Short diary of the week (221)

Lundi: non ! pas le réveil, attaquer la longue de liste de petites choses à faire et me retrouver avec un projet qui prend bien plus de temps que prévu, oh un colis ! – un livre très bien emballé et expédié par la maison d’édition, partir plus tôt en ayant barré un peu plus de la moitié des choses à faire, découvrir plein de nouveaux magasins rue Neuve, acheter des pulls chauds chez Uniqlo et Benetton, laisser l’adorable grande peluche Snoopy chez Uniqlo (si quelqu’un a l’idée de m’offrir un cadeau de Noël…), une paire de bottes pour la neige (avec fourrure) et des chaussures plates pour remplacer celles qui sont presque usées, rentrer avec tous mes paquets et avec un peu moins d’argent sur mon compte en banque, The Last Post, Longmire

Mardi: ces métros en retard et bondés même au terminus…, le retour du Pakistan, reprendre la liste des petites choses à faire, un plat improvisé, oh ! cette robe ! elle me donne envie d’acheter une seconde tout de suite, The last post – fin de la première saison – une série plaisante qui m’aura surtout marquée par son étalonnage rouge/turquoise, Masterchef the Professionnals, lutter pour ne pas m’endormir

Mercredi: Saint-Nicolas est passé au bureau, la nouvelle du jour anime les esprits (Johnny…), les deux lignes prévues en deviennent finalement une vingtaine, un moment de grande solitude (au sens propre) sauf que je ne veux pas déranger mes collègues, finalement ça passe et il est temps de rentrer, des boulettes sauce tomate, des bêtises à la tv avant de regarder Masterchef The Professionnals

Jeudi: le gilet n’est pas super adapté à la robe mais j’aurai chaud, parce que ça caille dehors avec ce vent !, trier les disques de Nusrat Fateh Ali Khan, manger du chocolat (en fait ça concerne tous les après-midis de la semaine mais ce serait trop répétitif de l’écrire à chaque fois), le challenge vidage sur surgélateur a commencé – enfin disons qu’il y a une petite boîte en moins – ça prendra du temps à ce rythme-là, un appel qui m’inquiète encore plus, regarder le début de Mr. Robot – troisième saison – et me rendre compte que je n’ai plus envie de voir la suite, regarder à nouveau des bêtises à la tv avant Masterchef The Professionals

Vendredi: je suis toujours inquiète et j’aimerais en parler à quelqu’un mais ça n’a pas l’air gagné pour le moment, non ce n’est pas mon maquillage qui a coulé – je suppose que je me suis cognée à l’œil cette nuit, finalement l’après-midi aura été assez mouvementée, j’ai trouvé une oreille attentive qui vivra en live les rebondissements, mes inquiétudes sont calmées même s’il faudra attendre samedi soir pour le dénouement, un mail avec une réponse immédiate – trop rapide même (à propos d’une maison de repos), soulagée mais fatiguée je rentre à la maison dans le froid, du saumon à l’aneth, la fin de Longmire – une série que j’ai beaucoup aimé – à tel point que j’ai commencé les livres

Samedi: on dirait que j’avais besoin de sommeil, du rangement, une lessive, des courses, de la couture (mais je n’ai pas trop la patience), de la lecture, de la cuisine – une nouvelle recette, Le syndicat du crime 2 (John Woo, 1987) interrompu par un coup de fil de ma tante en manque d’informations que je n’ai pas (j’avoue que cela m’a vraiment énervée – surtout à cause du long monologue habituel de sa part), terminer mon livre et choisir le suivant

Dimanche: il neige, il fait froid, je me réfugie sous une couverture, le cours de zumba est annulé, un peu de couture mais pas envie de terminer la jupe en cours, terminer un livre sur le rhum commencé… en juin, des nouvelles de mon papa: le sujet de conversation est ma tante qui ne se rend pas compte combien elle est curieuse et combien elle dérange du coup avec son bavardage incessant, préparer à manger, Vikings, The Crown – début de la saison 2, commencer un nouveau roman mais m’endormir très vite

Short diary of the week (122)

Lundi: Saint-Nicolas est passé au bureau et tous mes colis sont arrivés en une fois mais en quatre paquets, corvée playlist – souvent ce n’est pas une corvée mais le pays en question ne m’inspire guère, les restes d’osso bucco sont un peu trop salés à mon goût, The Affair, The Good Wife

