Ernst Lubitsch, 1932) – 4/5
  • La nuit du carrefour (Jean Renoir, 1932) – 1/5
  • The Story of my Wife (Ildikó Enyedi, Hongrie, 2021) – 2/5
  • Vampyr (Carl Theodor Dreyer, France-Allemagne, 1932) – 3/5
  • Blonde Venus (Josef von Sternberg, 1932) – 4/5
  • Passion (Ryusuke Hamaguchi, 2008) – 2/5
  • Le sommet des dieux (Patrick Imbert, France, 2021) – 4/5
  • Freaks (Tod Browning, 1932) – 3/5
  • Ali & Ava (Clio Barnard, 2021) – 4/5
  • Red Dust (Victor Fleming, 1932) – 3/5
  • A Bill of Divorcement (George Cukor, 1932) – 3/5
  • I Love You to Death (Lawrence Kasdan, 1990) – 3/5
  • Suzaku (Naomi Kawase, Japon, 1997) – 3/5
  • Night after Night (Archie Mayo, 1932) – 3/5
  • Love me Tonight (Rouben Mamoulian, 1932) – 1/5
  • The Cabin in the Cotton (Michael Curtiz, 1932) – 2/5
  • The Witch (Robert Eggers, 2015) – 4/5
  • La rue de la honte (Kenji Mizoguchi, 1956) – 4/5
  • Terre sans pain (Las Hurdes, tierra sin pan) (Luis Buñuel, Espagne, 1933) – 3/5
  • Me and My Gal (Raoul Walsh, 1932) – 3/5
  • Wheel of Fortune and Fantasy (Ryusuke Hamaguchi, Japon, 2021) – 3/5

Documentaires

  • Ennio (Giuseppe Tornatore, Italie, 2022) – 3/5

Bilan culturel – Février 2022

Romans (et récits de voyage)

  • Gil Adamson, Le fils de la veuve – 4/5
  • Melissa Broder, The pisces – 3/5
  • Sylvain Tesson, La panthère des neiges – 2/5
  • Maggie O’Farrell, Hamnet – 4/5

Non-fiction

  • Alex Day, Nick Fauchald, David Kaplan, Cocktail codex: fundamentals, formulas, evolutions – 4/5
  • Alicia Malone, The female gaze: essential movies made by women – 4/5
  • Mick LaSalle, The beauty of the real: what Hollywood can learn from contemporary French actresses – 4/5

Séries tv

  • Call the Midwife – saison 11 – 4/5

Films

  • Death on the Nile (Kenneth Branagh, 2020) – 2/5 (VP – vu en janvier, mais sorti au cinéma en février)
  • The Front Page (Lewis Milestone, 1931) – 2/5
  • The Champ (King Vidor, 1931) – 3/5
  • Dangerous Liaisons (Stephen Frears, 1988) – 4/5
  • Butch Cassidy and the Sundance Kid (George Roy Hill, 1969) – 3/5
  • I Am a Fugitive from a Chain Gang (Mervyn LeRoy, 1932) – 3/5
  • The Old Dark House (James Whale, 1932) – 3/5
  • The Sign of the Cross (Cecil B. DeMille, 1932) – 3/5
  • Bill & Ted’s Excellent Adventure (Stephen Herek, 1989) – 3/5
  • One Hour With You (George Cukor, Ernst Lubitsch, 1932) – 2/5
  • Drive my Car (Ryusuke Hamaguchi, Japon, 2021) – 4/5
  • A Farewell to Arms (Frank Borzage, 1932) – 2/5
  • Archipel (Félix Dufour-Laperrière, Canada, 2021) – 1/5
  • La chance sourit à Madame Nikuko (Ayumu Watanabe, Japon, 2021) – 3/5
  • Grand Hotel (Edmund Goulding, 1932) – 2/5
  • Tracks (John Curran, 2013) – 3/5
  • Parenthood (Ron Howard, 1989) – 3/5
  • Scarface (Howard Hawks, 1932) – 2/5
  • The Mummy (Karl Freund, 1932) – 3/5
  • Asako I & II (Ryusuke Hamaguchi, Japon, 2018) – 5/5
  • True Grit (Henry Hathaway, 1969) – 3/5

