Short diary of the week (212)

Lundi: commencer la semaine avec des insomnies – yeah, commencer la semaine avec une belle chute de tension pendant tout mon trajet vers le boulot – yeah, et voilà son corollaire: des maux de tête, une journée de copier-coller, soulagée d’être enfin rentrée, commencer la nouvelle série The Deuce mais ne plus avoir d’énergie et m’endormir à 9h

Mardi: une bonne nuit mais ce n’est pas encore suffisant, j’en ai marre d’être constamment fatiguée, une réunion, régler mille et une choses et ne pas avancer dans le reste du boulot, un rendez-vous très instructif chez la notaire – rendez-vous qui influencera très certainement mes activités de 2018, résumer les informations à mon papa, fouiller quelques tiroirs pour trouver des papiers importants, y trouver côte à côte un acte notarié, mes vieux dessins et le déroulé de la cérémonie de mariage de mes parents, préparer à manger, le suite de The Deuce

Mercredi: une réunion intéressante sur un projet précis et en petit comité, de nombreux échanges de mails et des félicitations, bingo: le mail n’a pas suffi – il a fallu en parler oralement par après, juste envie de dormir – j’en ai marre que ma vie soit régie par la fatigue, The Handmaid’s Tale, Longmire

Jeudi: des discussions de communication, des textes corrigés mais mal corrigés (mea culpa), yeah ! encore un truc terminé !, The Handmaid’s Tale, Longmire

Vendredi: les trucs du vendredi et les autres petits trucs à terminer, on va dire que c’est bon pour aujourd’hui, des regrets, à l’arrêt du tram deux hommes mangent une banane, oh j’ai sans doute vexé mon père, mais je ne pense pas que c’est à lui de s’occuper d’une personne fortement dépressive alors qu’il est lui-même fragile, ne pas vraiment réussir à me décider et regarder des bouts de plusieurs choses

Samedi: à la chasse aux toiles d’araignée dans la maison, le rangement: amasser des choses à la cave, cave qui mériterait un rangement de fond en comble, la visite hebdomadaire, les courses, plus aucune énergie mais ne pas réussir à faire la sieste, jouer un peu, lire un peu, un joli cocktail tiki, First they killed my father (Angelina Jolie, 2017) – très lent et insistant un peu fort sur les émotions, The Handmaid’s Tale

Dimanche: comment faire pour retrouver de l’énergie ?, la suite du rangement, de la couture, aïe c’est un peu juste à la taille: une solution: perdre du ventre !, me passionner pour les chats de Simon, retrouver mes amis à Blend à l’hôtel Marivaux et passer une excellente soirée à goûter plein de cocktails

Short diary of the week (131)

Lundi: ou comment un petit événement peut avoir des conséquences sur plusieurs jours, crevée alors que le w-e était censé me reposer, des quartiers de mandarine par terre en rue, des crampes au ventre, faire de jolies empreintes de fleurs avec mes semelles mouillées dans le tram, des quartiers de mandarine par terre en rue à un autre endroit, Call the Midwife, Anthony Bourdain Parts Unknown à Miami

Mardi: ne pas pouvoir arrêter ces pensées, craquer une fois de plus, le bruit de la pluie sur les vitres, le repas à la cantine avec les collègues – idéal pour me changer les idées, des maux de tête qui oblitèrent le reste de la journée, The X-Files – le dernier épisode puis le tout premier, me demander si Gillian Anderson a fait agrandir ses seins

Mercredi: des travaux de recherche et déduction comme je les aime, une certaine appréhension, remettre les choses à plat et me rendre compte que j’avais tout compris de travers, de l’importance de la communication, The Leftovers – fin de la saison 1, Anthony Bourdain Parts Unknown à Glasgow et en Ecosse, terminer mon bouquin

Jeudi: commencer un autre livre, reprendre des contacts et remplir mon agenda (déjà trois semaines avec au moins une activité – une c’est idéal, deux c’est bien, trois je sature), ce n’est pas encore aujourd’hui que je me sens reposée, envie de comfort food -pas d’un plat léger végétarien comme prévu, This is England 86Anthony Bourdain Parts Unknown à Madagascar

Vendredi: une dispute interne – c’est chaque année la même chose sur le même sujet, me mettre d’accord avec des collègues pour me donner du courage et ne pas me réfugier chez moi ce soir, l’encodage du morave c’est du sport, présentation de l’app Belgium Underground, bières et frites gratuites, discuter avec plein d’amis, sauter dans le tram qui arrive plutôt que dans le métro, et un métro qui arrive au moment où j’arrive sur le quai

Samedi: mais qu’est-ce qu’il y avait dans la bière pour causer de telles insomnies ?, feuilleter plein de livres de cuisine et ne rien trouver qui m’inspire, coudre un peu mais me réfugier très vite au lit pour une sieste, préparer du sirop de lapsang souchong, thon cru au lait de coco avocat et mangue – miam !, This is England 86Anthony Bourdain Parts Unknown dans le New Jersey – encore un épisode n’ayant pas peur de montrer le déclin du pays

Dimanche: réveillée tôt, écrire quelques billets de blog, la table du salon est enfin rangée et l’aspirateur passé, de même que les livres de cocktail ont enfin trouvé une place dans la bibliothèque, couture et grosse bourde: il faut recouper la parementure (j’avais collé le thermocollant du mauvais côté et les pièces sont différentes du côté gauche et droit), lecture: un peu de Russie et un peu de San Francisco, un cocktail fumé et sucré, Ruined Heart – un fantastique film philippin