Short diary of the week (193)

Lundi: repos ! sauf qu’il fait tout gris – et il ne pleut même pas alors que ça ferait tant de bien au jardin, le grand dépoussiérage des peluches dans la chambre et le passage de l’aspirateur sur deux étages – je pense que j’ai mon exercice physique de la journée, partir sur les routes en veillant bien d’avoir chargé téléphone et gps, un gps qui fait des siennes sur les premiers kilomètres, une première impression décevante: peu de plantes exotiques qui me tentent, au fil de mes déambulations rassembler plein de petites choses et deux-trois grandes et finir par exploser le budget, faire de l’exercice en portant le lourd pot du palmier, me lancer dans une dégustation comparative des différents types de daiquiri – le n°3 est au programme, Anthony Bourdain Parts Unknown à Los Angeles en pied de nez à Trump (ce sont les Mexicains qui sont présentés, ceux qui font tourner l’économie alors que beaucoup sont illégaux), Masterchef

Mardi: me rendre compte que suis un peu molle et que je n’ai pas trop envie de faire des efforts pour parler aux gens que je n’apprécie pas plus que ça, mais me sentir un peu seule quand même, le problème avec le gamelan c’est que j’ai envie d’écouter tous les disques en entier et que donc le travail sur ce même gamelan n’avance pas fort, des envies de frites, une seconde tentative de daiquiri n°3 mais une recette bien moins bonne que l’originale, Better Call Saul, 13 Reasons Why

Mercredi: de la pluie qui fait plaisir au jardin, une pause après sept disques de gamelan gong kebyar, une déprime passagère et des envies de voyage, mon livre commandé est arrivé à la librairie (et donc aller l’acheter), 13 Reasons Why, Masterchef, une certaine effervescence dans mon cerveau avant d’aller dormir – ce qui n’est jamais bien

Jeudi: réveillée en milieu de nuit par deux avions successifs, laisser passer un métro pour pouvoir m’asseoir, une réponse négative pour le Womex à Katowice – réponse dont je me doutais depuis un an et demi, l’enlèvement d’un kyste sur le crâne de mon papa s’est bien passé, une certaine langueur, un negroni au rhum jamaïcain très réussi, 13 Reasons Why – j’en suis arrivé au point où je veux absolument connaître le dénouement même s’il me reste encore 6 épisodes, Masterchef

Vendredi: un mauvais sommeil – vivement la fin de la journée !, les trucs du vendredi, une longue après-midi, mon collègue du bureau d’en face écoute la musique très fort mais ça ne dérange quasi personne – il n’y a quasi plus personne au bureau, 13 Reasons Why, Masterchef, terminer mon livre avant de m’endormir

Samedi: choisir des recettes à préparer, soumettre à mon papa quelques idées de voyages futurs et lui demander lequel il choisirait, résultat: la route de la soie en Chine ou la vallée du Gange en Inde (il y avait aussi le Rajasthan, la Birmanie du sud et les îles Andaman, le Mexique et le Pérou), quelques travaux de jardinage, plan du weekend: finir ce livre un peu trop historique, deux épisodes de 13 Reasons Why – j’approche du dénouement

Dimanche: angoisser pendant tout le cours de zumba à propos du parking de ma voiture très limite (un peu sur le passage pour piétons et très proche de la voiture derrière moi pour ne pas empiéter plus sur le passage pour piétons), en fait la voiture derrière moi n’a même pas bougé une heure après, mon plan était de planter les plantes achetées lundi passé, sauf que les températures fort fraîches n’engagent pas à la sortie, me lancer dans le découpage d’une robe, terminer ce long livre historique, commencer un autre très court, le lapin passe à la casserole, la fin de 13 Reasons Why – une série que j’ai aimé mais j’aurais aimé une vraie fin – pas une annonce de la saison 2

Short diary of the week (192)

Lundi: sortir ma nouvelle robe à cowgirls, autant j’aime les musiques de Bali autant le boulot n’avance pas très vite, Better Call Saul, 13 Reasons Why, me rendre compte trop tard qu’il y avait un épisode de Masterchef aujourd’hui

Mardi: éviter mon voisin dans le métro, me mettre à l’avant, devoir quasi me battre pour qu’on me laisse sortir à mon arrêt – tout ça à cause de mon voisin, le reste de la journée est heureusement d’un tout autre ton, couvrir les plantes fragiles en rentrant, un plat basique combinant viande légumes pommes de terre, Better Call Saul, 13 Reasons Why

Mercredi: attaquer un nouveau livre dans le métro, une journée qui se passe, un enchaînement de clips, une journée qui dure trop longtemps, une soupe aux nouilles soba inspirée de celle que j’avais préparé en suivant la recette de Nouilles d’Asie – un nouveau plat s’est ajouté à mon répertoire courant, The Americans, Masterchef

Jeudi: oh ce petit-déjeuner n’était pas aussi informel et convivial que je l’avais imaginé, Jakarta – de clip en clip, des maux de ventre, 13 Reasons Why, Masterchef

Vendredi: plein d’aller-retours de mails, du boulot de communication, à nouveau des maux de ventre, un mix de Filastine pour accompagner le travail, c’est mon groupe préféré du moment, rentrer en me rendant compte que je n’ai rien prévu de spécial pour le long weekend, Better Call Saul, The 100, Masterchef

Samedi: quelques courses dans le quartier complètement en travaux, dieu que c’est cher de faire réparer ses chaussures !, commander un livre et en acheter un, un passage chez mon papa, à la chasse aux pissenlits et autres menus travaux de jardin, de la lecture, Bend of the river (Anthony Mann, 1952) – un début plutôt lent mais une seconde moitié pleine de suspense, tenter un film japonais mais m’endormir après 15 minutes – L’épée Bijomaru de Kenji Mizoguchi (1945) – je pense que je préfère des films japonais aux sujets plus modernes

Dimanche: le retour de la zumba, plein de semis (du basilic, des courgettes, des concombres, de la coriandre…), de la lecture, un plat indien qui demande une certaine attention lors de la cuisson, Doctor Who – un peu mieux que la semaine passée, 13 Reasons Why