One week at home

Pendant cette semaine de congé, je pourrais

  • repeindre le grenier et y aménager ma pièce de couture
  • accessoirement, faire un repérage pour y mettre un canapé-lit pour pouvoir accueillir des invités pour la nuit
  • m’occuper un peu du jardin, tailler la haie de lierre et faire les menus travaux d’entretien
  • faire une ballade en Flandre pour acheter des plantes
  • dessiner un plan pour le futur mini-étang
  • déjà préparer le terrain en enlevant le rhododendron mort et y placer quelques pots pour que ça ne paraisse pas trop vide
  • continuer la robe Burda de l’enfer et commencer une autre
  • faire une commande de tissus soldés
  • lire, et encore lire tout en profitant du jardin
  • regarder les avions passer après le défilé du 21 juillet
  • participer au challenge Instagram des cocktails tiki
  • découvrir les recette de mon nouveau livre « Modern tiki »
  • commencer enfin ces cours de photoshop en dvd
  • et créer une nouvelle bannière pour The Lady from Canton
  • et puis tout simplement profiter de ma semaine de congé !

Short diary of the week (40)

Lundi: dieu qu’il fait déjà chaud dès le matin, profiter de la chaleur, faire l’entremetteuse entre deux amies sur la terrasse du Fontainas, acheter encore une paire de sandales alors que j’ai déjà trop dépensé ce mois-ci, en même temps je n’avais acheté ni chaussures ni vêtements depuis janvier (ou quasi), rester traîner dans les lits de jardin jusqu’à la nuit tombée, sortir les bougies de jardin

Mardi: lire, finalement abandonner le bouquin, ne pas réussir à choisir le suivant, accepter avec plaisir celui que diane me propose, délicieux et trop copieux poulet tikka à la Jamie Oliver, True Blood

Mercredi: traîner sur le net, coudre un peu et avoir envie de terminer ce projet, rejoindre une amie chez Filigranes mais ne rien acheter – ce qui est bien pour le porte-monnaie !, discuter de tout et de rien notamment de nos goûts totalement opposés en lectures, recevoir un cadeau très feelgood, un mal de tête qui commence, paresser au jardin, regarder le début d’un film à moitié assommée par le mal de tête, se réfugier au lit

Jeudi: profiter du jardin (le reste s’est un peu perdu dans ma mémoire)

Vendredi: hésiter à aller jusqu’à Louvain pour des patrons de couture, y aller et se perdre dans les déviations à cause d’un GPS borné, rentrer par un autre chemin – celui que je connaissais – sans problèmes, deux patrons et un bout de tissu de luxe, profiter du jardin, sushis, éviter l’orage

Samedi: profiter du jardin, passer la soirée avec un barbecue en compagnie des voisins

Dimanche: acheter un palmer et tenter de lui apprendre « I will survive », un bon livre – enfin, Breaking Bad

Cold

Contrairement à d’autres, je n’aime pas l’automne. Depuis quelques jours, j’ai de nouveau froid tout le temps. J’ai des frissons et la chair de poule dès que je sors. J’ai froid à l’intérieur mais je me dis que c’est encore un peu trop tôt pour allumer le chauffage. Les draps sont froids quand je me couche. Mes voisins de bureau ont besoin d’aérer toute la journée et donc pas moyen de garder la chaleur dans mon bureau. Et donc je déprime. Un peu. Surtout après l’été froid et pluvieux que nous avons eus. Je n’ai même pas pu tester toutes mes nouvelles paires de sandales et je n’ai pas mis une seule fois une nuisette à fines bretelles.

J’espère donc très fort pouvoir partir au soleil en fin d’année. Je n’ai pas encore eu de vacances avec tous les problèmes de santé de diane et avec le grand projet Brésil au travail. Nous avions parlé des Canaries, 15 jours à ne rien faire à la plage mais les hôtels me font un peu peur. Ils ont l’air gigantesques et très moches. Et les commentaires sur tripadvisor se plaignent quasi tous de la nourriture. Or j’aime bien manger. Et il paraît que les soirées et les nuits sont fraîches. Donc j’ai pensé à plus loin. A la Thaïlande. Et finalement avec un gros tour operator, il y a des prix intéressants, même si c’est quand même plus cher. Mais les hôtels me font rêver, y compris les gros trucs à touristes et la nourriture thaïe me plaît. Et c’est sûr qu’il fera au moins 28°. Reste à convaincre diane et à réserver, ce qui n’est pas encore garanti. Mais je l’espère.

Depression day

(photo de Montréal sous la neige, Villa Cyclope)

La date officielle du « depression day » est passée mais aujourd’hui, ce n’est pas mon jour:

– j’ai entendu ce matin à la radio qu’une vague de froid s’annonçait pour la semaine prochaine et la suivante  (comme s’il ne faisait pas froid maintenant !) et que donc je vais continuer à geler ici, à devoir mettre une grosse veste bien moche pour sortir (j’ai acheté un joli manteau rouge, mais il n’est pas assez chaud pour moi quand il gèle – je suis une grande frileuse) et à mettre des bottes plutôt que les jolies chaussures que j’ai acheté. Et tout ça en sachant qu’ailleurs il fait beau et chaud et que moi, je n’y serai pas, contrairement aux autres années où j’ai toujours fait un voyage au soleil en hiver.

– je me sens un peu débordée au boulot, où les tâches quotidiennes s’accumulent, où on me pousse de toutes parts à décider quels disques il faut solder définitivement (aucune idée de conservation du patrimoine), où ça discute « chiffres à longueur de journée. Il y a aussi un gros travail de tri à faire dans les instruments de musique encodés, travail que je fais avec plaisir et intérêt mais de longue haleine.  Et tout ça m’empêche d’écrire plus souvent sur BBB alors que j’ai plein d’idées, d’envies.

A demain ou après-demain pour des pensées plus positives, comme l’arrivée du printemps !

Cambodia

C’est décidé, et réservé: nous partons au mois de décembre pour 2 semaines au Cambodge et comme le ticket d’avion nous le permet, nous faisons une escale de 3 jours en plus à Bangkok en Thaïlande. Nous avons opté pour un circuit organisé au Cambodge avec une agence australienne, Intrepid Travel, avec qui j’avais fait un très beau voyage à Singapour, en Malaisie et en Thaïlande il y a 5 ans. A Bangkok par contre, on se débrouillera, juste l’hôtel est réservé, et on essayera de ramener Sars Wars et beaucoup de cd de pop.