Short diary of the week (442)

Lundi: une bonne nuit (mais j’ai pris mes 5 gouttes de Lysanxia habituelles – alors que j’avais d’abord tenté de m’endormir sans – ça m’ennuie très fort en fait à cause de l’addiction de mon père aux somnifères et calmants mais je me rassure en sachant que la dose normale est bien plus élevée et que je n’en prends qu’une fois par semaine), est-ce que ce lundi va être bruyant au bureau ?, revoir avec plaisir après deux ans un collègue qui était malade, avancer dans le boulot par à-coups aujourd’hui, et finir par partir un peu plus tôt pour profiter du soleil au jardin (j’ai accumulé plein d’heures de récup’), décidément ce plat vietnamien ne me goûte pas – ce n’est pas que c’est mauvais – ce ne sont juste pas des goûts que j’aime, le début d’un film mais rattrapée par l’envie de dormir

Mardi: tenter de travailler mais ne pas vraiment y arriver, parler avec des collègues, la réunion d’équipe, le coup de pompe gigantesque, une assiette apéro comme repas du soir, Footlight Parade (Lloyd Bacon, 1933)

Mercredi: une mauvaise nuit et des rêves bizarres (mais très liés à l’activité du jour), la réunion avec tout le personnel, finalement ça se passe sans que personne ne monte le ton (mon groupe était plutôt calme), le buffet à midi, et puis on reçoit congé pour l’après-midi, acheter un nouvel imperméable (cher mais de marque outdoor qui devrait durer quelques années) chez AS Adventure ainsi qu’une robe d’été pas chère et confortable, une longue sieste qui ne me repose pas, Gold Diggers of 1933 (Mervyn LeRoy, 1933)

Jeudi: une bonne nuit mais de la fatigue quand même – je crois que j’ai des périodes comme ça, ne pas trop savoir sur quoi travailler, et puis me lancer sur la Chine, ces hésitations, deux belles crises de tachycardie et un certain temps pour m’en remettre, ce n’est pas ma journée au niveau santé – rien de très grave mais c’est gênant quand même, après un an d’hésitations enfin faire cette commande de meubles de jardin (a priori ce sera déjà livré samedi !), parler un moment avec ma voisine (on s’est réconciliées), avancer aussi dans la préparation d’un citytrip en août, du coup je n’aurai pas lu une lettre alors que je suis toujours très avide de commencer un nouveau livre – c’est en fait très rare que je passe plus de 24 heures sans lecture, les deux premiers épisodes de The Great British Sewing Bee

Vendredi: recevoir les liens pour les deux films à regarder pour un festival, mais décider de remettre ça à la semaine prochaine, me tourner plutôt vers la Chine, lire au jardin après le boulot, des sushis maison, I’m No Angel (Wesley Ruggles, 1933)

Samedi: le grand mystère de l’heure de livraison, et donc m’habiller au plus vite, traîner dans le canapé, de la couture, la livraison donc, le rendez-vous téléphonique avec des amis pour organiser un court séjour au mois d’août pour visiter la Documenta, et voilà c’est réservé !, l’installation des nouveaux meubles de jardin et le rangement de la terrasse (enfin le début), de la lecture, le film du soir: La rivière noire (Masaki Kobayashi, Japon, 1957)

Dimanche: réveillée par des avions, de la couture – la robe est terminée, ne pas trop savoir quoi commencer et décider de regarder ce que j’ai dans ma garde-robe pour m’inspirer, décider du coup d’essayer ces robes d’il y a quelques années et déprimer un bon coup quand la plupart vont sur la pile « trop petit » – bref il faut que je couse rapidement quelques robes d’été, et puis avoir envie de racheter du tissu du coup, repiquer les piments et les installer dehors, ajouter de la terre aux tomates qui sont encore un peu trop petites pour sortir (la semaine prochaine ?), de la lecture, commencer à cuisiner à 17h pour avoir le temps de préparer le repas du soir et ceux des midis de la semaine, un délicieux poulet au gingembre et au citron donc, commencer un film et l’arrêter très vite tellement c’est mauvais (c’était lié à ma filmographie de Keanu Reeves – Tune In Tomorrow, datant de 1990), de la lecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.