A touch of beauty

Voici un article que je voulais écrire depuis longtemps, le voilà donc, en réponse à celui d’Armalite en quelque sorte. Et aussi parce qu’aujourd’hui, je ne fais pas grand chose, juste me reposer et soigner mes chutes de tension et mes battements de cœur en chamade.

J’ai une peau compliquée (en lisant les blogs, j’ai l’impression que peu de filles ont une peau facile): elle est grasse par endroits, très sèche à d’autres. Elle est réactive: la moindre anxiété provoque boutons d’acné (alors que j’ai largement passé l’âge de l’acné juvénile) et j’ai souvent des taches très sèches qui apparaissent, sans raison particulière. Pour le moment, j’ai la totale ! Un gros bouton infecté sur la joue et une zone rouge et sèche sous l’œil. (Non, vous n’aurez pas droit à une photo !)

Et pourtant, ce n’est pas comme si je ne la soignais pas… mais je sais que je pourrais faire mieux.

Le matin, nettoyage à l’eau puis Crème fraîche, formule light de Nuxe. Et Epithéliale, crème réparatrice d’A-Derma sur la tache sèche au besoin. Je suis assez contente des crèmes Nuxe, même si j’ai l’impression que ma peau est déjà en train de se lasser après un tube. Auparavant, j’ai utilisé et testé toute une série de crèmes des marques Nivéa, Vichy, Roc, Avène, La Roche Posay et Lutsine ainsi que de nombreux traitements contre l’acné (mais ça c’est une autre histoire). Pas de fond de teint pour moi, je trouve que ça couvre trop et il m’est très difficile de trouver une teinte assez pâle pour ma peau à part en Asie, dans les marques japonaises comme Anna Sui. Dior, Clinique, Biotherm, tout ça est trop foncé.

Tous les trois jours environ, je me fais un peeling au Gommage doux purifiant d’Avène, qui enlève bien toutes les peaux mortes qui s’accumulent sur mon front (je me demande parfois si je ne devrais pas l’utiliser tous les jours) et j’illumine mon teint avec Oligo 25, eau moussante nettoyante anti-teint terne de Vichy.

Le soir, ça se corse: je n’ai quasi jamais envie de faire quoi que ce soit bien que j’aie tout ce qu’il faut. Si je suis maquillée des yeux, j’utilise l’Eau démaquillante micellaire aux 3 roses de Nuxe et puis c’est tout. Si j’ai de belles cernes, j’applique un peu de Crème contour yeux et lèvres de Caudalie. Et quand j’y pense – mais je devrais y penser tous les jours – je mets la Crème nirvanesque de Nuxe pour les premières rides, qui fonctionne aussi très bien comme hydratation complète de la peau pendant la nuit.

Envie de maquillage

Pas encore de soldes dans les magasins vendredi, je me suis donc vengée en achetant du maquillage ! Le mien a toujours été assez basique, voire inexistant bien que je ne sorte presque jamais sans rouge à lèvre (toujours du Clinique d’ailleurs, surtout depuis qu’ils font du vrai rouge pin-up !). La lecture du blog d’Armalite, Le rose et le noir, m’a donné envie d’expérimenter un peu plus avec les ombres à paupières. Résultat: je me suis achetée une jolie palette de 4 couleurs… la vendeuse chez MAC m’avait maquillée avec le blanc (Chill) et le rose fuschia (Passionate) et ça donnait très bien, même avec mes lunettes (j’ai d’ailleurs réussi à le reproduire assez bien hier soir, au grand bonheur de Monsieur), j’avais aussi vu quelques clips de maquillage pin-up qui utilisaient le brun (Twinks). Le violet (Parfait Amour, comme la liqueur !), c’est parce quitte à acheter une palette de 4, autant la remplir tout de suite et c’est la couleur opposée à mes yeux verts ! A tout ça, j’ai rajouté un eye-liner Bourgeois que je n’ai pas encore essayé, un mascara Clinique (un peu par habitude, mais aussi parce qu’il se vendait au même prix tout seul ou dans une trousse avec démaquillant et double crayon pour les yeux). Evidemment, j’ai oublié d’acheter de quoi appliquer l’ombre à paupières et je risque bien entendu de me laisser tenter par d’autres choses la prochaine fois.

