Short diary of the week (311)

Lundi: une nuit un peu agitée avant une semaine bien remplie, reprendre mon texte là où je l’avais laissé, être bloquée par des problèmes informatiques, passer à autre chose, préparer une quiche pour les repas de midi de la semaine, me laisser finalement tenter par BH90210 – le reboot et ne pas trop savoir quoi en penser, Angel

Mardi: réveillée à 5h40 et ne plus réussir à me rendormir, il y a de l’électricité dans l’air au boulot – des licenciements sont annoncés mais pas le nom des personnes, le retour des longues réunions, terminer un boulot commencé il y a trèèèèès longtemps, hésiter pour le repas du soir, ce sera finalement du poulet aux champignons et au porto, On becoming a god in central Florida, Buffy

Mercredi: un rendez-vous, arriver en retard à l’AG du personnel, comment ne pas me laisser toucher par toutes ces nouvelles négatives ?, une couche de plus, faire tous ces petits trucs qui ne demandent pas beaucoup de temps mais qui prennent finalement tout l’après-midi, une réservation pour Paris, Angel, une grosse crise de larmes

Jeudi: me retourner souvent, et puis tout à coup des horribles crampes aux mollets qui me font sortir en criant du lit – le tout à 4h du matin, bref je n’en mène pas large le matin, heureusement le réparateur Siemens arrive tôt et je peux aller travailler sans trop de retard, une série de disques, rentrer épuisée, un épisode de Buffy et puis au lit

Vendredi: si je n’organise pas ma soirée dès le matin je sais que je ne sortirai pas, terminer des textes, l’après-midi me semble longue, des maux de tête, retrouver des amis Chez ta Mère pour des cocktails tiki de Guillaume C. Leblanc, en goûter trois tout en mangeant une croquette aux crevettes puis des macaronis au fromage, le milk punch est le meilleur des trois mais tous sont très bons et originaux, des photos à trois au photomaton, le mal de tête s’est envolé mais pas la fatigue, je rentre donc sagement à la maison plutôt que de suivre mes amis au Cipiace, une soirée qui a fait du bien

Samedi: me réveiller deux fois en sursaut pensant qu’une araignée se promène sur mon lit, ce qui n’a pas aidé mon manque de sommeil, aller chez mon papa, faire les courses, préparer des muffins aux myrtilles (un peu ratés), préparer des marinades, m’installer au jardin, terminer un livre, le dernier barbecue de la saison – probablement, de la musique qui va trop fort au loin, rentrer et regarder un épisode d’Angel

Dimanche: une grasse matinée (enfin pour moi), décider de ne pas faire grand chose aujourd’hui, mais quand même ranger les vêtements qui traînent et faire le repassage, lire au jardin, GLOW, What we do in the shadows, Buffy

Short diary of the week (310)

Lundi: un rendez-vous, commencer à redescendre les livres, rependre les rideaux, remplir les armoires de cuisine et tout doucement remonter les verres de la cave, un peu de lecture mais surtout cette grosse fatigue toujours présente, peut-être qu’une cure de magnésium et vitamines me fera du bien ?, GLOW, Buffy

Mardi: une bonne nuit (est-ce que ça aura suffi ?), descendre des livres, une course inutile chez Telenet: plus de digicorder en stock, et pas de rendez-vous possible avec le service après-vente de Siemens avant la semaine prochaine, remonter de la vaisselle, cuisiner un plat de poulet aux champignons, Angel, Buffy

Mercredi: toujours de courbatures, descendre des livres, prendre des mesures pour un nouveau meuble tv, discuter lentilles et casseroles à pression avec une amie, est-ce que je peux terminer le rangement de la cuisine aujourd’hui ? après de nombreux allers-retours le verdict est oui !, un cocktail pour fêter ça, le début de On becoming a god in Central Florida – première impression positive, Angel

Jeudi: l’achat d’un nouveau meuble tv chez Ikea, de l’aide de plusieurs voisins pour vider la voiture, en fait ils étaient curieux de ma nouvelle cuisine, terminer le rangement de la bibliothèque, il reste “juste” plein de petits objets de déco, tondre la pelouse, m’installer au jardin avec un livre mais le soleil se cache très vite, les maux de tête ont l’air d’avoir enfin disparu, cuisiner un plat de Yottam Ottolenghi, commencer Why women kill – ça a l’air pas mal, Buffy

Vendredi: il fait tout gris aujourd’hui, noter les choses qui restent à faire, aller chercher le nouveau digicorder, commencer le montage du meuble tv, c’est évidemment plus long que prévu, m’interrompre pour aller faire quelques courses, terminer enfin – c’est déjà la fin de l’après-midi, réinstaller tous les appareils, ça manque d’une plante – y poser une orchidée en fleur – et tant pis si ça fait très cliché magazine de déco !, GLOW, Angel, essayer de ne pas m’endormir devant la tv

