Short diary of the week (371)

Lundi: me réveiller tôt (mais c’était voulu), recevoir un colis livré à vélo, des courses de luxe chez Rob (contrairement au Delhaize ils vendent du sucre cristallisé), yuzus et bergamotes, un détour chez Club pour chercher une commande, repartir en ville cette fois-ci, deux gilets chauds soldés chez Juttu, une veste en peluche pour aller randonner chez AS Adventure, mais ce n’était pas vraiment le but de ma sortie, le but c’était de choisir de nouvelles lunettes, ce qui s’est fait assez rapidement, le retour d’Oliver Peoples donc après plein de montures Caroline Abram, rencontrer ma voisine sur le chemin du retour, de la lecture, le début des mises à jour, un superbe livre sur les pains et la pâtisserie en Belgique où je reconnais plein de recettes régionales, Masterchef the Professionals, Garden Rescue – le genre d’épisode un peu nul à mon goût où une famille avec un enfant veut un jardin sans pelouse et sans entretien pour inviter des gens

Mardi: traîner dans le canapé, recevoir un livre pour lequel je n’avais pas de date de livraison, me décider à coudre un peu, me dire que si je monte autant monter les bouts de l’étagère que je souhaite réinstaller en haut, sauf qu’il faut les laver avant, ou comment être interrompue par tout à fait autre chose, revenir à la couture qui était en fait du patronnage, mettre à jour les deux mac – ce qui prend toujours un certain temps, lire le livre reçu ce matin, aller chercher une commande (la dernière), encore un peu de lecture, tenter une nouvelle recette de chou au raifort, The Queen’s Gambit, Besmet

Mercredi: ah ? la matinée est déjà passée et je n’ai rien fait à part traîner sur le net ?, partir à l’aventure, le GPS a décidé de me faire tourner en rond – littéralement, et donc quand je vois l’église je suis persuadée d’être arrivée, je cherche le début de la balade et c’est là que je me rends compte que je me suis arrêtée à la mauvaise église, ça me fera deux ou trois kilomètres de plus, et donc il faut ouvrir la petite barrière et traverser le pré avec les deux chevaux, et là ça se corse: le chemin est horriblement boueux et je perds mon entrain, en plus les nuages arrivent, bref la seconde moitié de la balade était un peu longue, et en plus à la fin un panneau me fait prendre la direction opposée par la grand-route mais je n’ai plus envie de retourner sur mes pas, à part ça ça m’a fait beaucoup de bien et je suis contente d’avoir marché ces 10km, terminer un livre, The Queen’s Gambit, Masterchef The Professionals

Jeudi: opération remplissage de frigo, recevoir des compliments (et un petit cadeau) pour mon texte sur l’expo The Light House et surtout pour les photos, faire quand même un mini truc pour le boulot (vérifier les PDF de mes deux textes pour le futur magazine), et donc la matinée est passée, trouver un nouveau patron qui me plaît (enfin !) et l’acheter de suite, aller au copyshop pour le faire imprimer, remonter cette étagère mais comme tout machin ikea ça pose toujours problème la seconde fois, au moins je peux ranger quelques grands livres de mon papa et tous mes guides de voyage (et il reste plein de place), de la lecture le reste de l’après-midi, une tentative de cuisiner des coquillages, et cuisiner une seconde recette en même temps joue avec les limites de ma patience, résultat: deux plats très moyens voire même ratés, la finale de Bake Off Vlaanderen, l’avant-dernier épisode de Masterchef The Professionals

Vendredi: un aller-retour en ville pour aller chercher mes nouvelles lunettes, acheter aussi deux gilets en soldes, une balade du côté de Huldenberg, ces magnifiques champs dans un paysage valloné, la seconde moitié de la promenade le long de l’Ijse, j’ai beaucoup aimé ce trajet mais je le ferai dans le sens inverse la prochaine fois, de la lecture, la finale de Masterchef The Professionals

Samedi: avoir du mal à me réchauffer ce matin, des doutes sur mes nouvelles lunettes – j’ai l’impression que les verres ne sont pas assez forts pour la lecture, coller toutes les pages du patron PDF, préparer la pâte pour les « lukken » (galettes) d’après la recette de ma maman (avec comme mention très précise: un clouch de rhum), de la lecture, terminer le roman en cours, une envie de raclette, August: Osage County (John Wells, 2013)

Dimanche: façonner la pâte en petits boudins, de la couture, cuire les « lukken », de la lecture, préparer le repas du soir: du gibier, tenter de voir la conjonction entre Saturne et Jupiter mais il y a trop d’arbres (ou je l’ai ratée), Voyage à Tokyo (Yasujiro Ozu, 1953)