Livres de cuisine (I): Malaisie – Bryan Koh

J’ai bien trop de livres de cuisine, et de nouveaux s’ajoutent régulièrement à la pile. Face à ce constat, j’ai décidé deux choses: je vais les lire et je vais relater ces lectures sur le blog, en espérant que cela vous intéresse.

Certains livres proposent juste une introduction de quelques pages avec des informations assez générales mais d’autres sont des mines d’informations. Et d’autres encore racontent des histoires sur le pays. Je ne compte pas écrire de critique complète comme pour les romans mais je rédigerai une courte note que j’accompagnerai de cotes reprenant divers aspects du livre (photos, texte, faisabilité des recettes…)

Je compte publier ces cours articles au fil de mes lectures mais je vais aussi les rassembler sur une page qui s’affichera en haut à droite, près du lien vers la PAL. Au départ, ce sera juste une liste de mes livres de cuisine (et de cocktails) mais elle sera complétée au fur et à mesure par mes notices. (Elle n’est pas encore prête, mais j’y travaille). (Cette liste deviendra sans doute un peu kilométrique et pas super pratique au fil du temps, mais je ne vois pas comment ajouter une table des matières sur le wordpress gratuit.)

Voici un exemple avec un premier livre que je viens de terminer. Dites-moi si ça vous semble bien, ou si vous voulez encore savoir d’autres choses.

Bryan Koh, Bekwoh: Stories & recipes from Peninsula Malaysia’s East Coast: un livre au contenu original, mais parfois difficile à lire à cause de tous les noms en malais. Toutes les recettes ou presque demandent des ingrédients compliqués à trouver.

  • photos: *****
  • texte: ***
  • originalité des recettes: *****
  • authenticité des recettes: *****
  • faisabilité des recettes: *
  • recettes favorites: je n’en ai préparé aucune

9 réponses sur « Livres de cuisine (I): Malaisie – Bryan Koh »

  1. Pourquoi n’avoir jamais préparé de recettes ? À cause des ingrédients ? Sinon, j’aime l’idée de partager tes livres de cuisine comme tu le fais avec les autres 😊 la couverture de celui ci est très joli en tout cas ❤️

    1. oui, à cause du nombre d’ingrédients, et à cause des ingrédients très locaux et souvent inconnus. Bryan Koh ne s’adresse clairement pas à un public qui vit ailleurs que dans la région… mais le livre reste très intéressant parce qu’il est fouillé et montre une facette inconnue des cuisines de Malaisie. Sylvain me disait que son livre sur la Birmanie était aussi compliqué au niveau des ingrédients.

      ça va me prendre du temps de partager tout ça, mais je vais continuer 😉

  2. Quand tu barres un livre de ta Pal de cuisine, c’est que tu as tout lu ou tout fait ? 🤔 Ou que tu passes à autre chose parce que plus rien ne t’inspire ?

      1. 😂 Oui ça me semble difficile… Quoique je connais des filles qui se sont lancées pour faire tout Falastin de Sami Tamimi 😱

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.