Samedi: me réveiller en sursaut avec cette question: à qui ai-je prêté les BD Bidouille et Violette, me lever et voir qu’elles sont dans ma bibliothèque – mon cerveau ce troll !, aller chez mon papa, m’installer au jardin, tailler un bout de haie – et c’est là que je sens que je suis vraiment fatiguée – j’ai très mal au dos, une sieste, lire encore un peu, GLOW, Buffy, m’endormir très tôt

Dimanche: une longue nuit pleine de rêves, il reste une série de petites choses à remettre en place mais j’avoue que j’en ai plus qu’assez, terminer cette semaine de rangement et réaménagement par un passage d’aspirateur bien nécessaire, un festival de nourriture des Philippines puis une après-midi de dégustation de cocktails à l’événement Blend de la Brussels Cocktail Week, plein de bonnes choses et une excellente compagnie, et goûter aussi la street food de My Tannour, la nuit tombe déjà vite en cette saison, traîner encore un peu dans le canapé puis aller dormir – la semaine sera chargée !

Short diary of the week (309)

Lundi: comme un lundi après une mauvaise nuit (je ne m’étonne même plus), en manque d’instructions pour le nouveau boulot donc continuer l’ancien, l’impression que plus grand chose n’avance dans les travaux – je pense que l’impatience me joue des tours, résister à l’envie de grignoter mais donc avoir un sentiment de faim pendant plus de deux heures, Harlots – je continue juste parce qu’il ne me reste que trois épisodes et pas cinq comme je pensais, Angel, de l’anxiété qui monte, du yoga pour la faire redescendre

Mardi: et ça a fonctionné – j’ai dormi comme une masse me réveillant en sursaut au son du réveil, un plan de travail se met en place, une après-midi de réflexion tout en faisant des tâches faciles, une grosse fatigue, un mur bleu, la fin de Harlots – une troisième saison décevante à cause de tous les retournements de situation

Mercredi: je reprends un rythme de travail un peu plus soutenu, un début de texte, le plan de travail est installé dans ma cuisine – la fin approche, des frites, deux épisodes de Buffy, terminer mon livre

Jeudi: remettre des bas – quelle horreur !, tenter de commencer un nouveau roman dans le métro mais les conversations et le monde m’en empêchent, écrire, me sentir vexée suite à une remarque, ripper les disques d’un très gros coffret – ce qui prend beaucoup de temps, des maux de tête et les intestins en compote – une semaine de congé me fera du bien – même si c’est pour tout remettre dans la cuisine et le salon, des pâtes du traiteur italien, j’ai donc un évier de cuisine pas encore raccordé, un documentaire sur le cinéma flamand: Hollywood aan de Schelde

Vendredi: thank god it’s friday !, le trajet du matin m’est vraiment pénible pour le moment, des doutes par rapport à mon texte rapidement balayés par mon nouveau chef, une impatience grandissante, rentrer plus tôt pour voir la cuisine finie (à part quelques détails), le soulagement que les travaux soient finis, deux épisodes d’Angel

Samedi: des insomnies (trop de fatigue nerveuse sans doute), les dernières finitions et de l’aide pour redescendre les meubles, aller chez mon papa, réinstaller l’essentiel, laver les vitres, un premier repas cuisiné – sauf que deux des taques ne fonctionnent pas, au moins j’ai réussi à recâbler la télévision et cie sans soucis, Buffy, Angel

Dimanche: des insomnies à nouveau alors que je suis vraiment crevée, des courbatures, me battre avec le grand store pour le remettre à sa place, avoir l’impression qu’il y a moins de place de rangement qu’avant, ça m’obligera à trier !, jouer un moment, Buffy, Angel

Short diary of the week (308)

Lundi: trop chaud avec la couette trop froid avec juste un drap – la nuit a été agitée, un bout de Nouvelle-Zélande, une journée qui se passe, le coup de pompe au moment de rentrer, revoir mes voisins après leur séjour à la mer, le début de la cinquième saison de Buffy, Angel

Mardi: une bonne nuit mais toujours peu d’énergie, la chaleur n’aide pas, de l’écriture, du tri, passer la soirée à lire au jardin, profiter de cette fin de journée, terminer mon roman

Mercredi: une mauvaise nuit, le retour des maux de tête qui m’empêchent de faire quoi que ce soit, mais rentrer n’est pas une solution à cause du bruit, traîner au bureau donc, une légère amélioration, refuser l’invitation pour aller boire l’apéro d’une voisine, Buffy, aller me coucher fort tôt