Documentaires

  • Sisters with Transistors (Lisa Rovner, 2020) – 4/5
  • Monty Don’s Adriatic Gardens (BBC) – 3/5
  • Dreaming Walls (Amélie van Elmbt & Maya Duverdier, 2022) – 4/5 (VP)
  • Alice Guy – l’inconnue du 7e art (Valérie Urréa & Valérie Masduraud, 2021) – 4/5
  • Poly Styrene: I am a Cliché (Celeste Bell, Paul Sng, 2021) – 4/5
  • La panthère des neiges (Marie Amiguet & Vincent Munier, 2021) – 4/5

Sorties

  • une balade de 14km dans la région de Beersel

Bilan culturel – Janvier 2022

Romans

  • Joyce Carol Oates, Last Days (nouvelles) – 3/5
  • C Pam Zhang, How Much of these Hills is Gold – 5/5
  • Jane Austen, Orgueil et préjugés – note à venir

Non-fiction

  • Diglee, Je serai le feu – 4/5
  • America n°8 – 4/5
  • Michel Pastoureau, Bleu. Histoire d’une couleur – 4/5

Séries tv

  • Landscapers (Will Sharpe) – 2/5

Films

  • Frances Ha (Noah Baumbach, 2012) – 3/5
  • Mata Hari (George Fitzmaurice, 1931) – 3/5
  • A free soul (Clarence Brown, 1931) – 3/5
  • My Prince Edward (Norris Wong, 2019) – 4/5
  • C’mon C’mon (Mike Mills, 2021) – 4/5
  • Lincoln (Steven Spielberg, 2012) – 3/5
  • Thumbsucker (Mike Mills, 2005) – 3/5
  • Dr. Jekyll and Mr. Hyde (Rouben Mamoulian, 1931) – 2/5
  • Le Mont Fuji et la lance ensanglantée (Tomu Uchida, 1955) – 3/5
  • Beginners (Mike Mills, 2010) – 4/5
  • 20th Century Women (Mike Mills, 2016) – 5/5
  • À nous la liberté (René Clair, 1931) – 3/5
  • Arrowsmith (John Ford, 1931) – 2/5
  • Bad Girl (Frank Borzage, 1931) – 2/5
  • un film mystère dont je ne peux rien dire avant sa sortie en février
  • Compartment n°6 (Juho Kuosmanen, 2021) – 3/5
  • Kameradschaft (Georg Wilhelm Pabst, 1931) – 4/5
  • Nuages flottants (Mikio Naruse, 1955) – 5/5
  • Le million (René Clair, 1931) – 2/5

Documentaires

  • A house through time (David Olusoga), quatrième saison à Leeds

Sorties

  • randonnée de 15km autour de Huldenberg

Couture

  • « The gingko dress » – une robe Tamzin de By Hand London en viscose

A year of culture – 2021

Voici mon best of de l’année, sans ordre particulier. J’ai lu bien plus que d’habitude, et je me suis replongée dans le cinéma, abandonnant en partie les séries. Il y a eu des sorties (randonnées et expos) et un voyage. Par contre, je n’ai plus beaucoup cousu, diminuant de moitié ma production.

J’ai lu 94 livres, un record absolu pour moi (depuis l’adolescence, en tous cas, période où j’avalais plus de 150 livres en un an, mais des livres de 120 pages – qui se souvent de la série Sylvie, hôtesse de l’air ?). J’ai fait quelques statistiques: 48% de romans et 52% de non-fiction, ce qui m’étonne un peu et en même temps pas vraiment (souvent, je me suis dit qu’il fallait que je retourne au roman). Cette seconde catégorie est très large et inclut tout ce qui n’est pas romanesque: de l’histoire, des livres de cuisine, du self-help, du féminisme, du cinéma, de la musique, la revue America (je voulais tous les lire en un an, j’ai calé au n° 8 que je viens enfin de reprendre) mais aussi les (auto)biographies et les récits de voyages. Un grand fourre-tout donc.

