A scene at Cheung Chau

A side, B side, seaside de Chan Wing-Chiu est un agréable film de Hong Kong qui se passe sur la plage de l’île de Cheung Chau, loin des bruits de la grande métropole. Deux histoires s’entrecroisent, celle de Honey, adolescente qui passe quelques jours de vacances avec ses amies avant de partir étudier à Beijing et celle de Baby qui, fatiguée de la ville, revisite son passé. Le réalisateur est un ami de Fruit Chan, et ça se sent; ils tournent le même genre de films, loin des grosses machines hongkongaises. Son inspiration vient de A scene at the sea de Takeshi Kitano, auquel il fait d’ailleurs référence: c’est le dvd qu’achète Honey et dont il manque la face B. (vu au Musée du Cinéma)

Divergence ou les poncifs du genre

Divergence, de Benny Chan (Hong Kong, 2005)
ou
– ralentis
– fusillades sous la pluie battante
– héros solitaire et amoureux transis d’une disparue
– méli-mélo de piano et de chansons interprétées par le jeune premier (ben tiens)
– montage aléatoire d’un scénario bien divergeant pour le coup
(vu au Musée du Cinéma)