Ossobuco alla milanese (Winter cookbook challenge)

Pour une première recette de ce challenge, j’avais envie de réaliser une recette d’ossobuco un peu différente de celle que je fais de mémoire (au fenouil et à la tomate). C’est un peu par hasard que j’ai pris Jamie’s comfort food en main, me disant que je n’avais jusqu’à présent fait aucune recette de ce livre. Et cela n’a pas raté: Jamie Oliver propose une recette d’ossobuco. Elle est facile à réaliser mais un peu longue: les carottes, oignons et céleri doivent être coupés en tous petits morceaux et mélangés à de l’ail et du romarin, puis frits dans une casserole dans laquelle on a déjà fait brunir la viande au préalable. Jamie invite ensuite à mettre le tout au four, ce que je n’ai pas fait: j’ai continué la cuisson sur un feu très doux pendant deux heures. J’ai sans doute ajouté trop de liquide (vin blanc et bouillon de poulet) parce que mon plat n’a pas la même apparence que sur la photo du livre. J’ai également omis de le servir sur un risotto au safran et j’ai préféré des pommes de terre. J’ai cependant fait l’effort de préparer une gremolata. Celle-ci contient de l’ail cru et j’ai trouvé le goût trop fort sur la viande. L’ossobuco en lui-même est une réussite, les légumes se mariant bien à la viande mais je pense avoir une préférence pour ma recette au fenouil. En mangeant le reste du plat le jour suivant, je l’ai trouvé un peu trop salé, sans doute la faute au bouillon de poule en cube que j’ai utilisé.

  • Taux de réussite: 4/5
  • Goût: 3,5/5
  • A refaire ?: peut-être
  • Note sur le livre: beaucoup de recettes qui prennent une demi-journée à préparer, pas mal de classiques, recettes très bien détaillées « à la Jamie », photos de tous les plats

Avez-vous déjà fait des recettes ? Le w-e prochain, je n’aurai sans doute pas le temps de cuisiner quelque chose de nouveau mais je peux écrire un billet avec vos réalisations le mercredi 16 décembre.

EDIT: j’ai confondu les jours, on n’est que mardi ! C’est publié maintenant, je ne vais pas retirer le billet.

Osso bucco à ma manière

Voici donc ma recette d’osso bucco. Elle ne vient pas d’un livre et part à la base d’une recette d’un ami mais que j’ai en grande partie oubliée (il y avait du citron dans la sienne). Elle est très facile à réaliser et hormis le temps de cuisson, très rapide à préparer. Pour deux personnes, il faut donc:

  • deux belles tranches de jarret de veau (ou de bœuf)
  • une cuillère à café environ de graines de fenouil
  • de l’huile d’olive et un peu de margarine/beurre
  • une boîte ou bocal de tomates concassées
  • un petit fenouil émincé en fines tranches
  • une petite bouteille de vin blanc

Dans une cocote en fonte (ou toute autre casserole à fond épais), faire chauffer un peu de margarine et d’huile d’olive, y faire rissoler la viande des deux côtés. Quand celle-ci a pris une jolie couleur dorée, ajouter un peu d’huile d’olive et une cuillère à café de graines de fenouil puis le fenouil émincé. Faire revenir le tout à feu moyen. Mouiller avec le vin blanc qui peut réduire quelques minutes, puis ajouter les tomates. Saler et poivrer. Baisser le feu, mettre le couvercle et faire mijoter entre une heure et une heure et demi. C’est tout !

Ce weekend, j’ai fait une variante parce qu’on avait déjà mangé du fenouil récemment: j’ai donc omis le fenouil et les graines de fenouil mais mis du thym et des oignons à la place. Pas mal aussi ! Et pas de photo pour illustrer l’article, tout est mangé.