Short diary of the week (411)

Lundi: comment traiter ces anxiétés par rapport à mon sommeil (je suis entrée dans un cercle vicieux: j’ai peur de mal dormir – et donc je dors mal – et donc j’ai encore plus peur), de la couture, casser une aiguille en réparant un sac et me l’enfoncer dans le doigt (mais rien de grave heureusement) (ce n’est pas mon jour), du jardinage, planter des bulbes de printemps, me retourner le pied sur la pente du garage – une belle douleur mais l’oublier très vite, le truc que je n’espérais plus est enfin réglé, mais cela me demande d’imprimer un document, me battre deux heures avec l’imprimante (d’abord aucune réaction, puis elle a décidé de ne plus prendre le papier mais j’ai insisté, puis elle n’imprimait plus que quelques couleurs et pas de noir, et donc un détour par le magasin pour racheter des cartouches d’encre, victoire – ça fonctionne) (ce n’est pas mon jour bis), avec tout ça l’après-midi est quasi terminée et je n’ai plus envie de lire, et puis cette douleur qui recommence dans mon pied, marcher devient difficile (ce n’est définitivement pas mon jour), The Virginian (Victor Fleming, 1929)

Mardi: mon pied est moins douloureux mais je sens bien que je ne peux pas le fatiguer, une balade dans les bois ce sera pour une autre fois, au moins je ne dois plus me débattre avec l’imprimante ce matin – essayons donc l’administration en ligne, ah il faut une copie de la carte d’identité, option 1: installer le programme de l’état mais mon lecteur de carte est au bureau, option 2: retrouver la copie qui est sur le portable du bureau mais celui-ci a l’air d’avoir rendu l’âme (écran noir), soyons créatifs: un scan fera aussi l’affaire (surtout que j’ai réussi à faire fonctionner l’option scan de la fichue imprimante – il faut un compte et un mot de passe – yeah !), ah on ne peut envoyer qu’un seul pdf ?, heureusement Aperçu permet de combiner plusieurs pdf (je ne sais pas comment j’aurais fait sous windows…), hop envoyé ! – ça m’aura quand même pris trois quart d’heure, une mini séance de couture – un nouveau projet qui est en fait la transformation d’une jupe du commerce en quelque chose de mettable, si mon médecin pouvait m’appeler comme promis pour m’expliquer les résultats de ma prise de sang ce serait pas mal – j’y vois en effet quelques anomalies mais je ne suis pas sûre de leur importance, de la lecture pas très concentrée, je ne me sens pas en forme du tout – j’ai l’impression que mon coeur bat à nouveau trop vite, et ma solution habituelle d’aller marcher ne fonctionne pas aujourd’hui avec mon pied qui a besoin de repos (ça va beaucoup mieux mais ne tentons pas le diable), la contrariété de plus: BPost me demande à nouveau des frais alors qu’ils ne devraient pas (j’ai porté plainte pour le colis précédent et il est toujours bloqué), le début de la troisième saison de Sex Education, Kodoku no Gurume, tomber de fatigue alors que je n’ai rien fait de spécial

Mercredi: un réveil en sursaut à cause de miaulements de chat, me rendormir profondément pour le reste de la nuit, de la couture, du jardinage: planter le reste des narcisses, crocus, fritillaires et perce-neiges, de la lecture au jardin (avec une couverture quand même), terminer ce beau roman, préparer des courgettes farcies, Applause de Rouben Mamoulian – une bonne pêche pour un film de 1929, et donc une journée sans contrariétés !

Jeudi: quelques rapides courses pour aller chercher une commande de livre et du matériel de couture, de la couture, m’installer au jardin, rentrer parce qu’il y a trop de vent, faire une sieste plus longue que prévue, avoir du mal à me réveiller, retourner au jardin pour de la lecture, nourrir les chats des voisins – la persane a décidé de ne pas m’approcher – il y a toujours au moins 1m50 entre elle et moi, Sex Education, le début de We are Ladyparts qui a l’air d’être une série tout à fait réjouissante, avoir du mal à m’endormir – l’effet de la sieste ?

Vendredi: les courses, de la couture: terminer la transformation de cette jupe Collectif qui ne m’allait pas du tout et qui était devenue trop petite depuis (c’était en projet depuis 4-5 ans !), appeler mon médecin pour avoir l’interprétation des résultats de ma prise de sans mais il est débordé et va me rappeler ce w-e, de la lecture mi au jardin mi à l’intérieur, Hang ’em high – un western avec Clint Eastwood (Ted Post, 1968)

Samedi: un peu de rangement, beaucoup de lessives et du repassage, de la préparation de marinades, de la lecture au jardin, un (dernier ?) barbecue de l’année entre amis, et puis utiliser les braises pour allumer un feu et se réchauffer alors que les températures ont déjà bien baissé, une soirée très agréable – il faudra refaire ça !

Dimanche: soleil ou nuages aujourd’hui ?, du repassage – encore, hésiter à commencer un nouveau projet couture – en fait il me faut du matériel que je n’ai pas et que je dois commander, de la lecture – j’aurais sans doute pu aller au jardin mais en même temps la météo était très changeante, Sex Education, deux épisodes de We are Ladyparts – je vais très certainement terminer cette série demain soir en une fois – j’adore !