Butin de soldes – Juillet 2013

Un butin de soldes un peu mitigé cette fois-ci. Si je n’avais pas dépensé trop d’argent à d’autres choses, j’aurais bien aimé trouver encore quelques vêtements basiques. Peut-être que je trouverai encore des choses au mois d’août !

– un t-shirt blanc

– des sandales Camper

– un t-shirt vert émeraude

– une robe à fleurs en polyester

– une paire de sandales noires Geox

– un soutien-gorge rose Chantal Thomass

– une paire d’escarpins peep-toe Miss L Fire

– une robe blanche à pois et broderies Fever

– un soutien-gorge noir à pois Chantal Thomass

Butin de soldes (janvier 2013)

  • un t-shirt turquoise Mexx
  • une robe vert émeraude Fever
  • une robe imprimée turquoise Mexx
  • une grosse écharpe brune Noa Noa
  • un sweat-shirt peignoir Woman Secret
  • une robe de nuit à pois Woman Secret
  • un gilet turquoise 100% laine Benetton
  • un t-shirt marine à col claudine Naf Naf
  • un t-shirt marine à col et strass Naf Naf
  • un t-shirt noir Mexx (le même que le turquoise)
  • un sac à main rouge en cuir qui ne me quitte plus
  • une robe chasuble noire et beige à carreaux Fever

et aussi du tissu à -20% du Chien Vert et des produits de douche Rituals mais pas une seule paire de chaussures !

Butin de soldes (juillet 2012)

Butin assez maigre cette fois-ci: peu de choses me plaisaient dans les magasins et je me suis décidée quelques minutes/heures trop tard pour des sandales Chie Mihara. Enfin, parfois au mois d’août, je trouve encore des choses…

– un t-shirt rouge

– un gilet court bleu clair

– des sandales Camper à haut talon

– une robe bain de soleil marine à pois roses

– une robe à nouer dans le cou vert émeraude

– une jupe en coton à motifs de fleurs stylisées

– des sandales style « Sweedish Hasbeens », avec semelle et talon en bois

Butin de soldes (janvier 2012)

– un gilet rouge en laine

– un gilet en mohair rouge

– une paire de bottes Harlot

– une jupe Noa Noa gris foncé

– les chaussures Goddess de Miss L Fire

– un gros pull Esprit bien chaud gris foncé

– une robe très sixties Mademoiselle Jean

– une jupe Noa Noa rouge à motifs art déco

– une paire de bottes Miz Mooz à faux lacets

– une robe style chasuble Mademoiselle Jean

– un ensemble soutien-gorge – culotte Lejaby

– un pull bleu foncé à fines rayures noires Esprit

Je cherchais également un nouveau sommier mais je n’ai pu aller dans un magasin de literie que le dernier samedi des soldes. Vu le prix et la découverte d’un problème inhérent au cadre du lit, le choix est reporté au mois de juillet, lors des prochaines soldes.

A part ça, je suis assez satisfaite de ce que j’ai trouvé, vu que je cherchais un gilet rouge, des nouvelles bottes et un gros pull d’hiver. La lingerie, sachant que j’ai des goûts de luxe (et sachant que la lingerie pas chère ne me va pas), autant l’acheter en soldes et les robes Mademoiselle Jean, c’est toujours un plaisir !

Butin de soldes (juillet 2011)

Je me suis un peu laissée aller, mais il fallait bien soigner mon chagrin… et puis, beaucoup de choses étaient démarquées à plus de 50%… Un combo Lille-Bruxelles-amazon-brandos cette fois-ci.

