A year in culture – 2016

Mon année culturelle, ou le bilan des bilans mensuels, avec mes coups de cœur des 12 derniers mois.

J’ai lu 41 romans cette année, une nette amélioration par rapport à l’année passée (29) ainsi que 36 livres de non-fiction (15 l’année passée). Même si beaucoup parmi ces derniers étaient des livres de cocktail avec peu de texte, cela fait une belle pile. Mes romans préférés sont (avec un duo gagnant):

Quant à la non-fiction, je recommande en duo gagnant deux livres totalement différents, le second ayant eu beaucoup d’impact sur ma vie personnelle, le premier m’ayant fortement touchée:

J’ai vu 38 saisons de séries. Pour certaines, j’ai commencé à la saison 1 et rattrapé tout mon retard (The 100, The Americans, Black Sails…), pour d’autres, j’ai continué mon visionnage avec la nouvelle saison. Mon top 6, avec mes deux préférées:

  • Black Sails
  • The 100
  • This is England
  • Indian Summers
  • Halt and Catch Fire
  • Masters of Sex

J’ai eu l’occasion de voir 15 documentaires, la plupart musicaux mais j’inclus ici aussi Anthony Bourdain Parts Unknown dont j’ai enfin vu tous les épisodes.

  • Pulp: A film about life, death and supermarkets – Florian Habicht, 2014: Pulp à Sheffield
  • Salad days: A Decade of Punk in Washington, DC (1980-90) – Scott Crawford, 2014: un documentaire passionnant sur le monde du hardcore
  • Don’t think I’ve forgotten: Cambodia’s lost rock & roll – John Pirozzi, 2014: la pop cambodgienne d’avant les Khmers Rouges
  • Jakarta Jakarta ! – Vincent Moon, 2016: un voyage sonore à Jakarta
  • My Buddha is punk – Andreas Hartmann, 2015: la scène punk en Birmanie

Et enfin, j’ai vu 25 films, des westerns (aucun n’a rejoint cette liste) mais aussi quelques films contemporains, dont plusieurs asiatiques. Mes favoris:

  • The diary of a teenage girl – Marielle Heller
  • The Assassin – Hou Hsiao-Hsien
  • Notre petite soeur – Hirokazu Kore-eda
  • Carol – Todd Haynes
  • An – Les délices de Tokyo – Naomi Kawase

En musique, j’ai complètement décroché en cours d’année, notant de moins en moins souvent quels étaient mes disques favoris, arrêtant même complètement dès octobre. Je comptais sur 2016 pour écouter plus de musique mais cela ne m’a pas vraiment réussi. Peut-être que je dois arrêter de faire des efforts et juste apprécier les disques qui me passent par les mains. Voici cependant une petite sélection:

  • Daughter, Not to disappear: une fille qui chante sur un fond de guitares et qui fait penser à The XX
  • Hongthong Dao-Udon, Bump lam phloen, essential Hongthong Dao-Udon: morlam et lukthung des années 70 et 80 en Thaïlande
  • Indian talking machine: – ou l’Inde en 78 tours. Un livre magnifique, une musique d’un autre temps
  • Ryuichi Sakamoto & Alva Noto, The revenant: sombre et très prenant
  • Carter Burwell, Carol: un petit air de Downton Abbey mais en mieux
  • Soul sok sega. Séga sounds from Mauritius 1973-79: des disques oubliés aux rythmes très rock et funk
  • Marissa Nadler, Strangers
  • Bear McCreary, Black Sails
  • Jambinai, A Hermitage
  • Khwanta Fasawang, Lam phaen motorsai tham saeb – morlam thaï
  • Phairin Phonhibun, Lam klom thung: essential Phairin Phonphibun – morlam thaï
  • Space echo: the cosmic sound of Cabo Verde 1977-1985

Des restaurants et découvertes culinaires:

  • Seino (Ixelles): cuisine fusion très réussie aux accents franco-japonais
  • Maru (Ixelles), cuisine coréenne
  • des légumes, association entre plats et cocktails de Matthieu Chaumont et Nicolas Decloedt – un essai chez Hortense encore situé à l’époque au Sablon. L’expérience continue rue de Vergnies à Ixelles.
  • le menu gastronomique de Culinaria Autumn

Et pour le reste, j’ai cousu 15 vêtements (dont une série n’a pas encore été montrée ici) et j’installé un bassin et une petite cascade dans le jardin (je n’ai jamais écrit de billet sur le sujet mais bien posté quelques photos sur Instagram).

My year in culture: 2015

En 2015, j’ai aimé (j’aurais aimé publier ce billet mardi, mais les événements en ont décidé autrement):

10 disques:

  • Strange & dangerous times: new American roots (Trikont)
  • Ola Belle REED, Ola Belle Reed & southern mountain music on the Mason-Dixon line (Dust-to-Digital)
  • Don’t think I’ve forgotten. Cambodia’s lost rock and roll (Dust To Digital)
  • Nippon girls 2. Japanese pop, beat & rock’n’roll, 1965-70 (Big Beat Records)
  • ANNA & ELIZABETH, Anna & Elizabeth (Free Dirt)
  • SONGHOY BLUES, Music in exile (Transgressive Records)
  • GEOMUNGO FACTORY, Imago (C&L Music)
  • Indonésie-Java (Sunda): Ormatan tarawangsa: musique rituelle (Ocora)
  • Dengue Fever, Deepest lake
  • FFS, FFS

des concerts:

  • Buriers (Chaff)
  • FFS (AB)
  • Geomungo Factory (Bozar)

des romans:

