Expo 58

Jonathan Coe, Expo 58: quand j’ai eu vent de la sortie de ce livre, je savais que je devais le lire ! J’ai cependant attendu de le trouver dans un format payable (un intermédiaire entre le format cartonné et le poche), ce qui n’a pas trop tardé. Thomas Foley est un fonctionnaire d’état, marié à Sylvia et jeune papa. Il est envoyé par son administration pour superviser le pub Britannia du pavillon britannique à l’Expo 58 de Bruxelles. A priori, être séparé de sa femme pendant six mois ne le dérange pas trop, son mariage n’est pas très excitant. Arrivé sur place, il rencontre une jolie hôtesse, Anneke mais il se rend vite compte qu’il est suivi partout par deux émissaires des services secrets. Jonathan Coe rend l’ambiance de l’Expo très vivante et pimente le roman avec un récit d’espionnage (en faisant référence à James Bond). Il intègre beaucoup d’humour dans sa description d’un Royaume-Uni très conservateur face au reste du monde bien plus ouvert. Son livre est plaisant à lire, surtout si on s’intéresse à cette époque ou aux expositions universelles. Rien de transcendant mais très divertissant et quelque peu doux-amer.

Book_RATING-35