Bilan culturel – avril 2016

Romans:

  • James Lee Burke, Jolie Blon’s Bounce (un mois entier donc pour lire un roman… ça ne m’arrive que rarement)

Livres documentaires:

  • Colleen E. Carney & Rachel Manber, Goodnight mind
  • Svetlana Alixievitch, La fin de l’homme rouge

Séries:

  • The 100, saison 2: excellent !
  • Vinyl, saison 1: mitigée par rapport à l’histoire mais j’ai adoré les références musicales
  • Vikings, saison 4: un peu mitigée aussi, mais cela reste une bonne série
  • Black Sails, saison 1: un peu lent mais il paraît que cela devient de mieux en mieux

Films:

  • Notre petite soeur – Hirokazu Kore-eda (2015) (8,5/10)
  • Vers l’autre rive – Kiyoshi Kurosawa (2015) (4/10)

Documentaires:

  • Year Zero: the silent death of Cambodia – John Pilger (1979)
  • Inside the mind of favela funk – Fleur Beemster & Elise Roodenburg (2015)
  • The decline of Western civilization II: The metal years – Penelope Spheeris (1988)

Musique:

  • Khun Narin, II (7/10)
  • Loretta Lynn, Full circle: excellente country (8/10)
  • Utz, Todo mundo é feio: musique brésilienne aux accents bossa nova (6,5/10)
  • Shanti, Shanti: album de 1971 mêlant musiques rock psyché et musiques traditionnelles indiennes (6/10)
  • Parquet Courts, Human performance: pas mal sur certaines plages, beaucoup moins sur d’autres (6/10)
  • El Yunque, Baskenland: guitares agressives, construction quelque peu expérimentale mais très réussi (8/10)
  • PJ Harvey, The hope six demolition project (à réécouter encore quelques fois)

Cafés et restaurants:

  • Hortense, bar à cocktails au Sablon. J’y avais déjà été pour des événements mais là j’ai pu goûter les cocktails maison. Pas mal mais je ne suis pas emballée à 100%

April in the garden (and inside) (II)

Avril touche à sa fin, les températures ont été un peu plus clémentes mais pas tant que ça. Cela n’a pas empêché les plantes de pousser et les parterres de se fleurir enfin. J’ai acheté chez Groendekor un grand pot pour mettre un bambou dans le fond du jardin (à la place du bac à compost bien laid), un amélanchier (genre de prunus/cerisier à petites fleurs blanches), des saxifrages, des échinops et des euphorbes.

A l’intérieur, les tomates, aubergines et piments poussent bien, un peu trop même sachant que je ne pourrai planter tout ça qu’après les dernières gelées, en général à la mi-mai (l’année passée, fin mai même). Mes semis de fleurs ne grandissent pas fort par contre. Ce week-end, j’ai semé des herbes aromatiques, dont treize variétés de basilic (essentiellement des asiatiques).

Des photos d’ensemble sont sur Tropical Itch et voici une collection de gros plans sur les fleurs.

jolies narcisses dont j’ai oublié le nom

tulipes et petites fritillaires à l’arrière

tulipes et petites saxifrages, une plante alpine qui ne survivra peut-être pas dans le sol lourd et argileux

tulipes et pivoine qui fleurira dans quelques semaines

narcisses plantées l’année passée et qui ont refleuri

jacinthes qui embaument l’atmosphère et ail des ours qui a repoussé

amélanchier « Princesse Diane » (ou comment juste le nom de la plante peut convaincre de l’acquérir) et rhododendron en arrière-plan

les grandes fritillaires qui ne sentent pas très bon

encore des narcisses

narcisses, hellébores qui se fanent tout doucement, fritillaires et un Moai qui a verdi avec l’hiver

à droite, les nouvelles euphorbes, juste derrière, une euphorbe qui a survécu