Short diary of the week (281)

Lundi: il fait venteux, et c’est parti pour une randonnée, un bain chaud pour me détendre, m’endormir devant un documentaire sur l’histoire chinoise

Mardi: une longue nuit, un départ, une belle vue, mais pas d’internet sur l’ordi, une promenade en ville, un repas très moyen

Mercredi: un trajet en bus assez vertigineux, être subjuguée par un jardin, surmonter ma peur des téléphériques, steak frites ! (et salade)

Jeudi: des nuages, une belle promenade en ville, un fort, si on va tout droit vers le sud la première terre qu’on rencontre est probablement l’Antarctique, des maisons anciennes, le retour miraculeux de l’internet sur l’ordi

Vendredi: une promenade le long de la mer, de la lecture, abandonner un livre parce qu’il ne correspond pas à mes attentes, une longue attente alors que j’ai faim

Samedi: profiter de la chaleur et du soleil, observer les avions atterrir et décoller Madère est le premier aéroport que je visite où on peut sortir à l’air libre, à l’aéroport de Zaventem tous les avions Brussels Airlines sont bien rangés, rentrer à la maison

Dimanche: réveillée tôt mais avec plein d’entrain pour la belle journée qui s’annonce, vider ma valise et ranger mes affaires, préparer les semis de piments – 12 variétés cette année, aller récupérer le courrier chez mes voisins et prendre l’apéro, profiter du jardin et couper toutes les plantes mortes de la saison passée, rentrer quand j’ai mal au dos, lire un peu, cuisiner, tenter de rattraper Masterchef, Call the midwife

Short diary of the week (280)

Lundi: une nouvelle journée de formation, en repartir avec une mission mais aussi bien fatiguée, cuisiner les plats pour les midis de la semaine, un selfie pour le #creativewinterchallenge, Call the Midwife, Crazy ex-girlfriend

Mardi: de l’écriture entrecoupée de préparation de nouveaux projets, mars sera bien rempli – il est même possible que j’ai trop de choses à faire, mon cerveau est en effervescence, mais ce soir j’ai surtout envie de terminer ce long roman, le retour de Masterchef de la BBC (en différé), terminer un livre et commencer le suivant

Mercredi: une journée de télétravail – une bonne décision quand on voit le peu de transports en commun qui roule – et donc même pas ma ligne, me concentrer sur les musiques boliviennes, profiter de la pause de midi pour remettre de la nourriture pour les oiseaux dans le jardin, une envie immense de chocolat mais ma réserve est au bureau, terminer de travailler à 16h et ne plus savoir quoi faire, un moment de flou, et puis me décider à tracer un nouveau patron de couture, cuisiner, le retour de The great sewing bee (en différé), Masterchef

Jeudi: un rendez-vous à la banque, de retour au boulot, un message qui me fait très plaisir, de nouveau des problèmes de métro, True Detective

Vendredi: non mais l’incompréhension dépasse toutes le bornes là, et en plus il y a un souci de prise de responsabilité, cette première partie de journée est vraiment pourrie, voilà que je me mets à déprimer à cause de ça et à cause de la météo de la semaine qui vient là où je vais, partir plus tôt pour préparer ma valise, parler avec ma voisine, True Detective, juste crevée et aller dormir

Samedi: me lever tôt et puis aller à l’aéroport, le temps est fort long dans l’avion, enfin arrivée à Madère, m’échouer comme une baleine après le repas du soir

Dimanche: une promenade, une sieste, piscine, un délicieux repas (ceci est délibérément court – je raconterai plus en détail plus tard !)