Short diary of the week (102)

Lundi: pas envie de me lever !, quelques maux de ventre et pas super à l’aise dans mes vêtements, matinée productive après-midi un peu moins, me pencher sur ma déclaration d’impôts, un cocktail très amer mais très équilibré, maux de gorges qui viennent de nulle part, Halt and Catch Fire, The Good Wife – début de la saison 2

Mardi: réveillée à 0h37 par des avions, pas un très bon sommeil, toujours ces maux de gorge, l’aide pour la déclaration d’impôts est reportée à la semaine suivante, recevoir une nouvelle édition augmentée d’un livre que je voulais de toutes façons relire, à la recherche de la recette originale de l’Hemingway Daiquiri – pas si simple – j’abandonne pour aujourd’hui et me fait un mélange qui approche – liquidant le reste du pamplemousse, Halt and Catch Fire, il ne fait même pas noir quand je me mets au lit pour lire et finalement m’endormir

Mercredi: je suis passée à la phase éternuements – nez qui coule, toujours ces vibrations extrêmement fortes – disons que ça fait un massage gratuit ?, non un martini à la banane ce n’est jamais une bonne idée, improvisation de plat avec le contenu du frigo, Halt and Catch Fire – fin de la première saison – une série aux personnages intéressants, aïe plus de médicaments contre le nez bouché – HE d’eucalyptus sur l’oreiller

Jeudi: pas très en forme aujourd’hui, pas très performante non plus, un Mary Pickford trop sucré à mon goût, The Good Wife, Anthony Bourdain’s Parts Unknown: Koreatown à Los Angeles – waw ! ou comment faire une série culinaire sur des sujets peu connus

Vendredi: pas mieux aujourd’hui, yeah le cadeau pour mon papa est arrivé !, me traîner puis finir par partir plus tôt, faire néanmoins un détour par un magasin de vêtements et y faire une réserve de t-shirts en pré-soldes (plus une jupe), difficile de bien goûter un cocktail quand son goût est parti en ballade à cause du rhume, The Good WifeAnthony Bourdain’s Parts Unknown: Colombie – toujours aussi enthousiaste par rapport à cette série

Samedi: mmmmh toujours aussi fatiguée et pourtant plein de choses à faire, courses, test de l’enregistreur, quelques fouilles dans les armoires paternelles à la recherches de verres et de livres de Mauriac, un bon repas au resto, un Moomin, un livre sur le gin tonic, deux verres, The Good Wife – ça commence à devenir vraiment intéressant, Anthony Bourdain’s Parts Unknown: une orgie au Québec

Dimanche: toute la journée pour moi !, les cours de zumba sont finis et j’ai un peu la flemme, je m’encourage cependant à faire 20 minutes de vélo d’appartement, filtrer à nouveau les bitters et les embouteiller (si quelqu’un veut goûter celui à la rhubarbe, j’en ai vraiment beaucoup), du jardinage express et de l’engrais qui pourra fondre avec la pluie annoncée, couture: la jupe Chardon est terminée mais j’ai grossi entre le moment où j’ai coupé le tissu et le moment où je l’ai assemblé – enfin elle me va après avoir réduit les marges de couture, tout conseil pour faire fondre le ventre est le bienvenu, un repas léger, The Good WifeAnthony Bourdain’s Parts Unknown: sur les traces de Paul Bowles à Tanger et une visite chez les musiciens de Jajouka

et une mini-enquête: sur The Lady from Canton, vous préférez 1. des recettes de cocktails, 2. des profils d’alcools, 3. de l’histoire ?