Bilan culturel – décembre 2020

(Je publierai mon bilan annuel demain !)

Romans (et assimilés)

  • Hannah Kohler, The outside lands – 4/5
  • Cédric Gras, Alpinistes de Staline – 4/5
  • Maylis Adhémar, Bénie soit Sixtine – 3/5
  • Ottessa Moshfegh, My year of rest and relaxation – 4/5

Non-fiction

  • Tadao Sato, Le cinéma japonais, tome I – 4/5
  • Eleanor Ford, Fire islands. Recipes from Indonesia – 4/5
  • Jordy Meow, Les villages du Japon – 4/5
  • America n°2 – 4/5
  • Tadao Sato, Le cinéma japonais, tome II – 4/5
  • Tim Anderson, Cuisine japonaise ultra-facile – 4/5
  • Vanja Van Der Leeden, Indorock. Indonesische smaken in een nieuw jasje – 3/5

Séries tv

  • The Queen’s Gambit – 5/5
  • Call the Midwife, l’épisode de Noël

Films

  • Frances Ha, Noah Baumbach (2012) – 3/5
  • The lunchbox, Ritesh Batra (2013) – 4/5
  • Major Dundee, Sam Peckinpah (1965) – 3/5
  • August: Osage County, John Wells (2013) – 3/5
  • Voyage à Tokyo, Yasujiro Ozu (1953) – 5/5
  • The Captive, Atom Egoyan (2014) – 4/5

Documentaires

  • Lamunan oi ! A punk daydream, Jimmy Hendrickx et Kristian Van der Heyden (2019) – 4/5
  • Petite fille, Sébastien Lifshitz (2020) – 4/5

Expos

  • « The light house » et « Alep, un voyage au coeur de 5.000 ans d’histoire » à la Fondation Bhogossian

Promenades et randonnées

  • autour de Nederokkerzeel: Laar- en Listwandeling (avec un chemin très boueux)
  • autour d’Huldenberg (à refaire en sens inverse)

Couture

  • The « Fireworks at the fiesta » dress, une robe avec des bouts de patrons de Gretchen Hirsch – un haut Night & Day, une jupe de l’Ultimate Dress Book