Et vous, mettez-vous du maquillage ? (oui, oui, c’est un article de filles – mais il y a déjà eu un article sur le rasage masculin !) Avez-vous des sites ou des produits à conseiller ?

De l’art de séduire… avec le parfum

Oui, mais comme le dit si bien Dita: « Ne mettez que quelques gouttes de parfum. Qu’il s’approche de vous pour le sentir. »

J’ai horreur de ces femmes qui s’aspergent de haut en bas et qui laissent un sillage odorant derrière elles, sillage qui reste souvent traîner de longues minutes, voire parfois des heures. Et tout ce qu’elles ont touché est imbibé. Peu importe le prix du parfum (même si souvent les moins chers achetés en supermarché sont les pires, plus proches du désodorisant pour toilette qu’autre chose), cela doit rester quelque chose d’assez intime, que l’on sent quand on s’approche, quand on s’embrasse… Combien de fois ai-je été écoeurée dans le métro le matin par le mélange d’odeurs, combien de fois ai-je été un peu malade quand, petite, je devais prendre la voiture avec ma maman tout fraîchement parfumée (ce n’était pas extrême, mais je n’aimais pas ses parfums), combien de fois ai-je dû fermer la porte de mon bureau parce que ma voisine d’en face s’était aspergée de sent-bon à la vanille du Di ? Ou encore cette fois dans un restaurant où je n’ai pas pu apprécier les goûts mon repas à cause d’une vieille rombière sentant le Chanel (ou autre) à des kilomètres. Parfois j’ai envie de leur dire, à ces femmes, qu’elles me rendent malades, mais comment faire ?

Jusqu’à présent je n’ai parlé que de parfums féminins, mais certains hommes ne font pas mieux: il y a en un, un représentant, qui vient chaque semaine dans mon bureau. Après son passage, je dois aérer pendant plus de 10 minutes… Les after-shave peuvent être une calamité ! Juste quelques gouttes sont amplement suffisantes. Et ces machos alors, qui croient que leur parfum attirera les filles comme des mouches. Pas moi en tous cas !

Moi-même, j’aime bien varier mes parfums. Certains sont plus estivaux, d’autres plus hivernaux, d’autres encore m’ont tenté à cause de leur jolie bouteille. Un petit résumé:

Féminité du bois de Shiseido, boisé, un peu capiteux, idéal pour l’hiver.

Hypnôse de Lancôme dont j’aime toujours l’odeur mais qui ne me va plus depuis quelques temps.

Harajuku Love de Gwen Stefani: j’avoue, c’était pour le joli flacon. L’odeur n’est pas désagréable mais ne me plaît que moyennement.

Secret Wish d’Anna Sui, que je ne trouve malheureusement pas en Belgique. J’ai acheté ma bouteille à Bangkok. Life is peachy avec ce parfum qui sent la pêche. Je l’adore ! Idéal pour la mi-saison.

Monsieur Balmain de Balmain: je cherchais quelque chose de citronné et qui tienne plus longtemps que l’Eau de Cédrat de Guerlain. Un vendeur d’une parfumerie, un peu gêné, m’a demandé si un parfum pour homme ne me dérangerait pas… Entretemps j’en suis à ma troisième bouteille. Idéal pour le plein été.

Orange verte d’Hermès: le petit dernier de la collection, qui commence par des notes d’orange et se termine par quelque chose d’assez mystérieux. Un parfum à apprivoiser, mais que j’aime beaucoup. Pour les soirées d’été.

Et vous, quels sont vos parfums préférés ?