Birthday wishlist

Fidèle à ma tradition, j’ai décidé de rassembler ici une séries de choses qui me tentent pour le moment (et comme c’est bientôt mon anniversaire…) (et surtout aucune obligation d’acheter un cadeau !):

Si je pense à d’autres choses, je les rajouterai progressivement.

  • UPDATE: tout objet de déco permettant de rendre mes photos de cocktail plus intéressantes, des trucs en bambou, des sets de table en paille, des objets divers, de jolis tissus, des gravures, des posters…
  • UPDATE ?: 642 things to write about

One thousand posts (giveaway inside)

1000 billets !!!!

Quand j’ai commencé ce blog il y a 9 ans, d’abord sur Blogger (tout a été rapatrié ici), puis sur WordPress, je n’ai jamais cru que j’écrirais autant et aussi longtemps. Il m’a accompagné dans mes découvertes culturelles mais aussi un peu plus tard dans des choses plus personnelles, plus intimes. J’ai raconté une partie de ma vie, des événements heureux et tristes. J’ai parlé de mon intérêt pour le burlesque, puis de ma déception à ce sujet. Les articles sur le jardin m’ont donné envie de créer deux autres blogs: je publie chaque semaine une photo sur Tropical Itch, me permettant de voir l’évolution et Tropical Itch Diary est un journal de semis et plantations. Je raconte mes voyages sur suasaday. Depuis le début, je parle des livres que j’ai lu; cela a en quelque sorte remplacé le carnet que j’avais quand j’étais plus jeune. J’ai toujours été passionnée par les cocktails et depuis quelques mois, j’en parle à nouveau beaucoup plus. Et c’est devenu un blog couture, une passion que j’ai découverte il y a un peu plus de deux ans maintenant. Bref, Popup Monster parle de tout et de rien, mais surtout, il est à mon image et représentes mes intérêts et mes passions qui évoluent avec le temps. Et c’est vous, mes lecteurs, que je veux remercier avec un petit colis cadeau. Je n’ai pas encore tout à fait décidé de son contenu, il sera à mon image mais aussi en fonction des goûts du gagnant. Il contiendra très certainement un livre, divers menus objets et des choses à grignoter.

Pour participer et tenter de remporter ce colis surprise, dites-moi ce que vous aimez dans ce blog (ou ce que vous n’aimez pas si vous le souhaitez) et ce que vous aimeriez y voir dans le futur. Je tirerai la/le gagnant(e) au sort le mardi 31 mars. (Ce concours est ouvert au monde entier.)

This week (27)

Une semaine très centrée sur moi-même, pendant laquelle je n’ai pas vraiment porté attention aux petites choses autour de moi (j’avais commencé un short diary qui s’est interrompu dès mardi). La semaine de mon anniversaire aussi mais qui s’est passée sans que j’aie eu envie de faire la fête. Une semaine avec quelques petits bonheurs et quelques moments de tristesse. Pas une semaine mémorable en tous cas.

Birthday wishlist

Dans un mois, c’est mon anniversaire ! Je sais que c’est parfois difficile de trouver une idée de cadeau pour des personnes qui ont déjà tout ou presque. Voici donc une petite liste qui peut donner des idées:

