Short diary of the week (179)

Lundi: recevoir un écho rassurant par rapport aux entretiens de fonctionnement (ceux de l’année passée s’étaient très mal passés), se dire après un moment que ça suffit – j’ai fait mon quota, TBBT S01 E17 – ou la fin de la première saison et la reprise du vélo d’appartement sans beaucoup d’enthousiasme mais nécessaire à cause de l’évolution de mon poids, les restes de tajine, Vikings – encore un long épisode, Call the Midwife – ou le retour des larmes à chaque épisode

Mardi: de la neige, ça diminue même si ça ne se voit pas trop, un fou de dieu qui crie dans le métro, le safran a vraiment imbibé le tout, Sweet/Vicious – où je regarde une série de MTV sur les conseils du Golb, The Halcyon

Mercredi: le fond du jardin est tout différent sans le noisetier des voisins, et on poursuit, ma commande de sacs Sabrina est enfin là !, c’est toujours quand on veut partir à une heure précise qu’on est retenu, le même fou de dieu qu’hier et ses propos incohérents, des courses infructueuses, chercher des livres et en recevoir un, Vikings, Sweet/Vicious

Jeudi: me tordre de douleur à cause de crampes à l’intestin, quasiment défaillir, me recoucher avec un anti-spasmodique et grelottant de froid, dormir, hésiter mais me lever quand même pour aller travailler, grelotter dans le froid glacial, avoir du mal à me réchauffer, avancer quand même dans le boulot, un autre fou de dieu aux propos cohérents mais indésirables dans un endroit comme le métro, rentrer trop fatiguée pour faire le vélo prévu, me préparer de la comfort food, Vikings, Sweet/Vicious

Vendredi: vivement que les températures augmentent pendant la journée !, ma distraction me posera un jour de gros problèmes, ou pas, ça avance mais c’est lassant, sentir un air de printemps en sortant du boulot et me sentir bien, commencer un film et me rendre compte que je suis crevée

Samedi: encore fatiguée malgré une bonne nuit, d’ailleurs je me fais un torticolis sous la douche, prendre plaisir à rouler sur les routes de campagne pour m’acheter une nouvelle orchidée et du gin (même si regarder à gauche est un peu douloureux), les courses et la visite du samedi, un peu de couture, finir mon roman, préparer un bo bun en ce jour de l’an, terminer A passage to India (David Lean, 1984) – de belles images mais je ne suis pas très enthousiaste sur le film – et encore moins sur la coiffure de l’actrice principale, The Halcyon

Dimanche: de la zumba en prévision de la soirée, du ménage – parce qu’il le faut bien, de la couture, faire de la place dans la bibliothèque en créant des doubles rangées – ou comment se voiler la face et garder toujours plus de livres, de la lecture, de la raclette suisse en compagnie des voisins, burps !

Short diary of the week (122)

Lundi: Saint-Nicolas est passé au bureau et tous mes colis sont arrivés en une fois mais en quatre paquets, corvée playlist – souvent ce n’est pas une corvée mais le pays en question ne m’inspire guère, les restes d’osso bucco sont un peu trop salés à mon goût, The Affair, The Good Wife

Mardi: le jour où je confonds les jours, le jour où je me demande si le gros colis arrivera bien sans supplément, une femme parle toute seule à l’arrêt du tram, le jour où le cocktail choisi n’est pas à mon goût et où le plat cuisiné non plus, The Affair, Masterchef The Professionnals – et la seule fille est éliminée

Mercredi: une autre femme parle toute seule dans le tram: « les mendiants mentent parce qu’il y a -ment- dans le mot », demander les différences entre hard rock et heavy metal pour mieux classer Arctic Medusa – groupe groenlandais, la digestion- cet exercice parfois difficile, la commande est là ! – on va encore nous prendre pour des alcooliques, une repas léger, The Good WifeMasterchef The Professionnals

Jeudi: la routine, arriver trop tôt dans le centre ville et m’ennuyer: les magasins ne m’intéressent pas vraiment et les quelques échoppes du marché de Noël que j’ai vues sont juste horribles, burger et frites chez Ellis entre copines, spectacle de danse puis retour à la maison pas trop tard, ressortir Maruchan la peluche bouillotte

Vendredi: avoir froid sous la couette malgré Maruchan, la météo que je préfère: pluie + froid + vent, les mains congelées tentant de retenir le parapluie, une ambiance un peu bizarre, avoir froid, ne plus avoir envie de travailler mais pas envie non plus de gaspiller des heures en partant plus tôt, nouvelle bataille contre le froid et la pluie chargée de paquets cette fois-ci, qu’il fait bon à la maison !, Masterchef The Professionals, The Good Wife

Samedi: décidément j’ai besoin de beaucoup de sommeil pour le moment !, partir sur l’heure du midi à la recherche d’une nouvelle orchidée, j’adore ces paysages vallonnés de ma région, trois nouveaux gins dont un très local – produit à 12km de chez moi, une rose de Noël au supermarché, la jupe est finie (promis, je fais des photos de tous mes derniers projets couture pendant ma semaine de congé fin du mois), tri de photos, The Affair, The Good Wife

Dimanche: ah ? le soleil est levé ?, la matinée est trop courte, repas de famille et visite d’une exposition sur Tervuren dans la bande-dessinée, trop mangé, comater devant The Affair et The Good Wife

April in the garden (and inside) (I)

Le dernier week-end de mars, il faisait encore bien trop froid pour jardiner mais j’ai fait la première visite de l’année en jardinerie (Botanica à Veltem-Beisem) pour acheter quatre grands sacs de terreau et des bulbes d’été (dahlias, lys, cannas…). J’ai choisi une partie, puis j’ai lâché diane dans le rayon et il est revenu avec une belle quantité aussi. J’espère trouver de la place pour planter tout ça. Une orchidée tigrée est aussi rentrée avec nous.

Les tomates, aubergines et piments ont déjà bien poussé et je les ai replantés dans des pots plus grands. J’ai remonté des plantes qui avaient passé l’hiver dans la cave, tentant de les faire revivre. Un bananier se porte bien, l’autre ne donne aucun signe de vie, et le colocasia non plus, mais je garde toujours un petit espoir.

Le w-e passé, il faisait toujours frais mais il y avait un beau soleil dimanche. J’avais envie de commencer des semis à l’extérieur mais je me suis finalement abstenue. J’ai par contre déjà préparé les carrés pour le potager, enlevant ce qui traînait de l’année passée (dont une belle récolte de panais). Et comme je voulais quand même semer quelque chose, j’ai planté des fèves à l’intérieur ! Suite des aventures ce w-e, avec enfin du beau temps et de la chaleur annoncés.