Short diary of the week (386)

Lundi: le réveil pique un peu après le changement d’heure et une nuit agitée, de l’encodage, le lecteur cd de mon portable de télétravail rend l’âme – avec un cd coincé dedans bien évidemment, il fait beau – profitons-en pour scarifier la pelouse après le travail, deux épisodes de Vietnam

Mardi: encore une nuit agitée – l’effet pleine lune ? ou l’effet deadline ?, avancer plus vite que prévu ce matin, une réunion d’équipe, de la lecture au jardin, les deux derniers épisodes de Vietnam

Mercredi: découper le travail en deux pour l’étaler sur les deux jours qui restent, trouver l’unique trombone de la maison pour enfin réussir à libérer le cd coincé, attendre le facteur qui aura finalement mis le colis dans la boîte aux lettres sans sonner (la boîte aux lettres ne ferme pas à clé), découvrir ces produits de beauté coréens qui me permettront d’améliorer ma routine (inexistante) – je sentais que j’en avais besoin, terminer le roman en cours, improviser un premier barbecue de l’année, reprendre la série Albatros, Kodoku no gurume

Jeudi: une fois que ce gros boulot est encodé j’aurai enfin le temps de souffler un tout petit peu, mais il faut encore l’encoder, youhou c’est terminé, de la lecture, Albatros, le début de la quatrième saison de The Good Fight

Vendredi: une très mauvaise nuit, un passage au bureau pour ramener et emprunter des disques, récupérer par la même occasion un lecteur cd portable pour mon ordi, une mini-sieste, écouter la première partie du podcast sur la ménopause de France Culture – c’est réjouissant et me pousse à changer mes idées préconçues – bref ça tombe au parfait moment, Garden Rescue, Aircrash

Samedi: une bonne nuit qui me permet de récupérer, le retour de l’hiver et de l’envie d’hiberner pour une semaine, de la couture, repiquer tous les piments et me demander où je vais mettre les semis de tomates, de la lecture, la deuxième partie du podcast, les premières asperges de la saison, Garden Rescue

Dimanche: de la couture – attaquer la jupe, des semis de tomates – pas dans des bouteilles cette année – je n’en ai pas gardé – et puis je manque de place avec tous les piments – donc dans des petits godets qui seront transplantés plus tard dans les pots en plastique qui contenaient myrtilles ou tomates cerises que j’ai conservés pour cet usage, de la lecture, la troisième partie du podcast, c’est Pâques – préparons du gigot avec des petits pois et carottes et pommes de terre – le classique !, L’intendant Sansho (Kenji Mizoguchi, 1954) – ça faisait longtemps que je n’avais plus regardé de film japonais ancien