Voici mes romans favoris, dont la cote initiale n’était pas toujours au maximum mais qui sont restés gravés dans mon cerveau toute l’année. Les styles sont très différents, de la romance au thriller. 51% a été écrit par des femmes, 44% par des Américains (Etats-Unis donc), 13% par des Japonais (mais si je prends tous les pays d’Asie, j’arrive à 29%). Les origines des auteurs sont (dans l’ordre): Etats-Unis (20 romans), Japon (6), Royaume-Uni (5), Inde (4), Canada (3), France (3), Corée (1), Laos (1, je triche un peu, vu que l’autrice vit au Canada) et Thaïlande (1, là aussi beaucoup d’expats qui ont écrit – c’était un recueil de nouvelles). Je suis moi-même étonnée de la présence de deux recueils de nouvelles qui pourtant est un genre que j’aime moins, en général. Et si j’ai rajouté la romance d’Eléonore Fernaye, c’est parce qu’un an après l’avoir lu, je pense toujours aux personnages et à l’ambiance (j’ai lu la suite entre temps).

  • Kem Nunn, Surf City
  • Eléonore Fernaye, L’insoumise d’Aquitaine
  • Emily St. John Mandel, The Glass Hotel 
  • Callan Wink, Dog run moon
  • Souvankham Thammavongsa, How to pronounce knife 
  • David Vann, Komodo
  • Hiro Arikawa, Au prochain arrêt 
  • Elizabeth Jane Howard, Etés anglais
  • Lou Berney, November Road 
  • Brandon Hobson, Where the dead sit talking 
  • Joshua Whitehead, Johnny Appleseed

Et en non-fiction, tous genres confondus,

des livres de cuisine

  • Austin Bush, The food of Northern Thailand 
  • Naomi Duguid, Burma
  • Caroline Eden, Red Sands
  • Tim Anderson, Tokyo stories 
  • Dishoom. From Bombay with love

de l’histoire

  • Bart Van Loo, De Bourgondiërs
  • David Van Reybrouck, Revolusi 
  • Lucie Azéma, Les femmes aussi sont du voyage 
  • Anna Sherman, The bells of old Tokyo 
  • John Burgess, Angkor’s temples in the modern era: war, pride and tourist dollars 
  • Titiou Lecoq, Les grandes oubliées: pourquoi l’histoire a oublié les femmes

des mémoires

  • Darcey Steinke, Flash count diary 
  • Rob Lowe, Stories I only tell my friends 
  • Diglee, Ressac 

et du cinéma

  • Mick LaSalle, Dream State: California in the movies 
  • Mick LaSalle, Complicated women. Sex and power in pre-code Hollywood

Quelques séries

  • The Serpent 
  • Albatros
  • The good fight, saison 4 
  • Mare of Easttown 
  • Betty, saison 2
  • We are Lady Parts 
  • 30° in February, saison 2 

Et beaucoup de films, en deux catégories:

Les anciens, du cinéma des années 1930, aux westerns et aux films d’action, avec un ovni des années 1980 et quelques films plus récents (dans l’ordre où je les ai vus):

  • The Shooting, Monte Hellman (1966)
  • Sicario, Denis Villeneuve (2015)
  • Songs my brothers taught me, Chloé Zhao (2015)
  • The Rider, Chloé Zhao (2017)
  • Portrait de la jeune fille en feu, Céline Sciamma (2019) 
  • John Wick, David Leitch & Chad Stahelski (2014)
  • Morocco, Josef von Sternberg (1930) 
  • The Divorcee, Robert Z. Leonard (1930)
  • John Wick: Chapter 2, Chad Stahelski (2017) 
  • Shanghai Express, Josef von Sternberg (1932) 
  • River’s Edge (Tim Hunter, 1986) 

