Un peu, beaucoup, à la folie

Liane Moriarty, Un peu, beaucoup, à la folie: Clementine, violoncelliste, et Sam, sont les parents de deux petites filles; sa meilleure amie Erika et son mari aimeraient tant avoir un enfant mais n’y arrivent pas. Une après-midi, ces deux couples sont invités chez un troisième, Vid et Tiffany, pour un barbecue. Un événement dramatique s’y produit et change leurs vies.

Dès le départ, le lecteur sait que quelque chose de grave va se passer mais il doit s’armer d’un peu de patience. Liane Moriarty alterne en effet des chapitres du présent et du passé, de ce fameux jour. Je n’ai à aucun moment trouvé les descriptions des personnalités de chacun des personnages trop long; elles sont même particulièrement fines et j’ai aimé me plonger dans les méandres de cerveau, tout particulièrement celui d’Erika. L’auteur a l’art de décrire les failles de chacun, leurs secrets les plus sombres, leurs névroses… Quelque part, quand l’événement a enfin eu lieu, l’histoire a eu beaucoup moins d’intérêt pour moi et la fin ne m’a plus vraiment passionnée. J’ai trouvé ce roman agréable à lire mais il ne me laissera pas de grand souvenir et je me demande si je lirai d’autres romans du même auteur. J’avais vu l’adaptation télévisée de Big Little Lies et j’y retrouve certaines ressemblances. Tout dépendra de mes envies et de la taille de ma PAL (c’est mal parti !).