un t-shirt violet We

une jupe lavande Noa Noa

un gilet rose fuschia Esprit

un t-shirt vert émeraude Esprit

une robe blanche à fleurs Promod

un t-shirt blanc à découpes Mango

une jupe noire droite en satin In Wear

une paire d’escarpins rétro Chie Mihara

un ensemble soutien – culotte Chantelle

une robe très tiki turquoise à fleurs Promod

une paire de sandales Camper rouges à fleurs

une paire de sandales blanches Hush Puppies

une robe turquoise à fleurs blanches Noa Noa

un soutien-gorge Chantelle à bretelles détachables

une jupe noire à plis en coton un peu brillant Part Two

une jupe fifties à motifs bleus, blancs et noirs Mademoiselle Jean

une paire de sandales Miss L Fire, modèle tiki, à semelles compensées en bois

Hoping for the sun

Quelques nouvelles en vrac. diane a eu un bon contact avec un nouveau psychiatre qui lui a prescrit de nouveaux médicaments qui agissent sur la dopamine et non sur la sérotonine. Non, il n’est pas dépressif, oui, son QI élevé l’empêche d’arrêter son cerveau de bouillonner. A tester donc. Il a aussi décidé de me laisser un peu de temps pour moi et part pour une semaine à Lyon dès mercredi.

J’ai acheté le cadeau d’anniversaire de mon papa, un appareil photo compact (Lumix LX5). La meilleure manière de le tester sera de participer au challenge photo d’Armalite. Et donc il y aura à nouveau des billets avec des photos ici !

J’ai passé mon après-midi d’hier chez les concessionnaires auto. J’y ai fait ma blonde, en insistant surtout sur le besoin de pouvoir transporter une étagère Ikea et brancher mon iPod. J’hésite entre plusieurs modèles et marques (Honda, Toyota, Nissan, Skoda) mais j’ai l’impression que les temps de livraison vont m’influencer. Si j’achète la Honda, je pourrais l’avoir tout de suite, si c’est une Toyota Auris hybride, c’est en novembre, la Verso en janvier et la nouvelle Yaris, on n’en parle même pas. Une hybride serait économique, vu que je conduis beaucoup en ville, mais le budget de base est plus élevé. Bref, je dois y réfléchir (et j’aimerais que ça ne me cause pas des insomnies comme cette nuit !).

Le jardin vit sa vie, j’ai pris des photos au mois de juillet, mais j’ai un peu la flemme d’écrire un billet sur le sujet.

Et pour le mois d’août, j’espère que le soleil reviendra et je compte ne pas dépenser d’argent à part pour acheter la suite de Game of Thrones et peut-être quelques plantes. Surtout quand vous verrez mon butin de soldes… j’ai un peu exagéré, je pense. En même temps, quasi tout était à plus de 50%.

Shopping in Lille

Hier, Bruxelles, beau soleil… arrivée à Lille sous la pluie. Peu importe, Ingrid et moi commençons notre journée shopping à Euralille. Je trouve immédiatement deux robes d’été chez Promod à un prix dérisoire. Je ne sais juste pas quand j’aurais l’occasion de les mettre en Belgique avec ce temps pourri. Ingrid dévalise Séphora et Nocibé, moi j’hésite, les palettes de fards à paupières Urban Decay ne me tentent pas, j’ai déjà la moitié des couleurs, les mini-vernis OPI Pirates des Caraïbes sont paraît-il de mauvaise qualité et dans la collection Texas, il n’y a que le rose qui me plaît. Autant l’acheter en grande bouteille alors… Vers 15h, nous avons faim, direction une brasserie connue du père d’Ingrid. Résultat très moyen à franchement mauvais. Tanpis, ça ne nous découragera pas pour la suite de notre promenade, surtout qu’il s’est arrêté de pleuvoir. Je vois de jolies chaussures André, mais il n’y a plus ma pointure dans les 4 modèles qui me plaisent. Idem chez France Arno un peu plus loin: le 40 est vraiment trop grand. Au Printemps, arrêt au stand MAC, j’y trouve une ombre à paupières de la nouvelle collection Mineralize, un vert clair mélangé à du bronze et du mauve, et un rouge à lèvre bordeaux foncé mais assez transparent. Quand nous sortons, il pleut. Nous cherchons encore les Galeries Lafayette mais après, c’est le déluge. Métro pour retourner au parking puis direction Bruxelles sous une pluie battante qui rendait la visibilité quasi nulle… A mi-chemin, heureusement, ça se calme un peu. A la maison, diane m’accueille avec un disque de chansons d’amour de Shirley Bassey et m’offre mon cadeau d’anniversaire et des roses rouges.

Merci, Ingrid, pour cette journée qui m’a changé les idées !

