Au bonheur des fautes

Muriel Gilbert, Au bonheur des fautes: confessions d’une dompteuse de mots: repéré chez Keisha, ce livre m’a tout de suite tentée: je suis maintenant rédactrice, et je dois souvent relire les textes de mes collègues pour traquer les fautes. Muriel Gilbert est correctrice au Monde, un poste qu’elle a obtenu après de nombreux détours et changements de carrière, comme elle l’explique au début de son récit. Elle décrit son travail à la rédaction, dernier maillon avant l’envoi à l’impression, une tâche souvent réalisée dans l’urgence. Mais avec les années, elle a rassemblé un nombre d’outils qui l’aident. Au fil des pages, elle dévoile ses trucs et présente certaines des règles compliquées, voire même tordues, de la langue française. Elle parle également des nouveaux mots, comment ils se créent, comment ils entrent dans le vocabulaire courant. J’ai trouvé ces pages très instructives et je les conseille à toute personne passionnée d’orthographe.

6 réponses sur « Au bonheur des fautes »

  1. (merci) Voilà, il suffit d’aimer la langue, l’orthographe, pas du tout d’être 100% zéro faute, et heureusement!
    Bon courage dans ton travail!

  2. ah je le note ! je fais des fautes si je ne me relis pas mais je repère aussi celle des autres… du coup « ses trucs » m’intéressent !

  3. Ah merci! Etant correctrice moi-même en imprimerie, voilà un ouvrage que je vais m’empresser de lire… 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.