Bilan culturel – janvier 2021

Romans (et assimilés)

  • Amitav Ghosh, Le fleuve de fumée – 2/5
  • Kem Nunn, Surf City – 5/5
  • Eléonore Fernaye, L’insoumise d’Aquitaine – 4/5
  • Ocean Vuong, On earth we’re briefly gorgeous – abandonné

Non-fiction

  • America n°3 – 4/5
  • Austin Bush, The food of Northern Thailand – 5/5
  • Kembrew McLeod, Downtown New York Underground 1958/1976: Activistes pop, cinéma indé, freaks gays & punk rockers – 3/5

BD

  • Yaro Abe, La cantine de minuit 4 – 5/5

Séries tv

  • I may destroy you – 3/5
  • Undercover, saison 1 – 4/5

Films

  • Nevada Smith, Henry Hathaway (1966) – 3/5
  • Les musiciens de Gion, Kenji Mizoguchi (1953) – 4/5
  • Duel at Diablo, Ralph Nelson (1966) – 3/5
  • Far from the madding crowd, Thomas Vinterberg (2015) – 4/5

Documentaires

  • Country Music, Ken Burns (2019) – la version longue en huit épisodes de deux heures (ou plus) – 5/5
  • A house through time, saison 2 – 5/5
  • White Riot, Rubika Shah (2019) – 3/5

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.