Short diary of the week (403)

Lundi: je sais que mes semaines sont extrêmement répétitives mais je n’ai pas l’intention d’arrêter ces short diaries, du mal à me mettre au boulot – comme un lundi donc, des courts textes, de la mise en ligne, lire un court roman, commencer un autre, The Good Fight – quel premier épisode de la cinquième saison !, No Reservations à Los Angeles

Mardi: où je peux démontrer tous mes talents (nuls, donc) en marche arrière en voiture (un camion bloquait la rue), obtenir ce rendez-vous garage + contrôle technique tant recherché (et à une date qui me convient) (je m’y prendrai quand même plus tôt l’année prochaine), me demander quoi faire – ça arrive, trouver un truc à faire, voir les collègues, la réunion d’équipe un peu longue, rentrer crevée et ne plus rien faire de bien de la soirée (il y a juste eu une petite dose de Say yes to the dress)

Mercredi: une mauvaise nuit sans raisons apparentes, la Birmanie – la suite, une sieste plus longue que prévue, de la lecture, The Good Fight, No Reservations – de Shanghai à Shangri-La

Jeudi: et une mauvaise nuit de plus, vraiment crevée ce matin, de la Birmanie – encore, une sieste, une hypnose guidée par Béatrice (en visio) qui me laisse toute sereine, China Beach, Kodoku no gurume, epic fail pour mon sommeil avec ce moustique qui est venu me torturer au moment de m’endormir

Vendredi: bien contente d’être vendredi !, de la Birmanie – toute la journée, de la lecture, des envies de voyages mais sans trop savoir où aller, Five seasons: the gardens of Piet Oudolf – un documentaire sur les superbes jardins du Hollandais

Samedi: une nuit troublée par des nausées – quand est-ce que je vais vraiment bien dormir ?, traîner dans le canapé et lire des blogs, de la couture: tenter d’ajuster des bretelles sur un corsage est assez compliqué en solo, de la lecture, une sieste, de la lecture, m’endormir devant la tv

Dimanche: une bonne nuit !, écrire quelques billets lecture en brouillon, une mini séance couture qui me permet de voir si les bretelles sont bien ajustées (ça va mais je pourrais ajuster encore un peu), de la lecture, réfléchir à un possible voyage en octobre mais hésiter très fort sans réussir à prendre de décision (toutes ces anxiétés me rongent – le pire c’est que j’ai réponse à tout et que je pourrais réserver sans problèmes et avec possibilité d’annulation – mais la question de base est: est-ce que voyager pendant une pandémie est agréable ?), un plat birman et un chutney des îles Rodrigues, First Cow de Kelly Reichardt (2019) – le temps était un peu long quand même malgré les belles images en clair-obscur

2 réponses sur « Short diary of the week (403) »

  1. mais où vas-tu chercher ces séries ? j’ai pris des anti histaminiques pour mieux dormir (j’ai arrêté) mais je trouve ça pratique quand j’ai quelque chose qui m’empêche de bien dormir (des trucs bêtes mais qui nous rongent)

    1. j’ai été pendant longtemps une series addict, le rythme a bien diminué depuis. Et si tu ne connais pas China Beach, c’est bien normal: c’est une série du début des années 1990 dont les quelques épisodes que j’avais vus à l’époque m’avaient marqués – et je l’ai retrouvée sur le net.
      j’essaie de ne pas prendre de médicaments, même si j’ai du xanax qui pourrait servir, mais je n’avais pas pensé aux antihistaminiques. on verra si je prends quelque chose ce soir: je rentrerai tard (ce qui veut toujours dire que j’ai du mal à m’endormir, mais c’est pour la bonne cause: un film !) et demain je dois me lever tôt pour aller au bureau.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.