Right now

Je ne peux pas dire que cette semaine ait été des meilleures, sans doute le contraste du retour de vacances. J’ai bataillé avec le décalage horaire, tentant vainement de rester éveillée au-delà de 21 heures. J’ai essayé de travailler mais les tâches les plus urgentes étaient les plus ingrates (ce n’est pas fini) et j’ai beaucoup traîné, ce qui n’a pas amélioré les choses. L’ambiance pré-fêtes me pèse toujours autant que les années précédentes, cette course à la consommation effrénée et surtout le fait que je passerai une fois de plus cette période toute seule. D’un côté, cela m’évite des repas longs et ennuyeux avec des personnes que je n’apprécie pas ou peu mais d’un autre, je suis en manque d’intimité avec des personnes que j’aime. (Je n’ai que peu d’intimité avec mon papa – c’est une longue histoire). Toute la semaine, j’ai aussi ressassé tout ce que je devais faire, une liste de choses que je m’impose à moi-même, sans commencer quoi que ce soit.

Mon récit de voyage et des billets « livres » et « cocktails » sont prévus. Sauf que je sens une pression inutile à ce sujet, j’aimerais pouvoir m’en débarrasser mais mon cerveau n’est pas d’accord. Ce qui me pousse à procrastiner plutôt qu’à attaquer de front. J’ai aussi envie de coudre des vêtements d’hiver et surtout de lire les nombreux livres de ma PAL, de faire quelques sorties resto ou cocktail. Le jardin demande peu d’attention pour le moment mais ce serait bien que je ramasse les feuilles et coupe ce qui est mort ou gelé. En fait, j’aimerais être à nouveau en vacances pour avoir plus de temps pour moi !

Bref, il est temps de prendre les choses en main et d’établir un plan d’action, en commençant par mettre de l’ordre dans la maison. Je pense que c’est ce qui me pèse le plus en fait. J’avais prévu un minimum de rangement et de nettoyage avant mon départ en vacances mais mon gros rhume m’a laissée sans énergie et je suis rentrée dans cette maison bordélique, ce qui ne m’a pas fait du bien. En même temps, je n’ai pas envie de passer tout mon weekend à ça, je vais donc commencer par le plus urgent et continuer les semaines qui suivent. Chaque chose en son temps donc, tout en gardant des moments pour ce qui me plait vraiment.

Et vous ? Comment vivez-vous la fin de l’année ? Est-ce que vous vous imposez trop de choses aussi ? Vous avez des conseils pour que ce mois de décembre se passe bien ?