Little happy things (II)

Hier, en sortant du travail, j’ai vu une vieille dame sonnant à une porte et ayant en main de magnifiques pivoines roses, que j’ai évidemment reluqués en passant. Comme personne ne répondait, elle m’a arrêtée et demandé tout simplement si j’en voulais… J’ai accepté, très touchée par sa proposition et son geste tout à fait gratuit.

Dans le métro, du coup, je n’ai pas pu sortir mon livre, mes mains étant encombrées. J’ai donc regardé autour de moi. J’étais intriguée par le livre de mon voisin, dont le titre avait l’air d’être « Un Anglais sous les tropiques ». Pas moyen de voir l’auteur. Je rêvassais un peu et puis mon regard a été attiré par le reflet du lecteur dans la vitre, lecteur qui avait un énorme sourire. Mon regard a alors croisé par hasard celui d’une femme qui avait déjà admiré mes pivoines et nous avons toutes les deux souri du sourire de mon voisin lecteur. En sortant du métro, j’ai abordé le lecteur pour connaître l’auteur du livre, William Boyd donc. Et là, la femme a également engagé la conversation, comme ça, tout simplement, sur les lectures…

« Vous avez gagné 30 points d’XP compétence Caliméro »

« Vous avez gagné 30 points d’XP compétence Caliméro »

Voilà ce que m’a dit La Princesse sur FB quand j’ai raconté une partie de mon week-end ! Il n’a pas été mauvais, loin de là, mais je n’ai vraiment pas eu de chance:

  • vendredi, diane et moi avions rendez-vous en ville avec un ami vers 20h. J’avais envie de voir le nouveau magasin Noë rue des Pierres qui vend apparemment de très jolies robes et chaussures puis d’aller manger des sushis. Nous prenons le métro vers 18h. Arrivés à Montgomery, tout le monde descend, problème sur la ligne. Nous réfléchissons: le temps de prendre un métrobus pas trop bondé, il sera 19h30… Nous décidons donc d’aller à pied jusque Mérode pour manger dans une brasserie. Repas plus que bof, trop salé de mon côté, trop fade du côté de diane. Pas de robe ni de sushis donc.
  • samedi, je comptais me rattraper et aller en ville, sauf qu’une mauvaise nuit et une migraine pas possible m’ont ôté toute énergie.
  • le plaisir prévu du dimanche, c’était d’aller chez Groendekor pour acheter des plantes pour le jardin et faire du jardinage ensuite. Arrivés sur place, nous découvrons que la partie extérieure du magasin est en travaux et il se met à pleuvoir à verse. Pas trouvé les plantes que je voulais et pas pu jardiner.

Mode Caliméro « on ».

Heureusement, tout n’est pas négatif: une bonne soirée vendredi avec une conversation animée et plein de semis dimanche. Et un bon canard à l’orange. Pour la robe et les sushis, je tenterai de me rattraper le w-e prochain.