Short diary of the week (364)

Lundi: il fait un peu frais dans la salle de bain ce matin – le radiateur ne fonctionne pas, le retour du chauffagiste pour les derniers détails de l’installation (et pour réparer le radiateur), j’ai l’impression qu’il fait plus chaud maintenant chez moi, de la consternation face à un mail très négationniste de la direction, le boulot, écouter des disques, la grand-messe est heureusement annulée, un nouvel aspirateur, par contre l’autre colis lié n’a pas été livré, le début de la quatrième saison de Fargo, terminer un livre

Mardi: réveillée à 5h – ce qui est bien trop tôt, des mails pas clairs, du tri de disques et des zones notes, un essai de visioconférence raté mais ça aura permis d’organiser celui de demain, le colis qui manquait est livré aujourd’hui: une mini station météo qui me permet de mesurer la température extérieure et mieux prévoir quand je dois rentrer les plantes exotiques, râler sur mon ampli qui crachotte, de la lecture, une recette afro-américaine de Jubilee, le second épisode de Fargo

Mercredi: réveillée tôt mais moins tôt qu’hier, procrastiner un moment puis me mettre à l’écriture du plus chouette des quatre articles à écrire (c’est aussi le plus urgent), une réunion en visioconférence avec mon chef et mes collègues, me dire que le livreur ne passera plus aujourd’hui, l’entendre arriver à 18h45 sous la pluie et dans le noir, le troisième épisode de Fargo est toujours aussi ennuyeux

Jeudi: la suite de l’article qui me fait aller de lien en lien, en début d’après-midi j’ai un premier jet, mettre en ligne des articles (un des miens et celui d’un collègue), installer le nouvel ampli et ne pas m’en sortir avec la connexion wifi, débrancher le câble ethernet de mon pc de bureau et réussir à écouter de la musique en Airplay, bref il me faut encore un câble de plus, Garden Rescue, Eat Well For Less (encore une émission de la BBC)

Vendredi: me réveiller fatiguée et avec des maux de tête, un possible confinement étant annoncé je préfère passer aujourd’hui au bureau plutôt que lundi, et donc prendre du travail mais aussi des films à regarder, être rappelée par l’alarme outlook que j’ai un rendez-vous à la banque, heureusement c’est tout près et ça ne dure pas longtemps, faire enfin ce que je voulais faire ce matin: relire ce texte, et puis c’est la fin de la semaine de travail, des bouts de conférence de presse mais aussi de Cauchemar en cuisine et Gardener’s World, me mettre au lit à 9h30 et m’endormir tout de suite

Samedi: j’avais vraiment besoin de sommeil – une nuit de plus de 11h, traîner dans le canapé, et puis tout s’accélère, j’ai une heure pour me préparer pour une sortie improvisée: une longue promenade-randonnée avec pique-nique dans la vallée de la Lasne avec un couple d’amis qui eux aussi ont dû s’extraire de leur canapé, les paysages sont beaux et les températures encore clémentes, après 10km de marche retour à la maison, un western moderne: Gold de Thomas Arslan (2013)

Dimanche: du ménage – il faut bien tester le nouvel aspirateur !, du tri de photos, de la lecture, un dimanche paresseux, du civet de marcassin, quelques larmes à cause du souvenir, le début d’un film