The retro summer dress

Ma dernière réalisation en couture aura mis beaucoup de temps ! Commencée en juin, elle n’a été achevée qu’en septembre pour cause de météo trop ensoleillée qui ne m’a aucunement donné envie de m’enfermer pour coudre. J’avais acheté un voile de coton à la base vert d’eau et aux motifs blancs cassé, rose et rouille et je me suis longtemps posé la question sur la manière de coudre une robe avec ce tissu transparent. J’ai finalement acheté un autre voile de coton blanc cassé et décidé de ma lancer dans le modèle rétro Butterick 6582 que j’avais vu réalisé chez Morgane de Swing and Sew). Je me disais que si je prenais le voile blanc en doublure, on verrait toutes les marges de couture à travers le voile vert. Je me souvenais avoir vu des articles sur le net (celui de Lilacs & Lace et celui de Gertie) racontant comment prendre les deux tissus comme un seul et c’est ce que j’ai fait (« underline » en anglais).

Après avoir décalqué mon patron (qui taille grand – il ne faut se fier à ce qui est écrit sur la pochette mais plutôt mesurer le patron à quelques endroits clé comme la taille et la poitrine), j’ai vérifié que j’avais pris la bonne taille en épinglant les papiers sur mon mannequin. J’ai ensuite cousu une toile du haut et il a été clair que le décolleté ne tombait pas assez bas. J’ai recoupé la grande partie du patron devant et redessiné la parementure. Il ne m’est pas venu à l’esprit que redessiner la petite partie serait utile également. Mais peu importe, cela ne se voit pas (trop).

Je me suis donc patiemment lancée dans le découpage de toutes mes pièces dans chacun des tissus puis je les ai patiemment faufilés ensemble à la main pour ne pas faire de fronces. Un vieux fil orange de la boîte à couture maternelle m’a été bien utile: c’est une couleur contrastante et je fais de la récupération.

Les explications des patrons Butterick et Vogue ont toujours l’air un peu compliquées mais les schémas expliquent beaucoup, ainsi qu’une petite réflexion sur le résultat à atteindre. J’ai un peu râlé pour la couture des épaules parce qu’elles nécessitaient du travail à la main alors que pour la robe précédente, cela n’avait pas été nécessaire. Je combinerai les différentes techniques la prochaine fois.

Je l’ai coupée à la longueur prévue pour le patron. Elle est peut-être un peu longue mais diane trouve que non, donc je la laisse comme ça ! Finalement, ce week-end, il fait assez beau pour des photos. C’est juste dommage que je devrai attendre l’été prochain pour la mettre.

Pink flamingos dress

J’avais acheté il y a quelques mois environ 3m de tissu turquoise à flamants roses créé par Michael Miller (laize 115cm – étroit donc). Celui-ci donc (mais les couleurs sont un peu plus flash en vrai):

Je comptais faire cette robe du livre de Gertie mais il y a une couture au milieu du corsage à l’avant qui ne sera pas jolie et je ne sais pas quel tissu contrastant acheter (du bleu, du rose ? encore faut-il trouver LA bonne couleur). La jupe par contre est très économique en tissu, utilisant deux grands rectangles.

Je me disais donc que je prendrais le corsage d’une autre robe, soit celui de Gertie toujours, soit celui de la robe Butterick:

Dans le premier, la fermeture éclair est à l’arrière, dans le second sur le côté.

Je n’ai évidemment pas encore mesuré le tout pour savoir si ça conviendrait avec mon bout de tissu, ni fait une toile, mais quelle combinaison vous semble la plus jolie pour ce tissu assez spécial et kitsch ? Ou avez-vous un autre modèle en tête ?