Japon, peuple et civilisation + Histoire du Japon

9782707144331Mon intérêt pour le Japon n’est pas nouveau, il s’était juste quelque peu éteint ces dernières années. En fouillant dans ma bibliothèque, j’ai retrouvé des livres à lire avant de partir. Je me suis dit que le mieux serait de commencer par Histoire du Japon des origines à Meiji par Michel Vié dans la collection Que sais-je? ou 120 pages pour avoir un bon résumé sur le sujet. Mal m’en a pris, ce livre est assez incompréhensible si on n’y connait rien. Au lieu de détailler les événements de manière chronologique, l’auteur fait des synthèses par périodes et rend tout cela très compliqué (la quatrième de couverture parle entre autres de « totalité synchronique » – j’aurais dû me douter que cette lecture ne serait pas facile).

J’ai ensuite ressorti Japon, peuple et civilisation, sous la direction de Jean-François Sabouret qui ne se limite pas à l’histoire du pays. Sauf que la partie historique est bien plus compréhensible et claire que l’autre livre. Ce livre est une introduction instructive sur le Japon, parlant de sa géographie, de son histoire et de sa culture (littérature, cinéma, religion…). En un peu plus de 200 pages, j’ai appris beaucoup de choses utiles, de base et je conseille donc ce livre s’il est toujours édité.

Un petit tag culture

J’ai été taggée par Madeleine Miranda: le principe: écrire quelques mots sur chacune des catégories culturelles ci-après. Exercice intéressant mais difficile de faire court dans mon cas !

Littérature: une photo de ma bibliothèque peut déjà en dire long… d’ailleurs, il y a plein de livres partout dans la maison et la bibliothèque est déjà trop petite après deux ans d’installation. Et c’est de famille. La seule pièce où il n’y a pas de livres chez mes parents, c’est la salle de bain !

J’aime les livres, j’aime acheter des livres (j’ai d’ailleurs une commande en cours chez Amazon) mais je ne vais plus à la bibliothèque. Petite, j’y allais toutes les deux semaines et j’y ai fait de nombreuses découvertes, de Sylvie hôtesse de l’air à David Lodge. C’est grâce à ces visites que j’ai découvert la littérature anglo-saxonne: je cherchais en regardant les tranches des livres lesquels étaient édités chez Christian Bourgeois ! C’est aussi en traînant souvent en librairie et en lisant les quatrième de couverture (et un grand doigt méchant à tous ces éditeurs qui racontent toute l’histoire) que j’ai découvert mon auteur préféré, Cormac McCarthy (surtout Méridien du sang). Entretemps j’avais déjà lu Less than zero de Bret Eason Ellis au moins cinq fois, en français et en anglais et j’ai développé une passion pour les récits de voyages. Des essais historiques et sur la musique complètent mes lectures.

J’oubliais les bd, japonaises ou américaines, de Taniguchi à Daniel Clowes, les livres de cuisine et les livres de jardinage, de nombreux livres sur l’Asie, des livres d’art… Bref, il faudrait plein de billets pour parler de tout ça. Si vous cliquez sur la catégorie « books », vous aurez un aperçu de mes lectures des trois dernières années.

Cuisine: j’en parlais plus haut: j’ai beaucoup trop de livres de cuisine ! Et quand j’ai aménagé la maison, il me fallait absolument une belle cuisine moderne. Cuisiner est un plaisir pour moi, surtout en compagnie de mon homme qui adore aussi. Manger aussi d’ailleurs. A une époque, je traînais quelque peu sur des sites de rencontre et les végétariens étaient exclus d’office ! J’aime trop manger pour devoir me limiter.

Quel genre de cuisine ?: belgo-française, fusion, asiatique essentiellement mais les autres sont aussi essayées de temps en temps. Pas beaucoup de gâteaux par manque de public (je ne me vois pas me gaver d’un gâteau entier, diane n’étant pas très « sucré »). Actuellement je serais tentée par un cours de cuisine moléculaire, auparavant j’ai déjà suivi un cours en Thaïlande et au Cambodge (où nous avons littéralement cuisiné sur le trottoir !). La base pour tout ça vient de ma maman qui m’appris les choses essentielles: les temps de cuisson, comment choisir une viande, comment faire une sauce…

(J’ai des photos de la cuisine quelque part sur le disque dur externe mais je n’arrive pas à y accéder (voir billet précédent), j’ai tenté de faire une photo, mais il fait trop sombre et elle est trop en désordre – et je n’ai pas envie de la ranger !!!)

Mathématiques: je n’ai pas fait math forte parce que je suivais déjà trop d’autres cours… J’ai toujours eu de bons professeurs, surtout celle des trois dernières années. Pas de larmes de ce côté ! Juste un rêve qui m’a marqué: une veille d’examen, j’ai eu le sommeil très agité parce que je ne comprenais plus rien: grec ancien et maths se mélangeaient dans un chaos total !

Cinéma: mes films préférés de tous les temps: Wild at heart de David Lynch et My own private Idaho de Gus Van Sant, et plein d’autres qui ne me viennent pas à l’esprit pour le moment. J’ai des crises: pour le moment, ce sont les films musicaux des années 40-50 qui me tentent mais j’ai aussi fait des cycles « cinéma japonais » et « western ». Il est vrai que mon travail m’offre la possibilité d’emprunter facilement dans une collection très complète de vidéos et dvd. Et diane est également cinéphage: nous avons nos préférences mais elles se recoupent largement.

Je ne vais par contre plus très souvent au cinéma à cause du prix et de petits soucis tels que voisins bruyants, saleté, mauvaise mise au point…

Géographie: encore des souvenirs: mon père était prof de géographie et pour m’occuper, nous jouions ensemble aux latitudes et longitudes: je devais deviner l’endroit dont mon père me donnait les coordonnées. J’étais incollable ! Sinon, je vous conseille ce petit jeu, dont j’avais déjà parlé.

A moi de tagger alors… dianecairn, qui écrit ce blog avec moi, et puis…. difficile. Sauf si les garçons ont envie de s’y mettre aussi: Give me noise ? gatsu gatsu ?