Bilan culturel – Mars 2022

Romans

  • Hiro Arikawa, Les mémoires d’un chat – 4/5
  • Lee Maracle, Le chant de Celia – 4/5
  • Park Yeon-Son, Eté, quelque part, des cadavres – 3/5
  • Julia Kelly, The Last Garden in England – 3/5
  • Aki Shimazaki, Azami (L’ombre du chardon #1) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Hôzuki (L’ombre du chardon #2) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Suisen (L’ombre du chardon #3) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Fuki-no-tô (L’ombre du chardon #4) – 3/5
  • Aki Shimazaki, Maïmaï (L’ombre du chardon #5) – 3/5

Non-fiction

  • Alicia Malone, Backwards and in Heels: The Past, Present and Future of Women Working in Film – 3/5
  • Maneet Chauhan & Jody Eddy, Chaat: Recipes from the Kitchens, Markets, and Railways of India: A Cookbook – 3/5

Séries tv

  • Kodoku no gurume, saison 5 – 4/5

Films

  • Nr.10 (Alex van Warmerdam, Pays-Bas, 2021) – 2/5
  • Senses (Ryusuke Hamaguchi, Japon, 2015) – 3/5
  • Tarzan the Ape Man (W.S. Van Dyke, 1932) – 1/5
  • La harpe de Birmanie (Kon Ichikawa, 1956) – 4/5
  • Trouble in Paradise (Ernst Lubitsch, 1932) – 4/5
  • La nuit du carrefour (Jean Renoir, 1932) – 1/5
  • The Story of my Wife (Ildikó Enyedi, Hongrie, 2021) – 2/5
  • Vampyr (Carl Theodor Dreyer, France-Allemagne, 1932) – 3/5
  • Blonde Venus (Josef von Sternberg, 1932) – 4/5
  • Passion (Ryusuke Hamaguchi, 2008) – 2/5
  • Le sommet des dieux (Patrick Imbert, France, 2021) – 4/5
  • Freaks (Tod Browning, 1932) – 3/5
  • Ali & Ava (Clio Barnard, 2021) – 4/5
  • Red Dust (Victor Fleming, 1932) – 3/5
  • A Bill of Divorcement (George Cukor, 1932) – 3/5
  • I Love You to Death (Lawrence Kasdan, 1990) – 3/5
  • Suzaku (Naomi Kawase, Japon, 1997) – 3/5
  • Night after Night (Archie Mayo, 1932) – 3/5
  • Love me Tonight (Rouben Mamoulian, 1932) – 1/5
  • The Cabin in the Cotton (Michael Curtiz, 1932) – 2/5
  • The Witch (Robert Eggers, 2015) – 4/5
  • La rue de la honte (Kenji Mizoguchi, 1956) – 4/5
  • Terre sans pain (Las Hurdes, tierra sin pan) (Luis Buñuel, Espagne, 1933) – 3/5
  • Me and My Gal (Raoul Walsh, 1932) – 3/5
  • Wheel of Fortune and Fantasy (Ryusuke Hamaguchi, Japon, 2021) – 3/5

Documentaires

  • Ennio (Giuseppe Tornatore, Italie, 2022) – 3/5

5 réponses sur « Bilan culturel – Mars 2022 »

  1. Quel bilan !! Et nous y avons en commun le Lee Maracle, que j’ai terminé il y a quelque temps : je vois que tu as aimé ; en ce qui me concerne, comment dire… ce fut une lecture en tous très singulière, au cours de laquelle j’ai eu plusieurs fois envie de jeter l’éponge, et à d’autres moments, j’ai adoré… autant te dire que j’ai toutes les peines du monde à rédiger mon billet !
    Et j’ai lu une autre des pentalogies d’Aki Shimazaki : Le poids des secrets, que j’ai bien apprécié.
    C’était en prévision du Mois japonais, mais soit je me suis trompée de mois, soit il n’a pas lieu cette année, car je n’en ai pas entendu parler pour l’instant…

    1. Je comptais ne pas mettre ma note pour Le chant de Celia mais j’ai oublié de l’effacer avant de publier 😉 Mon billet est déjà écrit, et j’y explique comment j’ai vécu ma lecture (ça n’a pas été simple non plus).
      Tu as raison pour le mois japonais, je n’ai vu que des infos sur la page instagram (et donc pas sur les blogs des organisatrices). On verra dans les jours qui viennent ! De toutes façons, je lis japonais toute l’année. J’ai lu « Le poids des secrets » il y a quelques années.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.