Où je m’attaque à ma vieille PAL

Ceci est un article que j’avais écrit l’année passée mais jamais publié. Il a gardé tout son intérêt et me rappelle que je devrais m’attaquer à la suite !

J’ai accumulé des livres pendant des années et je sais que les plus anciens ne seront sans doute jamais lus. Je m’attaque donc à cette pile à lire datant d’avant 2010, de manière assez radicale (et par ordre alphabétique). Je prends le livre en main, je lis la quatrième de couverture et les premières pages. Si je ne suis pas attirée, il va sur la pile des livres à revendre. Je ferai des exceptions pour certains. Voici ce qu’il en est:

  • Gina Arnold, Kiss this: autant The year punk broke m’avait passionnée, autant celui-ci ne m’intéresse pas. A revendre.
  • Christian Bobin, La dame blanche: un court récit autour d’Emily Dickinson. Je n’accroche pas au style, mais c’est un cadeau et il m’est dédicacé. Donc je le garde.
  • Nicolas Bouvier, Oeuvres (dont L’usage du monde). J’y reviendrai sans doute jour. Juste pas maintenant. A garder.
  • James Lee Burke, Heartwood: le deuxième de la série Billy Bob Holland. Je n’ai pas lu le premier et je préfère me concentrer sur la série Dave Robichaux. A revendre.
  • James Lee Burke, Le bagnard: je n’adore pas les nouvelles, donc à revendre.
  • Edmonde Charles-Roux, L’irrégulière: déjà lu pendant mon adolescence, je le garde si j’ai envie de me replonger dans la vie de Coco Chanel, tout en l’enlevant de ma PAL.
  • Douglas Coupland, Generation A: donné à diane
  • Irina Denejkina, Vodka-cola: donné à diane
  • Umberto Eco, Le nom de la rose: déjà lu dans mon adolescence. Je le garde pour peut-être le relire un jour, tout en l’enlevant de ma PAL.
  • Jonathan Franzen, La vingt-septième ville: lu les critiques sur le net, à revendre
  • David Gates, Jernigan: commencé et abandonné, pas envie de lire un roman sur un homme qui noie sa dépression dans l’alcool et le décrit dans un style qui ne me plaît pas

Et voici ce qui me reste encore à trier:

  • Elizabeth Hand, L’ensorceleuse
  • Robert Harris, Fatherland
  • Scott Heim, Mysterious skin
  • Michel Houellebecq, La possibilité d’une île
  • Hiromi Kawakami, Cette lumière qui vient de la mer
  • Jack Kerouac, Big Sur
  • Natsuko Kirino, Disparitions
  • Christian Lehman, Andreas, le retour
  • Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude
  • David Mitchell, Ecrits fantômes
  • Haruki Murakami, La course au mouton sauvage
  • Ovidie, Porno manifesto
  • Satyajit Ray, Le Christ de Tintoretto
  • Mary Relindes Ellis, Wisconsin
  • Philip Roth, Le complot contre l’Amérique
  • Geoff Ryman, 253
  • Junichirô Tanizaki, Un amour insensé
  • Sarah Waters, Caresser le velours
  • H.G. Wells, La guerre des mondes

Nettoyage de PAL

Ma PAL historique a trop longtemps traîné. Elle est devenu un ramassis de livres que je ne lirai peut-être jamais. Je me donne jusqu’à la fin de l’année pour la trier et ne garder que les livres les plus importants, ceux qui sont vraiment intéressants.

Et vous pouvez m’aider ! Voyez-vous dans ma liste des livres à sauver absolument (j’ai eu quelques bonnes surprises en piochant dedans cette année), ou des livres à jeter revendre tout de suite ? Merci de votre aide !

  • Gina Arnold, Kiss this
  • Russel Banks, De beaux lendemains
  • Christian Bobin, La dame blanche
  • Nicolas Bouvier, Oeuvres (dont L’usage du monde)
  • James Lee Burke, Heartwood
  • James Lee Burke, Le bagnard
  • Edmonde Charles-Roux, L’irrégulière
  • Douglas Coupland, Generation A
  • Irina Denejkina, Vodka-cola
  • Umberto Eco, Le nom de la rose
  • Jonathan Franzen, La vingt-septième ville
  • David Gates, Jernigan
  • Elizabeth Hand, L’ensorceleuse
  • Robert Harris, Fatherland
  • Scott Heim, Mysterious skin
  • Michel Houellebecq, La possibilité d’une île
  • Hiromi Kawakami, Cette lumière qui vient de la mer
  • Jack Kerouac, Big Sur
  • Natsuko Kirino, Disparitions
  • Christian Lehman, Andreas, le retour
  • Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude
  • David Mitchell, Ecrits fantômes
  • Haruki Murakami, La course au mouton sauvage
  • Joyce Carol Oates, La fille tatouée
  • Ovidie, Porno manifesto
  • Satyajit Ray, Le Christ de Tintoretto
  • Mary Relindes Ellis, Wisconsin
  • Philip Roth, Le complot contre l’Amérique
  • Geoff Ryman, 253
  • Junichirô Tanizaki, Un amour insensé
  • Sarah Waters, Caresser le velours
  • H.G. Wells, La guerre des mondes