Jeudi: une grosse insomnie – malheureusement souvent corollaire aux maux de tête – c’est pas comme ça que je vais réussir à me reposer, et la lumière fut dans ma cuisine, me traîner au boulot, un entretien / conversation avec mon nouveau directeur et chef de service, et donc j’écris sur quoi ? – euhhhh…, une après-midi qui se passe, hésiter quant au repas du soir, rien ne m’inspire chez le traiteur italien, osso bucco maison donc (surgelé avant les travaux), Angel, Buffy

Vendredi: enfin une bonne nuit !, ça commence à bouger au boulot (mais je résiste quand même un tout petit peu – les débuts de semaines sont plus adaptées pour commencer quelque chose !), apprendre que les travaux devraient être finis pour vendredi prochain, croiser un des ouvriers qui me dit qu’il n’en est pas sûr, trouver le temps long quand même !, Angel, Buffy

Samedi: réveillée bien trop tôt pour un w-e, aller au marché pour y acheter des plats thaïs pour le w-e, aller chez mon papa et au supermarché, m’installer au jardin avec plein de livres, être chassée par une averse orageuse impromptue en fin d’après-midi, du poulet au curry rouge donc, Harlots, une immense fatigue et me mettre au lit fort tôt

Dimanche: réveillée après dix heures de sommeil – j’espère que ça aura suffi pour récupérer, l’impatience grandit, recoudre un ourlet et un bouton – deux choses qui traînaient depuis quasi un an, finir cette quête un peu interminable et surtout très mal dosée: beaucoup d’action au début et plus grand chose à la fin – et donc oui j’ai joué tout l’après-midi – ça me distrait un peu de mon impatience, Angel, Buffy

Short diary of the week (307)

Lundi: une nuit moyenne mais pas horrible non plus, de retour au boulot, faire le détective pour savoir où est mon colis, il serait donc à la librairie plus loin, librairie qui est exceptionnellement fermée ce midi, cette frustration d’avoir marché 30 minutes pour rien, travailler, repartir plus tôt pour une nouvelle tentative et enfin recevoir ce livre tant convoité, marcher, prendre le tram 8, quelques courses au Shopping de Woluwe, ces repas à la vapeur ne sont donc vraiment pas une réussite, la fin de la quatrième saison de Buffy

Mardi: les trucs du vendredi un mardi – ou tous ces petits machins toujours reportés qui prennent finalement la matinée, de l’Irlande, et donc il faut résoudre ces problèmes d’humidité, des photos de la nouvelle robe, jouer un long moment (avec une nouvelle tactique), de la lecture, avoir du mal à m’endormir – mon cerveau est trop réveillé à cause du jeu

Mercredi: une nuit assez agitée donc, de l’Irlande, un texte corrigé par un collègue – juste quelques détails à changer, où un autre collègue nous parle de Kathy Bates dans Misery en pensant à une personne que nous connaissons tous, un apéro dans le jardin d’un ami suivi d’un repas simple mais délicieux, repartir la nuit tombée

Jeudi: de l’Irlande, du Japon, une journée qui se passe, une envie de plat cuisiné, aller chez le traiteur italien, un coup de pompe gigantesque, deux épisodes d’Angel

Vendredi: du Japon encore, des coups de fil: le premier arrange un problème pas le second, la fin d’un travail commencé il y a plusieurs années, des sashimis de saumon avec de l’avocat, fin de la première saison d’Angel et début de la seconde

Samedi: déjà fatiguée en me levant, trouver un solution acceptable pour le second problème (une sombre histoire de tiroirs de cuisine mal espacés), aller chez mon papa et faire les courses, croiser deux connaissances au supermarché, tondre la pelouse, lire au jardin, un barbecue (même si ça implique un peu de déménagement), profiter de la soirée dehors, rentrer avec la nuit qui tombe et m’endormir dans le canapé, m’en extraire pour continuer ma nuit au lit

Dimanche: la fraîcheur du matin, un peu de rangement, jouer un moment, lire au jardin tout l’après-midi, et même un bout de soirée avec la fraîcheur qui tombe, toujours cette immense fatigue malgré une bonne nuit et une sieste

Short diary of the week (303)

Lundi: une nuit moyenne (normal du dimanche au lundi), reprendre l’écriture, un immense coup de pompe en rentrant, Big Little Lies – une fin de la seconde saison qui n’est pas tout à fait satisfaisante à mon goût

Mardi: une mauvaise nuit, une journée qui se passe entre activités diverses, lire au jardin, un immense coup de pompe qui me pousse au lit