Et puis les films sortis cette année au cinéma en Belgique, donc à partir de la mi-juin (de 2020 et 2021):

  • Promising Young Woman, Emerald Fennell (2020)
  • Nobody, Ilya Naishuller (2021)
  • Sweet Thing, Alexandre Rockwell (2020)
  • The Power of the Dog, Jane Campion (NZ, 2021) 
  • Spencer, Pablo Larraín (2021)
  • The Last Duel (Ridley Scott, 2021) 
  • Annette (Leos Carax, 2021) 

Mais aussi des documentaires:

  • la deuxième saison de A house through time (BBC)
  • Tuer l’Indien au coeur de l’enfant, Gwenlaouen Le Guil (Arte)
  • Five seasons: the gardens of Piet Oudolf, Tom Piper (2017) 

Des expos, de l’art contemporain à David Hockney, en passant par l’Orient-Express. A vrai dire, j’aurais aimé en voir plus (j’ai laissé passer trop de temps et j’ai raté Martin Parr) mais j’ai souvent eu la flemme de sortir de chez moi.

Des randonnées pendant l’hiver, dont une mémorable autour de Perk dans un paysage enneigé (mémorable à cause des courbatures que j’ai eu par la suite) et une autre mémorable où j’ai attaqué la montée d’un terril de front, sur la Boucle noire près de Charleroi, donc.

Et un voyage, dix jours en Andalousie. J’espère que l’année prochaine plus de destinations seront accessibles.

En couture enfin, j’ai réalisé six vêtements – on pourrait dire un tous les deux mois, mais c’est faux: je n’ai quasi plus cousu depuis l’automne. J’ai enfin terminé la robe Lamour commencée l’année passée, et j’ai cousu d’autres modèles de Gertie (Night & Day et une adaptation personnelle de Stanwick, sans avoir le patron). Je me suis aussi lancée dans un autre style, la Tamzin Dress de By Hand London (une deuxième est en cours). Pourquoi si peu ? Avec le télétravail, je préfère mettre des vêtements plus confortables et avec le covid, j’ai moins l’occasion de sortir. Il n’y a aucune photo de ces réalisations: l’appareil pour lequel j’avais une télécommande a rendu l’âme (une question d’obsolescence très certainement, ce n’est même pas réparable vu son âge) et je n’ai pas pris le temps de chercher une alternative avec mon autre appareil photo plus récent ni avec mon smartphone.

Bilan culturel – Novembre 2021

Romans

  • Vendela Vida, We run the tides – 3/5
  • Sujata Massey, The Satapur moonstone – 3/5
  • Kaho Nashiki, L’été de la sorcière – 4/5

Non-fiction

  • Alex Kerr, Another Bangkok: reflections on the city – 4/5
  • Mick LaSalle, Complicated women. Sex and power in pre-code Hollywood – 5/5
  • Dishoom. From Bombay with love – 4/5

Séries tv

  • 30° in February, saison 2 – 4/5

Films

  • John Wick: Chapter 3 – Parabellum, Chad Stahelski (2019) – 3/5
  • Hell’s Angels, Howard Hugues (1930) – 2/5
  • The Power of the Dog, Jane Campion (NZ, 2021) – 5/5
  • Murder, Alfred Hitchkock (GB, 1930) – pas vu en entier
  • Sous les toits de Paris, René Clair (FR, 1930) – 2/5
  • Bandolero, Andrew V. McLaglen (1968) – 4/5
  • House of Gucci, Ridley Scott (2021) – 3/5
  • Der blaue Engel, Josef von Sternberg (DE, 1930) – 3/5
  • Point Break, Kathryn Bigelow (1991) – 4/5
  • L’âge d’or, Luis Buñuel (FR, 1930)
  • L’Impératrice Yang Kwei-Fei, Kenji Mizoguchi (JP, 1955) – 2/5
  • The Dawn Patrol, Howard Hawks (1930) – 3/5
  • Spencer, Pablo Larraín (2021) – 4/5
  • Shanghai Express, Josef von Sternberg (1932) – 5/5

