Le petit-fils

Nickolas Butler, Le petit-fils: Lyle et Peg, aujourd’hui pensionnés, vivent dans un coin isolé du Wisconsin. Lyle aide un ami dans les vergers et profite de la nature et de la beauté environnante. Leur fille adoptive, Shiloh, et leur petit-fils, Isaac, se sont installés avec eux depuis peu. Mais Shiloh s’éloigne d’eux après avoir rencontré un prêtre charismatique à la tête d’une congrégation religieuse qui porte tous les traits d’une secte, emmenant son fils et disloquant le monde des grands-parents.

C’est un roman facile et agréable à lire, mais il ne laisse que peu de traces (je l’ai lu fin mai et j’écris cette chronique mi-juin). Il est inspiré de faits réels et dès le départ, le lecteur sait que quelque chose de terrible risque d’arriver. La plongée dans le monde de la secte reste pour moi un peu superficielle mais j’ai aussi eu du mal avec la foi pourtant très modérée des grands-parents, notamment le fait que Lyle continue à aller à l’église alors qu’il ne croit plus. Mais ceci est évidemment très personnel et lié à mes propres conceptions de la religion. Bref, un roman plaisant mais vite oublié.

Retour à Little Wing

retour-little-wing_9782746734913Nickolas Butler, Retour à Little Wing: quatre amis, un village perdu du Wisconsin. Ils ont vécu beaucoup de choses ensemble mais la vie les a séparés. Certains sont restés, d’autre sont partis, sont devenus célèbres. Ils se revoient pour un mariage ou parce qu’ils ont décidé de revenir vivre à Little Wing. L’histoire est racontée par les quatre amis, ainsi que par la femme de l’un d’entre eux, et tour à tour, ils prennent la parole. Leur amitié est parfois mise à mal par les événements mais ils finissent toujours par se retrouver. L’écriture m’a semblé trop simple au début mais ce n’est qu’un prétexte pour raconter une vie de tous les jours qui est bien plus complexe qu’il n’y paraît. Tout comme les relations humaines sont souvent compliquées. Nickolas Butler a écrit ici un excellent premier roman dans la lignée des chroniques familiales américaines si réussies d’auteurs comme Jonathan Franzen ou Stewart O’Nan.Book_RATING-40

2015 Reading challenge: A book with a love triangle, A book by an author you’ve never read before