  • les romans écrits par Nicholas Christopher (sauf A trip to the stars et Tiger Rag)
  • les romans écrits par Tom Vater, tout particulièrement Beyond the pancake trail, The devil’s road to Kathmandou et The Cambodian book of dead
  • un roman d’Angela Carter (Nights at the circus ?), parce que Stella Polaris donne vraiment envie
  • des récits de voyage: je n’ai quasi rien de la collection Transboréal (à part Seule sur le Transsibérien) et de toutes façons, il suffit d’éviter l’Asie. Je serais tentée par ex. par des récits en Amérique du Sud ou en Polynésie.
  • des patrons de couture: Anna Dress de By Hand London, Jupe Anémone et Chardon de Deer and Doe, Rooibos de Colette Patterns, Billie Jean dress de Blue Ginger Doll
  • des loupiotes de jardin à énergie solaire (celle de chez Ikea sont vraiment top, j’ai acheté la guirlande à oiseaux en blanc mais je l’aurais aimé en bleu, et j’ai la guirlande à fleurs en rouge, mais plusieurs ça donnerait encore mieux !)
  • quelques vases, contemporains et simplissimes ou anciens (art déco par exemple)
  • un Totoro en peluche de plus ou moins 30cm vu que celui qui était à la maison est parti avec son papa
  • Forbidden city: the golden age of Chinese nightclubs
  • The DVD of tiki
  • toujours dans le domaine tiki: Tiki Road Trip: A Guide to Tiki Culture in North America, dans le but de faire un jour un roadtrip aux USA basé sur ce livre (on peut aussi m’offrir la promesse qu’on m’accompagnera 😉 )
  • des verres tiki: j’aime tout particulièrement le Blue Lady. Ce site belge a aussi une petite sélection.
  • de jolis bas (collants) à motifs tatouages ou autres (taille L en général, je fais 170cm pour 67kg)
  • des bons d’achats pour tissu ou fournitures de couture
  • des livres avec des histoires d’hôtesses de l’air ou d’expositions universelles, que soit de l’histoire pure ou des romans, en anglais ou français (comme par exemple celui-ci – une de mes lectrices appréciera 😉 )
  • Art cocktail de Julien Escot n’est plus disponible (à moins que quelqu’un le déniche en seconde main ?) mais Leçons de dégustation: cocktails pourrait me plaire également

40 years ago

Il était une fois une femme célibataire depuis trop longtemps, elle avait déjà 37 ans. Elle portait des mini-jupes et roulait en Triumph. Un homme, son collègue au cours du soir, s’arrangeait toujours pour garer sa voiture derrière la sienne. Lui aussi avait été malheureux en amour, sa première femme était décédée après quelques années de mariage. Il était plus jeune de six ans. Ils tombèrent amoureux et se marièrent en décembre 1970, lors d’une sombre journée. Le photographe fit de très belles photos gothiques devant l’église ancienne. Ils voulaient tous les deux un enfant, c’était d’ailleurs la condition de l’homme pour se marier. La femme ne pouvait rien promettre mais en désirait un aussi. Ils essayèrent pendant onze mois. Le jour où ils avaient rendez-vous chez le médecin pour un traitement de fertilité (on ne parlait pas encore de FIV en 1971), celui-ci annonça une bonne nouvelle. La femme était enceinte. Elle fut malade les premières semaines, elle ne put pas aller voir le Sacre du Printemps de Maurice Béjart. Après sept mois, le médecin la renvoya se coucher immédiatement, l’ouverture était déjà trop grande. Rien n’était prêt ! Elle ne put faire les courses nécessaires que les derniers jours. Tout le monde la regarda se dandiner dans le centre commercial avec son gros ventre. Le médecin, qui ne voulait pas reporter ses vacances, décida que le bébé était bien assez gros et programma l’accouchement un lundi de juillet. Le dimanche, l’homme et la femme allèrent manger chez la future grand-mère. Celle-ci proposa avec insistance des réserves de soupe et autres victuailles mais elles furent refusées. Le couple ne voulait pas annoncer la naissance du bébé. Le lundi matin, l’homme et la femme firent pour la dernière fois à deux la route entre leur domicile et Louvain. La journée serait longue. Et caniculaire. L’homme la passa à faire des mots-croisés, s’inquiétant de temps en temps de la situation. A cette époque, les hommes n’étaient pas admis en salle d’accouchement. Finalement, en fin d’après-midi du 17 juillet, vers 17h30, en même temps que des orages, le bébé vit le jour, une petite fille…

un mois plus tard, en août

(il n’existe pas de photos du mois de juillet, l’appareil photo était cassé)

Happy birthday to Popup ?

Joyeux anniversaire à ce blog ! 5 ans déjà !

J’ai commencé ce blog dans un esprit plutôt culturel, parlant de livres, de musiques et de gadgets divers pour passer fin 2008 à un blog plus personnel, plus intime… Je ne suis pas trop d’humeur pour le moment pour faire une grande fête (on en reparlera peut-être pour le 500e billet !) mais je vous remercie tous de nous avoir accompagnés, diane et moi, dans cette aventure en laissant tous ces commentaires…

A bientôt pour de tout nouveaux posts !

