Se soigner autrement (II)

Ma deuxième séance (du cycle actuel) avec Coyote vendredi passé m’a bien secouée. Nous n’avons pas beaucoup parlé au début mais il m’a prescrit vitamine C (normalement du C-Will mais je n’arrive pas à avaler les gélules ni leur contenu si je les ouvre) et magnésium (Promagnor en sachets). Je me suis ensuite couchée et il a réfléchi un moment à l’angle d’attaque. Il a senti ce qui se passait en moi via mon poignet puis a mis sa main sur mon ventre pour rester en contact avec moi pendant ce qui allait suivre. Je ne sais plus de quoi nous avons parlé en premier, mais je l’ai très vite interpellé sur mes problèmes à me motiver pour une activité physique. Les articles de MTLM (celui-ci et les suivants) m’ont beaucoup parlée et je sentais bien que j’avais besoin de conseils pour me motiver. Coyote m’a répondu qu’il fallait en effet que nous parlions de ça. Il a balayé mes blocages très rapidement en me disant qu’il fallait tout simplement que je bouge parce que pour le moment, mon corps est rempli de yin et manque de yang (j’interprète peut-être un peu ce qu’il a dit) et que surtout je n’utilisais les capacités de mon corps qu’à 18%. Ce qui est risiblement peu. Ce qui risque de m’entraîner vers le pire. Ce qui veut dire que si je ne bouge pas, je peux faire ce que je veux dans ma tête mais je ne trouverai jamais l’équilibre.

Nous avons ensuite essayé de trouver les raisons profondes de mon arrêt d’activité physique. Il y a 18 mois environ, il avait déjà mis le doigt sur le problème et j’ai acheté un vélo d’appartement pour me faire bonne conscience mais je n’ai plus été le revoir. Il peut être très confrontant et déterminé, et c’est là que cela devient difficile. Vient maintenant le passage des larmes: j’ai arrêté la danse indienne quelques mois avant le décès de ma mère, il y a presque 9 ans. Bam !

Nous avons quand même continué à discuter parce que je n’arrivais pas à déterminer quel sport exercer. A tel point qu’il a été chercher son smartphone pour trouver un cours avec moi. Parce qu’il me faut un cours collectif où je bouge et transpire. Donc pas toutes mes suggestions qui étaient: yoga, tai chi ou stretching. Quand j’ai parlé de natation en hésitant, il m’a dit non, je n’ai pas vraiment creusé les raisons mais c’est sans doute lié au côté solitaire. Il m’a proposé de l’aïkido ou de la zumba. Oui de la zumba ! Pour un truc qui bouge, ça bouge ! Il m’a aussi dit que je devais continuer le vélo d’appartement, mais plus de 20 minutes. C’est en effet à partir de la 21ième que ça devient bon pour le corps.

J’ai un peu fouillé sur le net en rentrant et vu que le centre sportif La Woluwe tout près de chez moi a plein de cours différents. Je devrais bien trouver quelque chose. Je n’en ai pas dormi ! (ou comment aller chez Coyote pour soigner mes insomnies et me retrouver avec de nouvelles). J’ai vu un cours de danses latines… je me dis que si je mets mon esprit en mode second degré, ça pourrait passer et ça m’aiderait même dans mon travail. Ou de la zumba finalement, mais au xième degré alors. Le dimanche matin au lieu de surfer sur le net, ça pourrait être bien.

Se faire soigner par Coyote, c’est renverser les barrières, aller au-delà de ses limites, détruire celles qu’on s’impose. Il m’a donné un grand coup de pied, là. C’est le déclencheur qu’il me fallait sans doute. Il me reste quelques obstacles un peu compliqués, plus d’ordre pratique: je dois aller m’acheter une tenue et des chaussures de sport et j’ai horreur de ça. Mais bon… quelque chose est enclenché !

Nous sommes jeudi entretemps (j’ai écrit le reste de l’article mardi) et au point de vue santé, je passe une très mauvaise semaine avec des migraines depuis mardi. Mon sommeil n’est pas très bon non plus. Je suis dans une phase d’immobilité, avec comme blocage principal l’achat de chaussures de sport. Je voulais y aller hier mais je me sentais trop mal. Mais ce soir, j’y vais, promis ! Et dimanche matin, je vais à un premier cours. Vous me soutiendrez moralement ? Ou vous voulez m’accompagner ? Le premier cours est gratuit !

N’hésitez pas à décrire dans les commentaires quelle est votre vision de l’activité physique et quel sport vous pratiquez !