Short diary of the week (367)

Lundi: une nuit agitée, recommencer le travail, décider d’aller aujourd’hui au bureau pour aller chercher certaines choses et voter pour les élections sociales, c’est assez animé en fait, retour à la maison, mon colis de thés a été déposé chez la voisine, continuer le travail, le retour des maux de tête, me battre avec l’imprimante – elle a gagné – mais j’espère avoir trouvé une solution pour demain, le premier épisode de la quatrième saison de The Crown – j’ai vraiment du mal avec la voix de « Margaret Thatcher », le début de Country Music – un long documentaire de Ken Burns, mes méditations préférées ont été retirées de youtube – en tenter une autre

Mardi: ce que je redoutais est arrivé: une horrible nuit avec une immense crise d’angoisse, tenter de prendre le taureau par les cornes avec les moyens du bord et surtout tenter de ralentir le rythme, une réunion en visioconférence où je me suis forcée à ne pas proposer plein de choses, une sieste (où j’ai bavé sur la couverture – oui, ça m’arrive !), un plat basique: pâtes parmesan jambon petits pois, The Crown, Garden Rescue, du yoga pour me calmer

Mercredi: j’ai bien dormi mais j’avais pris un anxiolytique, mais je n’ai pas encore récupéré, commencer ce second texte urgent, ce soleil qui donne envie de sortir, les souffleuses de jardiniers coupent ma concentration, aller faire du bruit dehors aussi en tondant la pelouse, continuer à travailler, de la lecture, un repas improvisé, The Crown, Masterchef The Professionals

Jeudi: la nuit n’était pas parfaite mais bien meilleure déjà – et sans médicament, des mails, écrire – la suite, terminer une première partie – la partie facile, signer l’acte de succession de mon papa chez la notaire, Masterchef The Professionals, Bake Off Vlaanderen

Vendredi: des vertiges au lever, commencer la seconde partie du texte – il me faut 5000 signes, après quelques heures j’ai un premier jet que je relirai lundi, les courses, enfin le week-end !, ça va mieux – je crois que cette semaine mon cerveau a prouvé qu’il était malléable dans un sens comme dans l’autre mais le remettre sur la bonne voie a quand même été difficile, de la lecture, The Crown, Masterchef The Professionals

Samedi: traîner beaucoup, lire tout l’après-midi – à m’en fatiguer les yeux, cuisiner un plat japonais, un documentaire: Kusama Infinity et me demander depuis quand je me suis intéressée à Yayoi Kusama – très récemment en fait

Dimanche: traîner beaucoup encore une fois, lire tout l’après-midi, une grosse chute de tension, cuisiner un plat marocain avec les coings offerts par Sylvain, un film: Barbara de Christian Petzold (2012)