La PAL invisible

Cela fait des années que je vous mens. La PAL qui est affichée sur ces pages n’est pas complète. Sauf que je ne l’ai remarqué que cette semaine suite à quelques achats. En fait, j’ai une pile à lire assez importante de livres sur les musiques (du monde). Je ne ferai pas le détail, les intérêts changeant en fonction des thèmes d’actualité et aussi parce dans ma bibliothèque, il y a des livres dont j’ai hérité. Ce n’est pas par exemple La tradition populaire de danse en Basse-Bretagne qui va me faire couiner de plaisir. Ce livre a cependant trouvé une nouvelle utilisation: il a la taille parfaite pour rehausser mon nouvel écran au bureau. Le nombre important de livres sur les musiques indiennes est lié à un (peut-être) futur travail sur le sujet. Je suis très fort tentée également par les nombreux livres édités par Le mot et le reste. Qui me les offre ?

Mais quand vais-je lire tout ça ?:

  • Bart Plantenga, Yodel in hi-fi (entamé) – la suite de l’excellent Yodel-ay-ee-oooo: the secret history of yodeling around the world (lu en entier)
  • Barry Mazor, Meeting Jimmie Rodgers (entamé)
  • George E. Ruckert, Music in North India (Global Music Series)
  • Peter Lavezzolli, The dawn of Indian music in the West
  • T. Viswanathan & Matthew Harp Allen, Music in South India (Global Music Series)
  • Reginald & Jamila Massey, The music of India
  • The Garland handbook of Southeast Asian Music
  • Cahiers de musiques traditionnelles 19: Chamanisme et possession

Nettoyage de la PAL (épisode 4)

Voici la suite de la liste à nettoyer en littérature américaine (et apparentés) (et vous pouvez toujours laisser un message à l’épisode précédent !):

  • Charlaine Harris, Dead a doornail
  • Charlaine Harris, Living dead in Dallas
  • Robert Harris, Fatherland
  • John Haskell, American purgatorio
  • Scott Heim, Mysterious skin
  • Jack Kerouac, Big Sur
  • David Mitchell, Ecrits fantômes
  • Joyce Carol Oates, La fille tatouée
  • Mary Relindes Ellis, Wisconsin
  • Philip Roth, Le complot contre l’Amérique
  • Geoff Ryman, 253

Nettoyage de la PAL (épisode 3)

J’avais commencé l’année passée un nettoyage de ma PAL. Me rendant compte que je n’avais pas terminé et que les livres “anciens” traînent toujours, je me tourne une fois de plus vers vous pour m’aider à la trier. Avez-vous lu un ou plusieurs des livres suivants (tous du genre “littérature américaine”) ? Lesquels dois-je absolument conserver ? Lesquels revendre sans hésiter ?

  • Russel Banks, De beaux lendemains
  • Richard Brautigan, Cahier d’un retour de Troie
  • James Lee Burke, Heartwood
  • James Lee Burke, Le bagnard
  • Kevin Canty, Kenny aime Junie
  • Nicholas Christopher, Voyage vers les étoiles
  • Douglas Coupland, Generation A
  • Alicia Erian, La petite Arabe
  • Jonathan Franzen, La vingt-septième ville
  • David Gates, Jernigan
  • Elizabeth Hand, L’ensorceleuse

(suite de la liste dans un épisode suivant)

Nettoyage de la PAL (épisode 2)

Deuxième épisode pour me consacrer à la SF, au polar et apparentés. Les candidats à la suppression – ou pas (en fait, je sais déjà que je vais en garder beaucoup – du coup, je mets en gras ceux pour lesquels je doute le plus):

  • James Lee Burke, Sunset limited
  • James Lee Burke, Heartwood
  • James Lee Burke, Le bagnard
  • Philip K. Dick, Le maître du Haut Château
  • Elizabeth Hand, L’ensorceleuse
  • Robert Harris, Fatherland
  • Philip Roth, Le complot contre l’Amérique
  • H.G. Wells, La guerre des mondes

Tant que j’y suis, je rajoute des achats plus récents pour lesquels j’aimerais bien avoir un avis:

  • Clive Barker, Coldheart canyon
  • Stéphane Beauverger, Le déchronologue
  • Caleb Carr, L’aliéniste
  • Neil Stephenson, Quicksilver
  • Neil Stephenson, Anathem

Et puis je sais que ce n’est pas le but, mais je suis toujours candidate pour recevoir des conseils sur des uchronies.