Mardi: le jour où je confonds les jours, le jour où je me demande si le gros colis arrivera bien sans supplément, une femme parle toute seule à l’arrêt du tram, le jour où le cocktail choisi n’est pas à mon goût et où le plat cuisiné non plus, The Affair, Masterchef The Professionnals – et la seule fille est éliminée

Mercredi: une autre femme parle toute seule dans le tram: « les mendiants mentent parce qu’il y a -ment- dans le mot », demander les différences entre hard rock et heavy metal pour mieux classer Arctic Medusa – groupe groenlandais, la digestion- cet exercice parfois difficile, la commande est là ! – on va encore nous prendre pour des alcooliques, une repas léger, The Good WifeMasterchef The Professionnals

Jeudi: la routine, arriver trop tôt dans le centre ville et m’ennuyer: les magasins ne m’intéressent pas vraiment et les quelques échoppes du marché de Noël que j’ai vues sont juste horribles, burger et frites chez Ellis entre copines, spectacle de danse puis retour à la maison pas trop tard, ressortir Maruchan la peluche bouillotte

Vendredi: avoir froid sous la couette malgré Maruchan, la météo que je préfère: pluie + froid + vent, les mains congelées tentant de retenir le parapluie, une ambiance un peu bizarre, avoir froid, ne plus avoir envie de travailler mais pas envie non plus de gaspiller des heures en partant plus tôt, nouvelle bataille contre le froid et la pluie chargée de paquets cette fois-ci, qu’il fait bon à la maison !, Masterchef The Professionals, The Good Wife

Samedi: décidément j’ai besoin de beaucoup de sommeil pour le moment !, partir sur l’heure du midi à la recherche d’une nouvelle orchidée, j’adore ces paysages vallonnés de ma région, trois nouveaux gins dont un très local – produit à 12km de chez moi, une rose de Noël au supermarché, la jupe est finie (promis, je fais des photos de tous mes derniers projets couture pendant ma semaine de congé fin du mois), tri de photos, The Affair, The Good Wife

Dimanche: ah ? le soleil est levé ?, la matinée est trop courte, repas de famille et visite d’une exposition sur Tervuren dans la bande-dessinée, trop mangé, comater devant The Affair et The Good Wife

Random december things

– J’ai installé pour la première fois depuis que j’ai quitté la maison parentale mon propre sapin de Noël. Il manque encore un peu de décorations mais un passage par Maisons du Monde dans le centre ville devrait remédier à ça.

– La quête des décorations de Noël en forme d’oiseau transformables en pince à cheveu se poursuit, en collaboration avec La Princesse qui a donné l’idée. Pour le moment, je n’ai trouvé que des blancs (qui iront dans mon sapin) mais ça fait un peu trop mariage. J’ai également vu un magnifique paon rouge et fuschia de 15cm mais il était un peu cher…

– Maru Chan Mraw a rejoint la famille des pious en tant que chat bouillotte. Quel bonheur de s’endormir au chaud ! Pour les intéressé, toute la famille bouillotte se vend chez Etam lingerie.

– Chez Etam lingerie, j’ai également trouvé de longues chaussette jusqu’au dessus du genou avec bord en dentelle et petit noeud. Ce sera parfait pour faire ma petite japonaise quand il fait très froid.

– La recherche d’une tenue burlesque pour l’atelier de la semaine prochaine a dégénéré en l’achat de DEUX nouveaux ensembles de lingerie. Un mauve et doré un peu art déco (ou victorien ? – peu importe) de marque Lou et un noir qui me fait des seins tout ronds de marque Barbara. Mais à mon avis, je porterai un petit top au-dessus de tout ça…

– Les bas auto-fixants sont toujours trop courts pour une fille d’1m70, même en L. Et je ne vais pas dépenser des centaines d’euros pour trouver LA marque qui les conçoit à la bonne longueur.

– Samedi prochain, Winter Wonderland au Magic Mirrors ! Ne ratez pas ce spectacle burlesque, qui est repris dimanche à l’Archiduc.

– Dimanche soir, diane dort à l’hôpital, en espérant que l’analyse de son sommeil aura des répercussions positives sur notre vie. Le premier rdv chez le spécialiste proposait en tous cas déjà des pistes.

