Short diary of the week (358)

Lundi: il fait beau – j’ai pris congé deux jours pour en profiter, contre toute attente cette seconde toile de robe semble convenir – à quelques détails près, de la lecture – toute l’après-midi – et pour une fois ça m’a semblé un peu long quand même, la fraîcheur arrive vite une fois la nuit tombée – nuit qui tombe tôt déjà, Betty, Garden Rescue

Mardi: une bonne nuit sans réveil intempestifs – ça faisait longtemps, des trucs administratifs, des courses – aller au Carrefour pour trouver de nouveaux tupperwares, et donc après le corsage de cette robe compliqué à mettre à ma taille la jupe n’est pas plus simple à cause des poches, de la lecture, profiter de la chaleur, deux épisodes de Garden Rescue

Mercredi: une journée au boulot, plein de trucs à régler, de l’encodage, des commandes, quelques courses en rentrant, Betty, Garden Rescue

Jeudi: à un moment on ne peut plus reporter l’écriture d’un texte déjà reporté maintes fois, après quelques heures j’ai une bonne base à relire et compléter demain, ce beau chat persan à longs poils qui erre dans le jardin est en fait perdu et non pucé – ma voisine s’en occupe avec beaucoup de bonté (elle l’a nourri, apporté chez le vétérinaire pour voir s’il était pucé, et lui a donné un bain pour tenter de démêler ses poils), le fin de Betty – j’ai du mal à quitter cette série, Garden Rescue

Vendredi: de la fatigue, de la correction, de l’encodage, et puis enfin des câlins avec le chat à longs poils surnommé Sushi par mes voisins – les chats ne m’aiment pas trop en général et celui-ci est une exception, c’est une crème – un peu comme la couleur de son pelage, profiter du soleil de la fin de cette après-midi pour lire au jardin, deux épisodes de Garden Rescue

Samedi: de la couture, de la lecture – un samedi comme les autres, une tentative de miso ramen mais ce sera meilleur avec des nouilles plus épaisses, Le repas de Mikio Naruse

Dimanche: un dimanche comme les autres, probablement le dernier où je pourrai profiter autant du jardin, des angoisses qui montent, renvoyer Sushi chez ma voisine qui s’inquiète dès qu’elle ne le voit plus mais en profiter quand même pour faire des caresses, préparer deux repas – un pour le soir et un pour les midis de la semaine, me dire que ça doit être possible de terminer ce beau roman ce soir – et en effet

2 réponses sur « Short diary of the week (358) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.