Le réalisme magique du cinéma chinois

Hendy Bicaise, Le réalisme magique du cinéma chinois: ce court livre est consacré à la sixième génération des cinéastes chinois, la plus récente, de Jia Zhang-ke à Bi Gan, et plus particulièrement sous l’angle du réalisme magique. Ce cinéma s’intéresse aux questions sociales, aux changements qui ont lieu dans le pays et l’arrivée du numérique permet d’insérer des scènes imaginées/imaginaires qui modifient les histoires, qui ajoutent une dimension particulières aux films. Hendy Bicaise a l’art de faire des liens, et connaît ce cinéma comme sa poche, mais j’avoue que j’ai été un peu perdue par son érudition. C’est certainement parce que je n’ai quasi vu aucun des films cités mais lire ce livre avant les avoir vus était pour moi malgré tout une évidence. Je sais que je le relirai après visionnement, parce qu’il m’a vraiment donné envie de les voir. Il y a une série de thèmes qui me passionnent dans ce cinéma, comme l’émergence des villes. Un livre que je remets donc sur ma PAL, avec une liste de films à regarder dans les prochains mois.

Une petite note encore: cela faisait longtemps que je voulais lire un livre édité par Playlist Society, petite maison d’édition française qui a surgi à la suite d’un blog que je suivais à la grande époque des blogs musicaux quelque part au milieu des années 2000.

Hendy Bicaise, Le réalisme magique du cinéma chinois, Playlist Society, 2022, 129p.