Documentaires

  • L.A. Tea Time, Sophie Bédard Marcotte (Canada, 2019) – 3/5
  • Eden, Jeroen Broeckx (Belgique, 2020) – 3/5
  • Sabena, un documentaire en cinq épisodes (Belgique, 2021) – 4/5

Sorties

  • expo Orient-Express à TrainWorld

Bilan culturel – Octobre 2021

Romans

  • Elizabeth Jane Howard, A rude épreuve – 4/5
  • Ron Rash, Un pied au paradis – 4/5
  • D.B. John, Star or the North – 4/5

Non-fiction

  • John Burgess, Angkor’s temples in the modern era: war, pride and tourist dollars – 5/5
  • Mick LaSalle, Dream State: California in the movies – 4/5
  • Titiou Lecoq, Les grandes oubliées: pourquoi l’histoire a oublié les femmes – 5/5

Séries tv

  • Foodie love – 3/5

Films

  • The love parade, Ernst Lubitsch (1929) – 2/5
  • Anna Christie, Clarence Brown (1930) – 3/5
  • Boy erased, Joel Edgerton (2018) – 2/5
  • Morocco, Josef von Sternberg (1930) – 5/5
  • White Building, Kavich Neang (2021) – 3/5
  • Vivre dans la peur, Akira Kurosawa (1955) – 2/5
  • The Protégé, Martin Campbell (2021) – 1/5
  • The Divorcee, Robert Z. Leonard (1930) – 4/5
  • John Wick: Chapter 2, Chad Stahelski (2017) – 4/5

Sorties

  • dix jours d’exploration culturelle et culinaire à Cordoue, Grenade et Malaga
  • Magma, triennale d’art contemporain à Ottignies et Louvain-la-Neuve (Musée L et parking des sciences)
  • David Hockney à Bozar, Bruxelles

Bilan culturel – août 2021

Romans

  • A.M. Stuart, Singapore Sapphire – 3/5
  • Eléonore Fernaye, Amour (dis)courtois à la cour d’Aliénor – 4/5
  • Goldie Goldbloom, Division Avenue – 4/5
  • Elizabeth Jane Howard, Etés anglais – 4/5
  • Craig Johnson, Divorce horse – 4/5

Non-fiction

  • Selina Periampillai, The island kitchen. Recipes from Mauritius and the Indian Ocean – 4/5
  • Charlotte Kleyn, Trek. Eten onderweg – vroeger en nu – 3/5
  • Florence Plissart, Japonaises. Celles qui éclairent le ciel – 4/5
  • Matt Goulding, Grape, olive, pig – 3/5
  • Emma John, Self contained. Scenes from a single life – 2/5
  • Lucie Azéma, Les femmes aussi sont du voyage – 4/5
  • Tim Anderson, Tokyo stories – 4/5

BD

  • Zidrou & Frank Pé, La bête – 5/5

Séries tv

  • The White Lotus – 4/5
  • The Good Fight, saison 5 – 3/5

Films

  • First Cow, Kelly Reichardt (2019) – 3/5
  • Onoda, 10 000 nuits dans la jungle, Arthur Harari (2021) – 3/5
  • Will Penny, Tom Gries (1968) – 3/5
  • White Zombie, Victor Halperin (1932) – 4/5
  • 42nd Street, Lloyd Bacon (1933) – 4/5
  • Still the water, Naomi Kawase (2014) – 4/5
  • Nevada, Laure de Clermont-Tonnerre (2019) – 3/5
  • Hallelujah !, King Vidor (1929) (abandonné à la moitié) – 2/5

Documentaires

  • Roadrunner. A film about Anthony Bourdain, Morgan Neville (2021) – 3/5
  • Décolonisations, un documentaire en trois épisodes sur Arte (2021) – 3/5

Sorties

  • Savage, un resto qui cuisine les légumes à Ixelles