Mercredi: réveillée en sursaut par une alarme en milieu de nuit, ne même plus ouvrir ma fenêtre au bureau, c’est long quand même, surtout qu’aucune mesure exceptionnelle n’a été prise (ah mais il y a de l’eau et des ventilateurs, c’est le minimum légal), une voiture toute propre et passée au contrôle technique, lire au jardin jusqu’à la tombée de la nuit

Jeudi: une bonne nuit, une journée qui se passe sans grand entrain, et avec de moins en moins d’énergie au fur et à mesure que les températures montent, 40° donc, une escapade dans la fraîcheur du supermarché, une forte pluie, cette humidité !, Buffy, Angel

Vendredi: réveillée par le bruit du rideau qui bouge avec la fenêtre ouverte, réussir à planter word parce que trop de documents sont ouverts, préparer le repas du soir, un barbecue, une soirée très agréable entre amis avec la fraîcheur qui tombe tout doucement et les loupiotes qui s’allument (et juste une goutte de pluie), et des cadeaux d’anniversaire: une hutte tiki (avec des verres) et une peluche chat coussin qui est baptisée Marcel Augustin (le chat coussin)

Samedi: réveillée par la pluie, me rendormir, la fraîcheur – enfin !, aller chez mon papa qui me parle de son regret toujours présent de n’avoir pas pu étudier à l’université, les courses, de la couture, toute cette pluie !, un peu de déménagement, tenter de jouer à Zelda breath of the wild sur la Nintendo Switch prêtée par le bureau mais je suis nulle avec la manette, Angel, Buffy, m’endormir sans avoir lu une lettre

Dimanche: dormir longtemps – j’avais sans doute du sommeil à rattraper, et c’est reparti pour l’été à la belge – les prévisions me dépriment déjà – ce sont toujours des extrêmes ici, de la couture, du déménagement – toutes le bouteilles sont descendues à la cave, de la couture, reprendre Zelda et m’en sortir déjà bien mieux, canard et salade à la mangue, Angel, Buffy, lire un moment au lit

Short diary of the week (302)

Lundi: fatiguée dès le matin (et pourtant j’ai bien dormi), commencer un nouveau pays, j’ai froid !, des maux de dos, préparer une quiche pour la semaine, Big Little Lies, Buffy – début de la troisième saison

Mardi: pas super en forme à nouveau, une journée qui se passe, des maux de dos bien plus douloureux qu’hier, emprunter le ballon de pilates de mon collègue – ce qui aide un peu, rentrer et faire du yoga pour la bas du dos, Euphoria, Angel – début de la première saison

Mercredi: me réveiller bien trop tôt, et donc partir plus tôt mais passer par la boulangerie, travailler, une croûte aux fraises en dessert avec les quelques amis-collègues présents pour fêter mon anniversaire, travailler à mon aise, un délicieux cocktail au Modern Alchemist puis tester une nouvelle création, un délicieux repas de tapas portugais Chez Luis

Jeudi: une journée qui se passe, une dispute avec mon père, je l’appelle, il se plaint que ses tableaux ont été déplacés, j’attends… et puis rien, il a à nouveau oublié mon anniversaire et cette année je lui dis, il me répond qu’il est gêné, mais le mal est fait, et je sais pourtant qu’il n’a plus de mémoire immédiate mais j’étais quand même vexée, et puis il a recommencé à se plaindre sur ses tableaux, j’ai raccroché, j’ai pleuré, j’ai tenté de me consoler avec deux épisodes de Buffy (tout en râlant sur la personne qui a programmé le menu de manière illogique – ce qui m’a fait regarder l’épisode 3 avant le 2), terminer mon roman

Vendredi: une très mauvaise nuit (une conjonction probablement de la pleine lune, du vin et de mon chagrin), pas trop envie de travailler et puis ne pas voir le temps passer en travaillant, une sortie entre voisins chez une ancienne voisine qui habite maintenant Anvers, cette vue sur l’Escaut est magnifique, un GPS qui décide de nous emmener par les nationales pour rentrer

Samedi: un manque de sommeil certain – je ne suis plus faite pour les sorties au delà de 23h, aller chez mon papa qui s’excuse encore d’avoir oublié mon anniversaire (et ses tableaux sont presque bien remis), par contre il a perdu son rasoir, du déménagement pendant que la pluie tombe, de la lecture, deux épisodes d’Angel

Dimanche: monter des livres, commencer une nouvelle robe, descendre des verres – j’en ai beaucoup trop !, de la lecture au jardin, cuisiner un plat indonésien, mon papa m’appelle pour me dire qu’il a retrouvé son rasoir dans son fauteuil, encore de la lecture, Buffy