Au bonheur des fautes

Muriel Gilbert, Au bonheur des fautes: confessions d’une dompteuse de mots: repéré chez Keisha, ce livre m’a tout de suite tentée: je suis maintenant rédactrice, et je dois souvent relire les textes de mes collègues pour traquer les fautes. Muriel Gilbert est correctrice au Monde, un poste qu’elle a obtenu après de nombreux détours et changements de carrière, comme elle l’explique au début de son récit. Elle décrit son travail à la rédaction, dernier maillon avant l’envoi à l’impression, une tâche souvent réalisée dans l’urgence. Mais avec les années, elle a rassemblé un nombre d’outils qui l’aident. Au fil des pages, elle dévoile ses trucs et présente certaines des règles compliquées, voire même tordues, de la langue française. Elle parle également des nouveaux mots, comment ils se créent, comment ils entrent dans le vocabulaire courant. J’ai trouvé ces pages très instructives et je les conseille à toute personne passionnée d’orthographe.