  • Mary Relindes Ellis, Wisconsin
  • Oswald Wynd, Une odeur de gingembre
  • Shan Sa, Porte de la Paix céleste
  • Philipp Meyer, Le fils
  • Liza Klaussmann, Tigers in red weather
  • Edward Kelsey Moore, Les Suprêmes
  • Holly Goddard Jones, The next time you see me
  • ainsi que 6 livres de Joyce Carol Oates datant de la première moitié des années 70 que je ne trouve pas sa meilleure période. Il y a beaucoup d’écriture automatique, de longues pages de pensées désordonnées de héros pas tout à fait équilibrés. Les nouvelles sont bien meilleures.
  • J’ai complètement abandonné le 2015 Reading Challenge mais en fin de compte je dois avoir rempli environ 20 catégories sur 49 (si j’ai bien compté). Ce genre de challenge ne me convient pas, je choisis mon livre suivant sur base de mes envies, pas sur base d’une « to do list ». Même si j’introduis parfois un certain systématisme (je ne pense pas que ce mot existe) par rapport à ma PAL: tous les deux mois, je lis un Joyce Carol Oates et j’essaie de panacher en choisissant alternativement des livres ajoutés récemment et des livres qui traînent depuis longtemps.
  • ce qui fait donc 29 romans, ce qui n’est pas un bon score, je trouve. Je n’ai pas vraiment eu de moment cette année pour avaler deux ou trois livres en quelques jours (pas de long congé de maladie comme l’année passée, pas de vacances à la plage)

des livres documentaires:

  • David Wondrich, Punch. The delights (and dangers) of the flowing bowl
  • Jeff Berry, Sippin’ Safari. In search of th great “lost” tropical drink recipes… and the people behind them
  • David Wondrich, Imbibe
  • Brad Thomas Parsons, Bitters. A spirited history of a classic cure-all
  • Amy Stewart, The drunken botanist: the plants that create the world’s great drinks
  • Kim Gordon, Girl in a band
  • Tom Vater, Beyond the pancake trench. Road tales from the wild East
  • sur 15 (?) livres en tout, certains n’ont pas encore eu droit à un billet parce que j’ai pris du retard.

des expositions:

  • celle sur Tokyo au MOT de Tokyo
  • les expositions du printemps au palais de Tokyo à Paris, sur les artistes d’Asie du Sud-Est
  • et Who interprets the world ? au musée de Kanazawa

un spectacle de danse:

  • Speak low if you speak love de Wim Vandekeybus

des séries:

  • la deuxième saison de Halt and Catch Fire
  • les 4e, 5e et 6e saisons de The Good Wife
  • Puberty Blues
  • Mr. Robot
  • la dernière saison de Mad Men
  • la première saison de Fargo
  • la neuvième saison de Dr Who

This was 2014

Je n’étais pas sûre de vouloir écrire un bilan de l’année 2014 mais cela s’est quelque part imposé à moi (sous forme de liste), pour me permettre de tourner une page (c’est déjà fait en grande partie) et pour préparer le futur.

3 événements difficiles et douloureux:

  • ma rupture après presque 10 ans et les mois qui ont suivi qui m’ont plongée dans un entre-deux sans issue
  • les douleurs physiques avant l’opération, de janvier (et même avant en fait) à fin mai, qui ont suscité de nombreuses crises de larmes et même une visite aux urgences
  • la dispute avec Armalite, que j’avais toujours considérée comme une amie proche, niant tous les indices qui montraient que ce n’était pas le cas, et les répercussions sur mes contacts et mes sorties

3 excellents achats avant mon départ:

  • le smartphone qui m’a permis d’avoir la 3G à Bangkok
  • un chemisier en voile de coton trouvé un jour avant le départ chez C&A où je ne vais jamais d’habitude
  • un nouvel épilateur avec lampe intégrée, indispensable dans les salles de bains trop sombres

1 excellent achat tout court:

  • la surjeteuse Babylock qui fait de belles finitions à mes vêtements home made

3 projets couture

3 capitales et 1 grande ville en 3 mois

  • Paris
  • Saint-Jacques de Compostelle
  • Yangon
  • Bangkok

2 hôtels

  • Shanghai Mansion à Bangkok
  • Mode Sathorn à Bangkok

des bars et des restaurants

  • le café des voyageurs Mosquito Coast à Gand
  • le bar de l’Hôtel Berger à Bruxelles (découvert déjà en 2012…)
  • Teppen à Bangkok
  • Soy Sauce Factory à Bangkok
  • Namsaah Bottling Trust à Bangkok (Cherchant des endroits pour manger ou boire à Bruxelles hier, j’ai été fort déçue, regrettant déjà Bangkok et ses milliers de lieux originaux. Bruxelles est très consensuel, tous les endroits se ressemblent.)

de bons moments avec des amis

  • vouloir épouser Nick Cave après avoir vu le film 20.000 days on earth avec Missev’ Pistols
  • faire du vélo avec Catherine à Prachuap Khiri Khan
  • rencontrer Mario à Paris
  • passer la journée à Paris avec Fabienne
  • les derniers moments à Saint-Jacques de Compostelle avec Etienne
  • recevoir de jolis colis d’Isa et de Zéphine, un swap cocooning, un swap thé et une ronde des poches
  • des restos et sorties à Gand avec Katrien
  • les discussions régulières avec mes collègues
  • l’après-midi du nouvel an avec Sakiko
  • les séances avec Coyote
  • les rencontres jardin avec Gasparde et Kiwikoo
  • les nombreux commentaires réconfortants sur ce blog
  • et j’en oublie sans doute….

3 séries

  • True Detective
  • Hell on Wheels
  • Top of the lake

3 livres

et puis encore

  • de nouvelles plantes pour le jardin, dont deux dicksonia antarctica dont je rêvais depuis longtemps
  • des gin tonic très variés
  • avoir perdu un peu de poids, environ 4-5 kilos
  • des changements pour du plus positif et une porte ouverte vers l’avenir