The August dress

Mes deux essais de la robe Hazel de Colette Patterns ne me convenaient pas tout à fait. J’aimerais bien retoucher la Birds in a cage dress mais je me suis dit que c’était peut-être plus facile de coudre d’abord une nouvelle version. Les deux premières sont cousues en taille 12 qui diminue à 8 pour le corsage. Or celui-ci est trop grand et baille disgracieusement, même avec un soutien-gorge rembourré. Je m’y suis mise en mode warrior, ne trouvant pas de « small bust adjustment » sur le net. Bref, je suis passée de la taille 12 à la taille 0 mais uniquement pour la partie avant du corsage. Pour le dos, j’ai gardé la taille 8. Je ne sais pas si je suis très claire: en gros, le bas des pièces du corsage ont les mesures de la taille 12 mais diminuent progressivement pour arriver en haut à la taille 8 pour le dos et la taille 0 pour le devant. Cela change la forme des pièces mais l’effet final est le même. J’ai clairement pris des risques en faisant ça et j’ai d’ailleurs cousu une toile avant de découper mon joli tissu. En mesurant les différentes parties, je me disais que je devrais arriver à l’effet escompté, et en effet, ma diminution très sauvage est juste celle qu’il fallait. La robe est assez facile à coudre et maintenant que mon patron est adapté à ma taille, je l’utiliserai encore, notamment pour des tissus à motifs linéaires qui sont mis en valeur par les pièces en biais sur les côtés.

J’ai choisi de la coudre dans un tissu créé par Sara Watts pour Cotton + Steel, « Frolic » dans la série « August » éditée lors du printemps 2014. Je préférais la version en rose et bleu mais il était beaucoup moins soldé quand je l’ai acheté. J’aime aussi beaucoup la version moutarde et grise. Ces antilopes sont juste superbes ! Si je me souviens bien, c’était chez Babarum, un webshop flamand avec énormément de choix.

Je suis très contente du résultat que je n’ai malheureusement plus pu mettre parce que l’automne est venu d’un coup, dès le début du mois de septembre. D’où les photos sur mon mannequin de couture. Vivement le retour de l’été !

The Birds in a cage dress

J’ai tellement aimé coudre la robe Hazel que j’en ai cousu une deuxième tout de suite (enfin presque, j’ai cousu une jupe entre les deux mais je la montrerai dans un article suivant). Je n’ai rien changé par rapport à la précédente (que je n’avais pas encore porté une journée entière) et donc elle a les mêmes petits défauts. Et même si j’ai tenté de raccorder le motif dans la jupe, je n’y suis pas arrivée parce que le tissu est imprimé un peu de travers. Mais peu importe ! J’ai juste diminué la longueur de la fermeture éclair de 60cm à 40cm. Le tissu est « Jackdaws » de Michael Miller dont j’ai acheté la fin du rouleau chez Joyce à la Chasse. Il reste encore dans le magasin le même tissu mais en blanc sur fond noir. Ce tissu est un vrai coup de cœur et fait vraiment beaucoup au look de la robe. Ceci confirme que je dois continuer à chercher des tissus qui me plaisent vraiment même s’ils coûtent plus cher !

The Birds in a cage dress

The Birds in a cage dress

The Birds in a cage dress

The Birds in a cage dress

The old becomes new Hazel

L’autre patron que je voulais coudre là tout de suite l’été passé, c’est Hazel de Colette. Je l’ai donc ramené avec la Cambie de Sewaholic un chaud après-midi d’été de Louvain. Et comme Cambie, il est resté un an dans mon armoire. Je ne voulais pas gaspiller un beau tissu pour coudre cette robe estivale mais je souhaitais la coudre entièrement de suite. J’ai donc sélectionné un tissu un peu spécial, un tissu à carreaux dans les tons turquoise, bleu et violet qui était déjà découpé en morceaux. En effet, ma mère avait commencé une robe mais l’avait décousue par la suite et j’ai pu récupérer trois pans plus ou moins carrés (il me reste les manches et les pièces du corsage – et dieu qu’elle était mince par rapport à moi !). Pour la taille, je savais que la robe était construite pour bonnets C (je fais du B) mais la diminution pour petites poitrines était vraiment du chipotage et je ne l’ai pas fait. Pour le reste, j’ai appliqué mes altérations habituelles: j’ai pris la taille 12 à la taille et j’ai diminué jusqu’à la taille 8 pour le buste, en espérant que ça fonctionnerait. La couture est très facile (mais aussi très bien expliquée), j’ai juste un peu chipoté pour trouver une bonne place pour les bretelles que j’ai finalement pas mal décalées vers l’extérieur pour mieux couvrir celles du soutien-gorge. Une fois finie, je l’ai essayée et je l’ai trouvée satisfaisante sur moi. J’ai cependant remarqué certains défauts en la portant: au niveau du buste, c’est toujours un peu trop grand (descendre à la taille 6 ?) et je devrais recoudre les bretelles à l’avant un peu différemment pour qu’elles ne tombent pas. Mais en gros, j’en suis satisfaite et je peux la mettre même s’il fait un peu plus froid avec des bas.

The old becomes new Hazel

The old becomes new Hazel

The old becomes new Hazel

(Il faisait glacial au moment des photos, et il bruinait même mais ça ne se voit pas ! Et au passage on voit mes nouvelles sandales Timberland super confortables.)