– Lundi 6, c’est la Saint-Nicolas, mais il ne sait pas encore trop quoi acheter pour diane…

Cher Saint-Nicolas (5)

Des livres sur le burlesque:

Burlesque: a living history de Jane Briggeman

Gypsy: memoirs of America’s most celebrated stripper de Gypsy Rose Lee

et dans un tout autre genre:

Noma: time and place in Nordic cuisine de René Redzepi

mais aussi un week-end à Paris pour assister à un spectacle de la Petite Cour des Astres, (plus d’infos chez Stella Polaris par exemple).

Cher Saint-Nicolas (1)

Bon d’accord, je m’y prends tôt, mais je ne suis pas la seule… et sinon, je risque d’oublier la référence.

Cher Saint-Nicolas, je veux voudrais donc ça s’il te plaît:

The Fashion File: Advice, Tips and Inspiration from the Costume Designer of Mad Men

(surtout quand on sait que maintenant que j’étais décidée, les cours de couture sont complets…)

Cher Saint-Nicolas

Sinterklaas en Pieterbaas par S. Abramsz (1947), trouvé ici

Cher Saint-Nicolas,

comme j’ai été très sage cette année, j’aimerais que tu m’apportes plein de cadeaux. Le 6 décembre, je te préparerai un petit verre près de la cheminée, ainsi qu’une carotte et des sucres pour ton âne. Si tu ne trouves pas tout, pourrais-tu passer ma liste à ton collègue, le Père Noël ? (c’est l’avantage de vivre dans une zone culturelle où les deux traditions sont respectées) Merci beaucoup !

Les enfers du rock et Pretty things, je les ai déjà achetés… je n’ai pas pu attendre, mais si tu trouves d’autres livres sur le burlesque, je serais ravie.

– j’ai déjà quelques livres de Jeff Berry mais j’aimerais bien recevoir Beachbum Berry remixed, sur les cocktails tiki.

– un joli sac à main vintage (il y en a des beaux chez Gabrielle, rue des Chartreux)

– un parfum de chez Senteurs d’Ailleurs, un Serge Lutens peut-être (j’aime toujours son « Féminité du bois ») ?

– le dvd de Outsiders, mais tu devras bien chercher ou acheter en seconde main

– de jolis gants en cuir comme Lily Satine (et des occasions pour les mettre)

– des livres sur le Vietnam

– le nouveau livre de Nick Cave (The death of Bunny Munro), mais il n’est pas encore traduit en français et j’ai peur que son anglais soit trop difficile, comme dans Et l’âne vit l’ange. UPDATE: apparemment c’est tout à fait compréhensible en anglais.

– je suis quasi sûre que chez Taschen, tu trouveras de beaux livres

– une jolie nuisette (mais évite les tissus trop fragiles et sache qu’un peu de lycra ou autre matière élastique peut faire des miracles) et un peignoir assorti. Pour les mules à pompon, tu sais bien que je préfère traîner en chaussettes…

– plein de jolies robes comme dans Mad Men mais je sais que tu n’as pas de couturière à ta disposition et que ça risque d’être difficile pour toi. Peut-être peux-tu demander à Melle Jean de t’aider ?

– pour les chaussures, tu peux attendre les soldes mais en même temps, sur amazon.co.uk, il y a des soldes dans les Hush Puppies: je fais une pointure 6 et j’aime beaucoup Celina en bleu et Serenade en rouge. Chez fcuk, j’aime Almond et Janie. Malheureusement les Kerin Flower de Chie Mihara ne sont plus disponibles dans ma pointure.

– un petit tour par les Héroïnes Héroïques te donnera sans doute des idées

– et bien entendu, des chocolats ! (d’ailleurs le magasin Marcolini n’est pas loin de la maison)

(et si je pense à d’autres choses, je te préviendrai)

Saint-Nicolas

Je crois encore à Saint-Nicolas… et pour cause, il m’a offert plein de jolies choses ce samedi:
– de quoi remplir le petit ventre…. mmmmmh des chocolats Marcolini, rien que des ganaches enrobés de chocolat fondant.
– de quoi exciter mes petites neurones…. Contes pour petites filles perverses (j’aime beaucoup la couverture)
– de quoi me faire briller dans les plus belles soirées…. des boucles d’oreille et un pendentif en forme de coeur rouge avec des strass autour de chez Mirror Mirror On the Wall (une photo bientôt)
Merci Saint-Nicolas !