Trying to write a post, but…

Voilà, ça fait une demi-heure que j’essaie d’écrire un billet sur le nouveau magasin de Melle Jean mais je n’y arrive pas. C’est juste l’inspiration qui ne vient pas – je le garde en brouillon et j’y retravaillerai plus tard. Passons donc à des choses plus personnelles. Hier donc, je comptais faire les soldes mais au moment de partir, je me sentais un peu fade pour aller jusqu’à Uccle pour découvrir la nouvelle boutique d’Aurore. diane s’est alors proposé pour m’accompagner. Je dois bien avouer qu’après diverses courses préliminaires qu’il devait absolument faire avant, j’ai bien failli abandonner. Et le long trajet où il s’est endormi ne m’a pas rassurée. Mais lorsque nous sommes arrivés chez la demoiselle, cela allait mieux. J’ai choisi une jolie jupe fifties en super solde et puis nous avons commencé à discuter. Alex m’a montré le jardin a aménager et je n’ai pas pu m’empêcher de donner plein d’idées puis nous sommes montés dans la partie lingerie où nous avons continué la conversation sur tout, sur rien, sur le burlesque, sur les blogs, sur les jardins, sur le steampunk… Bref, nous avons passé une très bonne après-midi et cela aurait été dommage de s’arrêter là. Direction centre ville pour aller manger donc, à l’Anata, notre cantine japonaise (tenue par des Chinois) favorite. Et puis, retour à la maison, trop fatiguée pour encore faire quelque chose, je me suis écroulée au lit mais sans vraiment réussir à bien dormir, diane ayant décidé que c’était le moment idéal pour démonter un pc dans la pièce juste au-dessus de moi. Au moins, j’aurai profité de quelques bons moments dans l’après-midi !

Butin de soldes – hiver 2011

un pyjama Woman Secret

des escarpins rouges Miz Mooz

un gilet court bleu ciel Esprit en mohair

deux packs de petites culottes Woman Secret

des sandales Seychelles « Little Owl » via Nordstrom

une jupe crayon Bettie Page Clothing de chez Mieke à Gand

un sac à main vintage à un prix ridicule chez Lucien Cravate

une jupe noire avec dessins de lianes noires surimprimées chez Noa Noa

UPDATE (ne jamais écrire ce billet avant la mi-février):

le même gilet Esprit en vert d’eau

des chaussures noires à bride et très hauts talons

Lovely ladies in Ghent

Samedi passé, escapade à Gand ! Longtemps compromise à cause des problèmes de sommeil de diane, c’est finalement moi qui me dégonfle juste avant de partir. Arguments vite balayés par diane mais un peu d’angoisse quand même pour la conduite sur autoroute et dans une ville inconnue. Parking du Kouter bondé, mais après 10 mètres en 20 minutes, je trouve une place.

Direction Mieke, via le dédale des rues gantoises. Joli magasin plein de petits objets, de bijoux mais surtout de vêtements. Achat d’une jupe crayon noire Bettie Page Clothing, parfaite à la taille, un rien pas assez moulante aux fesses. J’ai préféré choisir le confort ! Ballade dans le quartier, plein d’autres jolis magasins d’objets et vêtements très pop, colorés comme Zsa Zsa Rouge.

Repos et repas, scampis au curry pour nous donner de l’énergie pour la soirée.

Retour au Kouter, au Handelsbeurs. Très beau bâtiment néoclassique avec grande salle et espace bar gigantesque. Spectacle des Schoon Madammen pour découvrir les nouveaux talents burlesque. De bien jolies choses, pas mal de timidité, des morceaux plus ou moins au point, certains plus originaux que d’autres, du burlesque qui ne l’est pas, comme du pole dancing ou de la voltige. Inspiration orientale, cabaret, contes de fées, western… Mon numéro favori ne recevra pas de prix: un morceau rock assez lent, une jeune ingénue aux airs timides, la musique s’accélère sur la fin, elle se découvre aussi vite, bien moins coincée qu’elle n’en avait l’air. Le prix du public: une danse des voiles orientale. Le prix du jury: la grande Nikita venant de l’Est, rappelant Lada Redstar.

Puis people, conversations, envie de danser mais aussi de rentrer… Une belle soirée…