Jonny Appleseed

Joshua Whitehead, Jonny Appleseed: Jonny, jeune homme amérindien (oji-cri) et queer, raconte les quelques jours qui précèdent son retour dans la réserve indienne où il a vu le jour et où il assistera à l’enterrement de son beau-père. Dans la grande ville de Winnipeg, il gagne sa vie avec du cybersex. Il décrit sa vie de tous les jours, sa relation avec Tias, les histoires du passé, notamment sa relation très intime avec sa kokum, sa grand-mère, qui a très vite remarqué ses différences, le surnommant « Two Spirits ». C’est souvent cru, les émotions sont à fleur de peau, la vie n’est pas facile. Et pourtant c’est très beau, le personnage de Jonny est très attachant.

Est-ce que j’ai été autant séduite qu’Electra et Marie-Claude qui ont conseillé ce livre ? Non, sans doute pas tout à fait, peut-être que c’est lié à la mauvaise passe dans laquelle je suis pour le moment avec mes lectures ? Et donc au fait que j’attendais beaucoup de ce roman ? Peut-être… mais il est clair que cette voix m’a marquée et que je lirai avec plaisir d’autres romans ce jeune auteur.

6 réponses sur « Jonny Appleseed »

    1. oui ! et je me rends compte qu’au fil du temps, mon appréciation grandit, ce qui est bien parce que c’est la preuve que c’est un roman qui laisse des traces.
      Je crois vraiment que mon marasme littéraire d’octobre/novembre/décembre a terni mon appréciation de tout ce que je lisais. Je commence tout doucement à en sortir, même sans avoir lu de roman coup de coeur.

  1. J’ai comme toi été séduite par la voix, intense, de ce roman, dont je n’ai pourtant pas fait non plus un coup de coeur, en raison notamment de l’impression de confusion que m’a laissé l’intrigue.

    1. C’est vrai que l’intrigue est parfois un peu difficile à suivre, mais comme je répondais à Electra, chez moi c’est plus mon marasme littéraire du moment qui m’a influencée.

  2. Oh, ce nouvel environnement me plaît beaucoup beaucoup beaucoup.

    Ça confirme, une fois encore, à quel point notre disposition mentale joue dans l’appréciation d’une oeuvre.

    1. oui, tout à fait, vu qu’au final ce livre s’est retrouvé dans mon top de l’année !

      et je suis contente que mon nouvel environnement te plaise autant (j’avais besoin de plus de simplicité, je crois)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.