Gone girl

Gillian Flynn, Gone girl: ce roman, dont le titre français est Les apparences se retrouve un peu partout sur la blogosphère pour le moment. C’est à l’origine Armalite qui m’a donné envie de le lire et je me suis dit que ça conviendrait bien comme lecture de vacances. Je l’ai en effet entamé au Cambodge, puis abandonné un moment le temps de lire la suite de l’histoire de Loung Ung. Il s’agit de l’histoire d’un couple marié, Nick et Amy, racontée alternativement par les deux protagonistes. Le jour de leur anniversaire de mariage, Amy disparait. Qui est coupable ? Que s’est-il passé ? C’est ce que le récit en trois parties et autant de rebondissements raconte, tirant parfois un peu les choses en longueur (juste un peu). Je m’attendais au premier retournement de situation et j’ai été un peu déçue par la fin qui, après réflexion, convient parfaitement à tout ce jeu des apparences (le titre français convient très bien mais est plus explicite que l’anglais, très neutre). Bref, un livre que j’ai aimé lire mais que j’oublierai assez vite.

Book_RATING-30