A Saturday in the city

Samedi, promenade en ville… à la recherche de chaises et d’une tenue pour diane pour la soirée de mardi à l’Archiduc. Dépôt Design n’avait plus les chaises que je voulais, ni les luminaires qui iraient si bien dans notre salon (pour les lampes, ce n’est que partie remise). Nous avons alors remonté la rue Antoine Dansaert pour la suite de nos emplettes. Premier arrêt, Idiz Bogam, où diane trouve une chemise blanche de cowboy vintage, parfaitement adaptée à sa taille. Moi, je lorgne sur un magnifique sac à main en croco mais 260€, c’est un peu beaucoup pour la fille qui a dépensé un peu trop d’argent au mois de juin (pas que en chaussures, je vous rassure – l’installation d’un robinet extérieur pour arroser le jardin et l’achat de nombreuses plantes ont quelque peu vidé mon compte). Chez Gabrielle, rien ne me tente, diane voit un beau chapeau mais le laisse là, pensant trouver mieux ailleurs… chez Lucien Cravate par contre, je déniche un petit sac en serpent noir à 10€ ! Détour par Darakan, Ramon et Valli puis les Belles Chaussures (dont j’ai appris la fermeture prochaine pour non renouvellement de bail – j’en suis bien triste – heureusement, Melle François continuera à vendre ses chaussures via le net) pour terminer chez Brüsel que nous avions délibérément évité un peu plus tôt pour ne pas succomber à la tentation. Résultat: Wilson de Daniel Clowes pour moi et le nouveau volume de Walking Dead pour diane. Pour rester dans l’esprit western, diane veut aller jeter un coup d’oeil au magasin à côté de Waterstones mais rien ne nous tente. Entretemps, mes pieds me font souffrir le martyre et je ralentis le rythme. Je trouve néanmoins un petit cardigan à lignes rouges et blanches et un chemisier blanc à motifs de petits nœuds noirs chez H&M (ainsi que deux foulards léopard pour un projet de photos). diane, regrettant son non-achat de chapeau chez Gabrielle, y retourne dare-dare, juste avant la fermeture. Ce qui conclut le look Trader’s Vic de diane ! De mon côté par contre, c’est encore la grande question, surtout que malgré mon achat compulsif de chaussures, j’en ai bien peu qui ne me font pas mal aux pieds…

It’s cocktail time ! L’Archiduc est quasi vide à cette heure-ci mais c’est d’autant mieux ! Nous profitons dans le calme d’un Old Fashioned et d’un Pisco Sour. Mes petons meurtris vont un peu mieux mais c’est à notre aise que nous nous promenons vers La Manufacture, rue Notre-Dame du Sommeil où diane m’invite pour mon anniversaire. Cette ancienne usine a été joliment transformée en restaurant et j’en avais entendu beaucoup de bien dans le passé. Un article récent et très positif de Zone 02 m’a donné envie d’y aller. On n’est qu’à 5 minutes de l’activité de la Bourse et pourtant tout est beaucoup plus calme par ici. En entrée, je prends une soupe glacée d’asperges accompagnée d’un verrine avec mousse de hareng, crevettes grises et caviar tandis que diane déguste des scampis enroulés dans un sorte de pâte à fins filaments orientale. Mon plat est vraiment délicieux, très frais pour l’été et j’entends des soupirs de satisfaction de l’autre côté de la table. Pour le plat, j’ai choisi du canard aux épices orientales, accompagné d’une salade fraîche aux noix de cajou et d’un petite sauce sucrée aux fruits, très bon aussi mais un peu trop copieux pour moi. diane mange un filet de porc avec petits légumes qui reçoit également son approbation. Soupe de fraises avec espuma au gingembre pour moi, café et digestif pour diane… voilà la conclusion d’un très bon repas et d’une belle journée…

See you there: l’Archiduc Follies

avec la charmante Miss Lolly Wish, le charmeur George Bangable, le rocker Patrick Ouchene et la … (je ne sais pas quoi dire, je n’ai pas encore eu l’occasion de la voir) Lalla Morte. De quoi fêter glamoureusement mon anniversaire avec un peu de retard dans ce lieu art déco magnifique !