Short diary of the week (394)

Lundi: congé !, encore une journée bien pluvieuse, cuisiner le plat du midi pour la semaine, préparer un castella cake (une spécialité de Nagasaki) (il faudra que je trouve une autre recette – c’était très moyen), une après-midi entre amis avec même une éclaircie qui nous permet d’aller au jardin, recevoir un pile de vieux Burda des années 1960 et 70 et un vieux shaker, Call the Midwife, Garden Rescue (une nouvelle saison !)

Mardi: dur de se remettre au travail, quelques ethnies tanzaniennes, une réunion d’équipe, une seconde réunion, ou comment remplir sa journée, de la lecture, les deux derniers épisodes de It’s a sin – très soap opera mais pas mal quand même

Mercredi: de la procrastination, commencer à écrire, rendre service à un collègue, terminer le livre en cours, commencer un autre dans la même veine, No Reservations en Islande, Air Crash Investigations

Jeudi: de l’écriture, encore un de ces mails désobligeants et à côté de la plaque, une réponse courte mais brève, trouver dans ma boîte aux lettres l’invitation à la vaccination – ma patience est mise à rude épreuve avec une seconde dose fin août (après avoir téléphoné pour avoir des informations, l’explication me fait râler encore plus: « beaucoup de gens se sont plaints de devoir changer leurs projets de vacances si c’est début août »), le retour des films l’après-midi en vue d’un article pour le boulot: Nomadland de Chloé Zhao, planter les tomates, de la lecture, The Great British Sewing Bee, Garden Rescue

Vendredi: de la procrastination indice mille, commencer finalement à écrire, écrire toute la journée, tondre la pelouse, le retour de la lecture au jardin – enfin !, regarder le début du documentaire Laurel Canyon et arrêter parce que c’est trop centré sur l’hôte (Jakob Dylan), recommencer cette série que j’aimais à la fin des années 1980: China Beach

Samedi: lecture de blogs comme tous les samedis matins, et donc ce n’était pas l’interrupteur qui était cassé mais il fallait juste remplacer le starter du néon, laver les vitres de la grande baie vitrée, du jardinage, préparer les pots pour rempoter les piments, arrêter en cours de route pour cause de maux de dos, de la lecture sous le parasol – les feuilles de mon arbre favori ne sont pas encore assez grandes pour me protéger du soleil, Songs my brothers taught me de Chloé Zhao – encore un très beau film de cette réalisatrice – se passant la réserve indienne de Pine Ridge au Dakota du Sud

Dimanche: traîner pas mal, planter le reste des piments, une seconde tentative de semis de basilic (la première a eu un pourcentage de 15% de germination – pas grand chose donc), ajouter de la terre et de l’engrais dans les pots sur la terrasse, de la lecture, un barbecue, terminer le livre en cours, le début d’un film