Short diary of the week (363)

Lundi: comme je n’ai toujours pas les résultats du test covid je reste en télétravail, mais j’ai du mal à m’y mettre, du Chili, ah voilà: test négatif ! – 7 jours entre la demande initiale et le résultat – je comprends qu’on ne teste plus les personnes asymptomatiques pour le moment, terminer des textes, de la lecture, deux épisodes de Garden Rescue dont un avec un jardin gothique – ce qui est plutôt rare – et qui me fait rêver d’un jardin bien plus grand où je pourrais installer une folie

Mardi: commencer un autre texte, ça avance à son aise, terminer ce roman pavé lent à lire, Garden Rescue – ça pourrait bien être le dernier épisode pour un moment

Mercredi: du télétravail, un rendez-vous chez l’ophtalmologue, un passage au bureau pour traiter des commandes et prendre du travail, du télétravail, il fait si doux aujourd’hui mais aussi très venteux, en profiter pour faire des photos de la dernière robe cousue, le début du documentaire sur les Black Panthers (Arte) mais arrêter après 20 minutes parce que je sens que je m’endors, traîner encore peu puis aller dormir

Jeudi: deux jours en compagnie du chauffagiste qui remplace ma chaudière, des échanges de mail, terminer un texte, du tri de disques, un gros coup de pompe, du scan de dias, de la lecture, j’ai encore trouvé un épisode de Garden Rescue, mes yeux se ferment tout seuls

Vendredi: une très mauvaise nuit pleine d’angoisses liées aux travaux à faire dans la maison (pas de raison d’angoisser en vrai mais la nuit tout prend des proportions immenses), et donc la grand-messe du boulot à Namur est maintenue la semaine prochaine (ce qui me fera 3h30 de transports en commun pour 2h30 de discours), du tri, des corrections, le bruit de la foreuse, le glouglou des radiateurs qui se vident, et puis qui se remplissent à nouveau, il reste encore du travail mais la nouvelle chaudière fonctionne, sauf que je n’ai plus d’eau froide, il m’arrive toujours des trucs de ce genre après des travaux, et donc une vanne était fermée, après ces péripéties: cuisine !, un ceviche péruvien, la suite du documentaire sur les Black Panthers

Samedi: une grise journée en perspective – au point de vue météo en tous cas, une grand vide d’inspiration pour la couture – je ne sais plus trop quel modèle coudre, rajouter du sirop de sucre dans les macérations de fruits réalisées cet été, de la lecture, des ramens très fusion avec des tranches de magret de canard fumé, Inside Llewyn Davis (Joel & Ethan Coen, 2013) qui confirme pourquoi je trouve le folk des années 1960 ennuyeux

Dimanche: me réveiller très tôt à cause du bruit de la pluie, du repassage, toujours pas d’idée pour de la couture, de la lecture, préparer le repas du soir (du canard sauvage) et des midis de la semaine, la seconde partie du documentaire sur les Black Panthers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.